Téléthon


Le Téléthon, élan de solidarité de plusieurs millions de participants, donne à l’AFM-Téléthon les moyens de mener le combat contre la maladie. Créé en 1987 à l’initiative de Bernard Barataud et Pierre Birambeau, deux pères de garçons atteints d’une myopathie de Duchenne, le Téléthon combine une émission télévisée et des dizaines de milliers d’animations partout en France.

En partenariat avec la Maison de Quartier de la Grette, nous y participerons les 3 et 4 décembre, proposant diverses animations :

  • un tournoi de parties rapides (10 mn), le samedi 3 décembre à 14 h 45, inscription 5 €, ouvert à tous, licenciés et non-licenciés, le samedi après-midi ;
  • des initiations, le samedi et dimanche après-midi de 14 à 18 h ;
  • des parties sur un échiquier géant, le samedi après midi de 14 à 18 h.
OUVERT À TOUS, LICENCIÉS ET NON-LICENCIÉS.

 

Maisons de Quartier

Sur le Facebook des Maisons de Quartier : un clic pour agrandir

Notre partenariat avec les Maisons de Quartier Municipales s’intensifie. Philippe Renou, précédent directeur de la Grette, dirige maintenant le Centre Nelson Mandela de Planoise et nous accueille à bras ouvert dans sa structure, convaincu de l’intérêt de notre jeu pour réduire les écarts de développement entre les quartiers prioritaires et leur unité urbaine. Les vertus éducatives de la pratique des échecs ne sont plus à prouver, ils peuvent être, auprès de la jeunesse, un facteur de valorisation, luttant contre toutes les formes de discrimination, promotion également de l’égalité femmes/hommes.

Ce nouveau partenariat à Planoise se déclinera par des activités diverses :

  • un Café Échecs et un cours d’initiation le samedi matin ;
  • des stages d’initiation ou de perfectionnement durant les vacances scolaires ;
  • des animations de l’espace public (échiquier géant, jeu en plein air), etc.

Un tel partenariat se met en place également avec la Maison de Quartier de Montrapon et débutera pendant les vacances de Noël.

Équipe

L’équipe Tpg 5 est exempte pour cette ronde. La une et la 6 jouent à domicile. Venez les encouragez.

Samedi 26 novembre
Nationale I  Besançon T.P.G. 1 1 2 Mundolsheim
Nationale III Dijon Echiquier des Ducs 1 6 Besançon T.P.G. 2
Dimanche 27 novembre
Nationale I Vandoeuvre 2 2 3 Besançon T.P.G. 1
Nationale III Besançon T.P.G. 2 4 0 Pion Tissalien
Nationale IV Échiquier Lédonien 2 2 4 Besançon T.P.G 3
Nationale IV Roi Blanc Montbeliard 2 4 3 Besançon T.P.G 4
Régionale Besançon T.P.G 6 4 0 Échiquier Lédonien 3

gain ou nul perte / les résultats complets, un clic sur la catégorie.

L’équipe 1  joue ce Week-end à domicile – Crédit Photo Johnny Moretto

Nationale 3 jeunes

Nationale 3 Jeunes, dimanche 20 novembre 2022 à la Maison de Quartier de la Grette

À mi-chemin des différents clubs de Franche-Comté, à la demande la ligue, nous accueillerons comme chaque année, les rondes groupées de Nationale 3 Jeunes dans la belle ludothèque offerte par la Maison de Quartier de la Grette. Une bonne cuvée, puisque 10 équipes seront en lice durant ce championnat disputé sur trois dimanches, le 20 novembre, le 8 et le 22 janvier. Quatre équipes de la Tpg combattront 3 équipes du Roi Blanc, 2 de Belfort- Échecs et une de l’École d’Échecs Lédonienne sous la houlette aimable, mais rigoureuse de notre ami André Denis, arbitre. Il fut secondé par Laurent Abbenzeller, Chantal Roy et notre Directeur Jeunes, Christophe Robbe qui permirent le déroulement paisible et ordonné de cette compétition où s’affrontèrent 40 joueurs, dont certains encore très jeunes.

