Archives par mot-clé : Club

Vital’Été

Nous participons cette semaine, à la Malcombe, du mardi au samedi, de 13 h 45 à 18 h 45 à cette version un peu particulière de Vital’Été organisé par la ville. Habituellement centrées sur la Malcombe, les activités sont, pour éviter une trop grande concentration, dispatchées en différents lieux de la ville et par période d’une heure. Si vous souhaitez donner un petit coup de main, vous êtes les bienvenus, en sachant qu’avec ce système, il n’y a pas une grande affluence.

Vital’Été, dans sa forme traditionnelle (toutes les activités centrées sur la Malcombe), peut drainer entre 300 et 900 personnes journellement, réparties en de nombreux ateliers accueillant 6 enfants. S’il est aisé pour un animateur de proposer à six gamins un atelier jonglage, peinture ou VTT, il n’en est pas de même pour des initiations échecs, à moins de mettre en place un cours collectif sur un échiquier mural et ce n’est peut-être pas dans la philosophie de Vital’Été. L’effet covid positif (si je puis dire), réduisant l’affluence, permet de s’occuper efficacement d’une douzaine d’enfants dans l’après-midi, dont beaucoup semblent intéressés pour poursuivre cette initiation par des cours au club. Mais dans sa forme habituelle, je crains que nous soyons considérés comme peu rentables. À suivre…

Vendredi, avant dernière après-midi. Peu de participants. Pendant les deux premières heures, les divers ateliers sont désœuvrés.  Forcément, tout le monde est aux échecs ! Pas mal, question rentabilité !   🙂

Ahmed nous quitte !

Bonjour à tous, 
J’espère que vous allez bien.  Je vous écris pour vous informer que j’ai reçu mon admission pour le DUT Information et Communication à l’université de Strasbourg 2. À partir de septembre prochain, je serai donc à Strasbourg, poursuivant mes études universitaires. C’est une très bonne nouvelle pour moi. Mais, en même temps, c’est dommage, car je vais quitter le club. J’étais vraiment content parmi vous, et je suis fier d’avoir joué avec vous. En fait, je ne sais pas comment vous remercier ? Merci beaucoup à vous tous, j’ai beaucoup appris de vous : aux échecs, le français, des stratégies, etc. J’essaierai de poursuivre la pratique des échecs à Strasbourg.
Bien à vous,

Ahmed Basabaien

Bonne chance à toi, Ahmed, dans la poursuite de tes études et nous regretterons ton sourire. Ahmed sera aux Échecs au Parc, ce samedi.

UNE RÉFLEXION SUR « AHMED NOUS QUITTE ! »

  1. Gens una sumus ! *
    La devise de notre jeu préféré trouve ici tout son sens.
    Nous avons pu accueillir et rencontrer Ahmed grâce au jeu d’échecs. Nous avons échanger avec lui malgré le barrage de la langue au début. Ensuite nous avons partagé de bons moments ensemble au club et dans les rencontres interclubs. Ahmed a été un joueur exemplaire et sa gentillesse a été très remarquée. Nous lui souhaitons une bonne continuation dans ses études et j’espère que nous le retrouverons autour d’un échiquier.
    Merci Ahmed pour ce que tu nous as apporté!
    Amicalement
    jfc

* La devise de la FIDE est Gens una sumus, « Nous sommes une seule famille. »

Fin de l’urgence sanitaire

À partir du 11 juillet, l’ensemble des activités physiques et sportives peuvent reprendre normalement dans les territoires sortis de l’état d’urgence sanitaire. La distanciation physique n’est plus obligatoire lorsque la nature même de l’activité ne la permet pas. Nécessité toutefois d’une grande vigilance afin de limiter au maximum les risques de contagion en respectant les gestes barrières indispensables.

Pour les Échecs au Parc, cela signifie qu’il est désormais possible de jouer face-à-face sur le même échiquier. Néanmoins, les règles sanitaires continuent à s’appliquer, en particulier¹ :

  • Conformément au Décret n°2020-860 du 10 juillet 2020, le port du masque n’est pas obligatoire lors de la pratique sportive, mais la FFE en recommande néanmoins le port pour les encadrants, dirigeants et joueurs âgés de plus de 11 ans.
  • Mise à disposition de gel hydroalcoolique.
  • Désinfection des pièces et les pendules à chaque nouveau joueur.
  • Maintien d’une distance de 1 mètre minimum entre chaque échiquier.
  • Tenue d’un relevé des personnes présentes.
  • De plus, les clubs doivent respecter les protocoles sanitaires spécifiques fixés par leur commune. Par précaution, je téléphonerai demain à la mairie.

¹ Les recommandations de la FFE.

Non respect des règles sanitaires !

Kinga nous envoie ce petit clin d’œil

« Voici un nouvel adhérent à la TPG en septembre. 🙂 Il est fort concentré et peut rester des heures devant l’échiquier … Oui, oui il s’agit bien de Caramel, le Chat. À bientôt. »

Kinga 

2 RÉFLEXIONS SUR « NON RESPECT DES RÈGLES SANITAIRES ! »

Réouverture des clubs le 22 juin, mais…

Le Ministère des Sports a publié le Guide d’accompagnement de reprise des activités sportives, qui contient toutes les recommandations pour une reprise de la pratique de notre discipline dans le contexte post-confinement.

La stratégie de reprise des activités sportives prévoit la réouverture possible des clubs d’échecs le 22 juin, à condition de respecter certaines règles sanitaires afin d’éviter la diffusion du Covid-19 : les entraînements (jeunes ou adultes) pourront reprendre sous forme de cours magistraux en respectant les 4 m² minimum par personne et la limite de 10 personnes par séance, encadrement compris, mais aucune partie ne pourra être jouée en face-à-face lors de cette première étape.

… notre club restera fermé jusqu’en septembre !

Remerciements

Un cliché de notre ami Gilbert, au cours d’une de ses balades.

Bonjour à vous tous qui avez eu une dernière pensée pour mon père. Quand un événement si douloureux vous assaille, il est bon de pouvoir le partager un peu et apprendre encore sur celui qu’on aimait tant. Je voulais donc vous remercier chaleureusement. Mon père me parlait régulièrement de son club et il avait plaisir à se rendre aux diverses rencontres, même s’il s’agaçait en prenant de l’âge de ne plus être au top !

Amoureux inconditionnel de sa Franche-Comté, il passait beaucoup de temps dans la nature à s’adonner à sa contemplation. Aussi, j’aurais voulu vous dédier une des photos de mon père que je trouve superbe et en rapport indirect avec les échecs : il s’agit de chevaux… Encore merci pour lui, ses enfants et ses petits-enfants.

Carole Jonet-Merckx

La Tpg se déconfine !

Le bonnet rouge n’est pas compris dans l’offre.

Soucieuse de vous permettre un déconfinement tout en élégance, la Tpg vous propose sa nouvelle collection estivale. Cet après-midi, le top-modèle bien connu, Jean Le Floch, en a présenté cette déclinaison bretonne.

Malgré les efforts de Jean pour habiller notre déconfinement de couleurs glamours, nous devrons encore patienter avant de retrouver nos « têtes à têtes » échiquéens. Dans cette 2e phase qui débutera le 2 juin, le Gouvernement a donné son accord à la réouverture des équipements sportifs de plein air, mais aussi ceux couverts dans toutes les zones vertes. La pratique sportive devra respecter strictement les consignes sanitaires en vigueur et pour ce qui nous concerne :

  • pas de rassemblement de plus de 10 personnes dans l’espace public (pas d’échecs au parc, de tournois pour l’instant),
  • respect de la distanciation physique (5 mètres minimum),
  • pas de contact entre les pratiquants (à moins d’inventer une variante où l’on ne se prend plus les pièces ?).

Donc rendez-vous en septembre !

Distanciation sociale

Gilbert Jonet

Je reçois, ce soir, ce bien triste message de Jean-Louis Loux, président du Roi Blanc Montbéliard.

« Bonjour,
J’ai appris récemment le décès de Gilbert JONET suite à un accident de voiture. La gendarmerie suppose un malaise au volant. Il avait été membre du club de Mandeure, ensuite,  membre de notre club, à Montbéliard, avant de rejoindre la TPG à Besançon. Nous nous joignons à la douleur de la famille.

Amicalement. »

Jean-Louis

Depuis quelques années, en effet, Gilbert, nous rejoignait les samedis, ne rechignant pas à faire les soixante kilomètres qui séparaient son petit village de Vernois, au pied du Château de Belvoir, de Besançon, pour participer à nos tournois internes et au jeu par équipes. Son jeu d’attaque et rapide, aux sacrifices parfois inattendus, était souvent déstabilisant pour ses adversaires. Nous regretterons tous la présence discrète de cet ami de longue date.

RÉFLEXIONS SUR « GILBERT JONET »

  1. Je suis très attristé par le décès de Gilbert que j’ai croisé de longue date dans les rencontres d’échecs, déjà à l’époque du club de Mandeure qui a disparu depuis longtemps. Il me laissera l’image de quelqu’un d’aimable, gentil, discret, et très agréable partenaire ou adversaire d’échecs.

  2. J’ai toujours connu (sans vraiment le connaître) Gilbert. Je l’ai même déjà affronté lors de mes débuts en interclubs fin 80, début 90 quand il jouait à Mandeure.
    Paix à son âme !

  3. Quelle tristesse !
    Un Monsieur si sympathique, toujours souriant.
    C’est avec lui que j’ai joué ma plus courte partie jusqu’à présent : abandon au 4° coup dans le tournoi interne.

  4. Gentillesse et discrétion.
    Et, de manière plus anecdotique, le souvenir qu’il jouait plus vite que son ombre (mais sans en faire à personne). C’est pour ma part, ce que je retiendrai de Gilbert.

  5. Très attristée par cette nouvelle. J’ai joué contre Gilbert plusieurs fois, il fallait réussir à ne pas se laisser entraîner par son rythme de jeu…
    Je garderai le souvenir de la gentillesse d’un coéquipier très arrangeant, toujours partant.