Ronde 1
Tpg 1 (Defix, Bertaigne, Eftekhar, Larguet) 0 2 Tpg 2 (Amy, Akbarova, Rancière M, Magne)
Tpg 3 (Magneron, Maillard, Florin, Honluk) 8 0 Tpg 4 (Timbal Duclaux, Lonchampt, Merlière, Hakkar J)
Ronde 2
Tpg 2  (Amy, Akbarova, Rancière M, Magne) 2 4 E E L
Tpg 4  (Timbal Duclaux, Lonchampt, Merlière, Hakkar J) 0 8 Belfort Echecs 1
Rbm 2 4 4 Tpg 3  (Magneron, Maillard, Florin, Honluk)
Tpg 1  (Defix, Bertaigne, Eftekhar, Larguet) 4 4 Rbm 1
Ronde 3
Rbm 1 6 2 Tpg 2  (Amy, Akbarova, Rancière M, Rancière J)
Tpg 3  (Magneron, Maillard, Florin, Pedron) 0 8 Tpg 1  (Defix, Bertaigne, Eftekhar, Larguet)
Rbm 3 2 4 Tpg 4  (Timbal Duclaux, Lonchampt, Merlière, Sezer)

gain ou nul perte / les résultats complets, un clic sur la ronde.

Nos jeunes Tpgistes se sont bien défendus : trois défaites (si l’on excepte les matchs tpgéticides), deux nuls et quatre victoires. Un bravo particulier à l’équipe 1 qui, à l’issue de ces trois premières rondes, termine quatrième. Une petite anecdote revigorante : à la dernière ronde, un joueur de Montbéliard joue son deuxième coup illégal devant le nez de l’arbitre qui prononce la sentence, la perte de la partie. Le fautif, navré, cache son visage dans les mains et éclate en sanglots. Son adversaire, notre petit Tpgiste Paul, se lève d’un bond, contourne la table et… va lui faire un gros câlin 🙂 .

Pl. Equipe Pts j. d. p. c.
1 E E L 9 3 18 20 2
2 Belfort Echecs 1 9 3 14 18 4
3 Rbm 1 8 3 12 18 6
4 Tpg 1 6 3 6 12 6
5 Tpg 3 6 3 0 12 12
6 Belfort Echecs 2 5 3 -2 10 12
7 Tpg 2 5 3 -4 6 10
8 Tpg 4 5 3 -14 4 18
9 Rbm 2 4 3 -12 6 18
10 Rbm 3 3 3 -18 2 20

Nationale 2 Jeunes

La saison passée, arrivée première de la division N 3 Jeunes, la Tpg évolue cette année en Nationale 2. Ce dimanche, encadrés par notre entraîneur Vincent Chauvet, nos jeunes Tpgistes Marius Bourdenet Théophile Cochard, Ludovic Grux, Gustave Jacquemin-Regnier, Chadi Kassab, Matis Lagoutte, Marcus Moretto et Lorenzo Tinguely se rendaient à Belfort pour deux rondes. Malheureusement, nos amis d’Esbarres, ne pouvant aligner suffisamment de joueurs, déclarent forfait pour cette saison. Nos jeunes Tpgistes entament leur première saison en N 2 avec brio, affrontant victorieusement Lons-le-Saulnier. Bravo à eux tous ! Prochaine ronde, toujours à Belfort, le 4 novembre. Vincent nous fait un compte-rendu de cette belle journée.

Dimanche 20 novrembre
Nationale II Jeunes Besançon T.P.G 8 7 Lons

gain ou nul perte / les résultats complets, un clic sur la catégorie.

« C’était un match difficile et d’une très grande intensité en raison de nombreux rebondissements : les joueurs ont tous adopté un comportement sérieux et appliqué devant l’échiquier. Nous avons commencé par ouvrir le score grâce à Ludovic, qui a gagné la dame adverse dès l’ouverture. Le match démarre bien et tous les joueurs obtiennent des positions intéressantes, voire avantageuses. Cependant, le match va rapidement basculer lorsque Matis découvre que sa pendule ne rajoute pas les 30 secondes par coup. L’arbitre réalise alors que les 8 pendules sont réglées sans rajout de 30 secondes, ce qui permet juste à temps de remplacer les pendules. Grand moment d’incompréhension et de doutes dans la salle pour les joueurs de la TPGdont la plupart ont entre 10 et 30 minutes. Le problème est résolu, mais le vent a tourné : Matis et Marius craquent tous les deux dans leurs parties respectives jusqu’ici bien engagées, et Théophile perd une pièce dans une position sans danger. Marcus redonne de l’espoir à l’équipe en concrétisant son avantage matériel, tandis que Lorenzo et Chadi tiennent bon dans des positions complexes. Pendant ce temps Gustave fait une partie spectaculaire dans laquelle l’avantage change régulièrement de camp, malgré la perte de la dame, Gustave est tout proche de faire mat, puis transpose dans une finale gagnante dont il ne pourra tirer qu’un match nul en raison d’une incompréhension.

Après l’accumulation de petits avantages et beaucoup d’efforts, Lorenzo obtient une position très avantageuse, mais gaffe au plus mauvais moment. Gustave et Marius entament leurs parties “retour” et font preuve d’une grande résistance, mais cela ne suffit pas pour revenir dans le match. À cet instant, le score est virtuellement de 4 à 7 en faveur de nos adversaires et le match semble perdu. Cependant, Théophile renverse la situation en rattrapant son retard matériel et finit en dehors de toute attente par remporter une victoire inespérée, prouvant qu’il ne fallait jamais abandonner et se battre jusqu’au bout pour l’équipe. 3 parties restantes, mais 1 seule dont l’issue est encore incertaine : la partie de Chadi contre Arthur. La position est objectivement égale et ne peut être forcée ; pourtant, Chadi doit absolument gagner pour éviter la défaite de l’équipe. Ainsi, Chadi n’a pas d’autre choix que de se surpasser, et grâce à sa créativité et une longue séquence de calcul précis, parvient à forcer les échanges pour obtenir une finale de pions complexe, mais gagnante ! La seule faille de la partie qui fut immédiatement repérée et exploitée, dans cette partie très tendue et disputée. Seulement quelques minutes plus tard, Chadi s’impose et le match est remporté par la TPG sur le score de 8 à 7. Un match dont les joueurs et le capitaine se souviendront sûrement toute leur vie, au vu de tous ces efforts et émotions fortes, caractéristiques des compétitions sportives. La volonté de chacun des joueurs a provoqué la victoire collective de l’équipe ! Vivement le 4 décembre, pour revenir encore plus forts et faire aussi bien pour le prochain match ! »

Vincent Chauvet

Petit détail bien sympathique, nos jeunes joueurs insistèrent, malgré la fatigue de la journée, pour venir soutenir leurs cadets, quatre équipes, qui jouaient leurs trois premières rondes de Nationale III à la MDQ Grette. Bel esprit de club à encourager !

Blitz & initiations au Pixel

Mercredi 30 novembre 19 à partir de 19 h : Dans le cadre de notre partenariat avec l’association La Furieuse qui gère le Café Le Pixel, nous proposerons, un mercredi du mois par mois, des initiations au jeu d’Échecs de 20 h à 22 h. Tpgistes, vous pouvez évidemment venir faire un petit tour. Il y aura jeux et pendules pour quelques blitzeurs.

« Il y a plus d’aventure sur un échiquier que sur toutes les mers du monde », écrivait Pierre Mac Orlan. Un jeu réputé difficile certes, mais aux règles simples et logiques, où la mémoire visuelle intervient autant que le calcul. Vous défricherez rapidement, avec l’aide de joueurs aguerris, cette jungle mystérieuse et captivante où maintes aventures vous attendent.

Stationnement interdit

Stationnement interdit sur l’Avenue Ducat jusqu’au printemps.

La Maison de Quartier Saint-Ferjeux nous informe : « Dans le cadre de l’aménagement de la place de la Bascule, la Ville entreprend des travaux qui débuteront la semaine prochaine. Le stationnement sera donc interdit sur l’avenue Ducat (parking de la maison de quartier) à partir du lundi 21 novembre et jusqu’à la fin des travaux prévue au printemps 2023. Veuillez utiliser les places de stationnement provisoires sur la Place de la Bascule (face au parking du Casino). »

Les échecs sur le bout des doigts

Gérard Lemoine, bisontin d’origine, lors de notre Open de la Toussaint

Suite à un grave accident de voiture à 22 ans, Gérard perd la vue, mais pas l’espoir et le moral et affronte son handicap avec humour, se concentrant sur ce qu’il peut faire malgré ses difficultés et non pas sur ce qu’il ne peut plus faire. Ce fut un vrai plaisir d’accueillir sa présence souriante au cours de notre Open de la Toussaint. Il se prête aimablement à un petit jeu de questions-réponses.

« Je n’ai appris les échecs que fin 2010 avec Yann Lozac’hmeur de l’Académie d’Échecs Philidor qui proposait des cours adaptés aux personnes en situation de handicap. Yann, passionné d’échecs, m’a transmis sa passion. Puis je me suis inscrit au club et je m’amuse en faisant des tournois un peu partout. J’ai fait le championnat d’Europe des déficients visuels en 2015 à Lyon. Mais je préfère les tournois avec les voyants beaucoup plus sympathiques et où je suis toujours bien accueilli. Bien sûr, il y a quelques mauvais perdants parfois qui, voyant qu’ils lâchent la partie, se mettent à chuchoter les coups de manière inaudible ou qui disparaissent en fin de partie. Mais c’est très rare et les mauvais joueurs, il y en a partout. L’ambiance des tournois déficients visuels est de loin beaucoup moins sympathique à mon goût. En ce qui me concerne, je perds toujours avec le sourire.