  6. Nous garderons tous ce souvenir de Gilbert, le seul joueur sans doute au monde, à finir sa partie avec plus de temps à sa pendule qu’en débutant. Cette rapidité lui joua d’ailleurs quelques tours et je me souviens de cette petite anecdote peu flatteuse pour moi, car manquant un peu de fair-play. Nous sommes à Pontarlier, en 1998, au cours d’une ronde groupée de Nationale IV et Gilbert est encore au Roi Blanc. Nous sommes les derniers à jouer et, du résultat de notre partie, dépendra l’issue du match. Les joueurs se sont regroupés autour de notre échiquier, plutôt agacés de me voir traîner en longueur, car ma position est une poubelle avec ses deux pions de moins et je suis dans un zeitnot terrible, à quelques secondes de la chute du drapeau. Nous sommes encore au temps des pendules mécaniques. De son côté, Gilbert, a sans doute plus d’une heure à sa pendule et, à chaque coup, nous guettons la chute éminente de ce satané petit drapeau. D’ailleurs, Gilbert, malicieux, frappe sur la pendule avec la vigueur du forgeron sur son enclume pour le faire tomber. Et notre Gilbert, entraîné par mon zeitnot, joue encore plus vite que d’ordinaire !

    Gilbert mène les Noirs

    Mais j’ai repéré un mat des épaulettes possible en f8 et plante mon cavalier devant le nez de son pion en f6. Croyant à la boulette dans l’affolement du zeitnot, il le croque sans autre forme de procès ! À l’instant même où ma dame claque sur l’échiquier en f8, infligeant le mat au Roi noir, le drapeau tombe. Gilbert s’écrie victorieux :
    Tombé !
    Ma position était désastreuse, je tombe au temps, mais Gilbert à perdu. Le mat prime sur l’échiquier !
    C’en est trop pour notre émotif Gilbert qui se dresse d’un bond, quitte la salle et disparaît dans la nuit d’hiver, terriblement en colère contre lui-même et, sans doute, un peu contre moi, de lui avoir ainsi arnaqué la partie. Mon petit brin de mauvaise conscience est vite effacé par les bourrades amicales de mes coéquipiers à qui je viens d’offrir cette victoire inattendue.

    À un des ces jours, mon vieux Gilbert et j’espère que tu ne m’en veux pas trop…

  7. C’est avec une profonde tristesse que j’apprends la disparition de Gilbert. J’entretenais avec lui une relation d’écoute depuis fort longtemps et c’est je pense en partie pour cela qu’il a décidé de rejoindre notre club il y a quelques années. Gilbert était un passionné de notre jeu à n’en point douter. Il jouait beaucoup de parties et s’engageait dans de nombreux tournois chaque année.
    Il a représenté notre club dans de nombreuses compétitions par équipe également. Toujours disponible, c’était un équipier modèle, je peux en témoigner en tant que capitaine d’équipe et directeur technique.
    Son jeu atypique en a surpris plus d’un et il fallait toujours se méfier du rythme avec lequel il jouait…
    Gilbert était un homme discret avec une part de mystère. Avec le temps j’ai appris à apprécier sa compagnie et je garde le souvenir des matchs par équipe au cours desquels il s’est de nombreuses fois imposé.
    Paix à ton âme Gilbert et pense à préparer un échiquier pour quand viendra notre tour de te rejoindre!

    Jean-François Corsini

Un modérateur pour le forum

Le forum est maintenant réservé aux membres du club. Vous devez être identifié(e)s. Pas encore inscrit, Envoyez un mail !

Nous avons de nouveau un forum depuis quelques mois, mais malheureusement sans aucun modérateur et il me paraît délicat de le laisser ainsi à l’abandon, sans aucun regard sur ce qui peut s’y écrire. Intéressé par la fonction de modérateur ?   Il ne s’agira pas uniquement de modérer, mais aussi animer. Si personne ne veut s’en charger, je serai obligé de le limiter au covoiturage et à l’espace d’échange réservé aux membres du Comité Directeur. Un clic pour en discuter.

UNE RÉFLEXION SUR « UN MODÉRATEUR POUR LE FORUM »

Chat Vocal

Logo Jitsi

Un clic sur l’icône pour tester Jitsi

Jitsi est une application libre multi-plateforme de messagerie instantanée, voix et visioconférence. Les utilisateurs ne s’appellent pas directement en choisissant un ou plusieurs contacts comme sur Skype, mais doivent entrer dans une salle de réunion créée au préalable. Jitsi est accessible directement depuis votre navigateur ou depuis les applications mobiles iOS et Android. Il fonctionne également comme chat clavier.

J’ai créé une telle salle pour tester. Un clic sur l’icône. Vous le retrouverez dans la barre latérale gauche. Mais vous ne pourrez ouvrir que l’un ou l’autre des tchats. Pour ouvrir le deuxième, clique droit sur l’icone et Ouvrir dans une nouvelle fenêtre. À vos micros ! Il pourra aussi fonctionner pour donner en direct des informations sur notre club.