Que penses-tu de l’accueil des clubs concernant les personnes déficientes visuelles ?

Je sais que quelques clubs n’apprécient pas beaucoup, car cela leur complique la vie. C’est vrai que l’accueil d’un déficient visuel demande un peu d’organisation. Mais en général, je ne crains pas d’aller dans des lieux inconnus, à conditions qu’il y ait un hôtel proche de la salle et je trouve toujours quelqu’un pour m’aider.

J’utilise un échiquier et des pièces adaptées, mais je suis capable de visualiser la partie de bout en bout sans son aide à condition de n’être pas fatigué. J’y suis arrivé assez rapidement à l’âge de 51 ans, mais mes trente ans de cécité antérieure ne m’ont pas vraiment aidé. J’aurais sans doute progressé plus rapidement, commençant cet apprentissage plus tôt, car j’ai toujours eu une excellente mémoire. Mais, à cinquante balais, la mémoire n’est plus très bonne. Sur cet échiquier, les cases blanches sont en creux, les cases noires surélevées, ce qui permet de « sentir » les diagonales, mais je peux déterminer dans ma tête, instantanément, la couleur d’une case. Les pièces noires possèdent un petit picot métallique au sommet pour les différencier des pièces blanches.

J’utilise une pendule parlante Kaissa de fabrication espagnole, avec des écouteurs évidemment, pour ne pas gêner mon adversaire et des touches en braille. Pour la notation, un dictaphone suffit, ce qui me permet après coup de noter mes parties et éventuellement de les analyser sur l’échiquier ou dans ma tête. Je consacre environ 5 heures par semaine à la pratique du jeu : parties sur Internet, arbitrage et analyse de mes parties. Souvent, les joueurs déficients visuels ne le font pas, estimant que c’est du temps perdu, pensant qu’ils progresseront davantage en jouant une partie de plus.

Je participe à un tournoi international amical sur Internet, à la cadence de 1 h 15 mn, ouvert à tous, voyants, malvoyants ou non-voyants via Skype comme joueur et arbitre, la Scalata, l’échelle en italien, un système de chalenge différent des appariements au système suisse. Le premier est en haut de l’échelle. Par exemple, le cinquantième peut challenger jusqu’à 5 échelons au dessus. Si je provoque le 45e et gagne, je prends sa place et mon adversaire descend d’un échelon. Je pourrais aussi provoquer le premier. Cela se joue alors en deux parties de 45 minutes chacune. Si je gagne ou je fais nul, je prends sa place et il devient second. Si je perds, chacun reste à sa place. Ce tournoi réunit une centaine de participants du monde entier et chaque partie aura son arbitre. Tout, bien sûr, ce fait à l’oreille, chaque joueur énonce son coup, je le joue sur mon échiquier et actionne la pendule. J’ai arbitré ainsi plus de 140 parties et c’est très formateur de suivre ainsi le jeu des plus forts joueurs. Ce tournoi ne s’arrête jamais, certains s’en vont, d’autre viennent. Il existe également des tournois internet traditionnels au système suisse, mais je préfère ce système scalata plus amical et convivial.

J’ai beaucoup apprécié l’aide des joueurs et des spectateurs durant ce tournoi. Encore merci pour l’accueil que l’on m’a réservé à Besançon. »

Nationale II féminine à Belfort

Crédit photo Steve Richard

Notre équipe de Nationale II féminine, composée de Christine Frederic, Zoé Corfield, Gaëlle Lamotte et Chantal Roy se rendait à Belfort pour trois rondes ZID Franche-Comté. Trois rondes, trois victoires. Bravo à toutes les quatre !

Pl. Equipe Pts j. d. p. c.
1 Besançon TPG 9 3 10 11 1
2 Échiquier Lédonien 6 3 -2 5 7
3 Belfort Échecs 5 3 -2 5 7
4 Roi Blanc Montbéliard 4 3 -6 3 9

Résultats complets dans l’onglet Équipes

Club d'Échecs de Besançon : initiation, cours jeunes et adultes, loisirs et compétions individuelles, par équipes, en ligne, etc.