Archives de catégorie : Non classé

Samedi 20 août – Échecs au Parc…

… ou au FRAC ?

Possibilité de foyers orageux. Risque de pluie 70 %

La météo est incertaine pour ce samedi, mais la municipalité nous autorise, si le temps est trop menaçant, à nous abriter sous le Passage des Arts du Font Régional de la Culture, le FRAC (pour le parking, à la Rhodia). Un coup d’œil à 13 h samedi pour savoir où nous serons.

Depuis 2012, notre club organise, de juillet à août, les Échecs au Parc, prenant ses quartiers d’été dans le cadre agréable de la Gare d’Eau. Parking gratuit. Vous y trouverez tables, jeux et pendules pour des initiations, des blitz ou de plus calmes parties, tous les samedis d’été ensoleillés de 14 h 30 à 19 h. L’après-midi est ouvert à tous, adhérents et non-adhérents.

Notre activité est tributaire de la météo. Vérifiez  à 13 h si elle est maintenue. Pour nous localiser.

La tête d’un Président !

Notre ami Maxcellend Coulon, en réaction à l’article Mort d’un président, nous précise : « les deux personnages désignés ne sont pas notre président-fondateur, Robert Picard et son successeur, Maurice Thuriet ». Maxcellend partagera bientôt d’autres photos et souvenirs.

Brasserie Granvelle, 1er juin 1963, avant le début du championnat individuel de Bourgogne – Franche-Comté, remporté par GIMENEZ.
Au 1er rang, de gauche à droite : TOLILA (Chalon, champion de BFC en 1958), COULON, ETIENNE (Vesoul), Robert
PICARD, GIMENEZ (Beaulieu, champion de BFC en 1963), 2 lycéens de l’École militaire d’Autun.
En arrière-plan : COLLIN (Dijon), BERTOLO (TPG), PIERRAT (Beaulieu) ; CARRIOT (Dijon) ; PEROZ (Dijon, champion de BFC en 1957 et 1962) ; CHIZELLE (Dijon) ; WAGSCHAL (TPG, champion de BFC en 1948, 1949, 1952, 1953, 1954, 1955) ; NAEGELY (TPG).

« Robert Picard est au 1er rang. C’était un personnage sympathique. Je lui rendais visite dans son imprimerie située Rue Morand pour renouveler mon adhésion à son bulletin La Tour Prend Garde et il m’invitait à déjeuner. Voici une photo prise le 1er juin 1963, devant la brasserie Granvelle, avant le début du championnat individuel de Bourgogne – Franche-Comté, qui sera gagné par Gimenez. Dans ce lot relevé, j’ai terminé 6e sur 12, avec 2 ½ points sur 5. »

À bientôt pour d’autres documents, Maxcellend

Le Tpgiste Raoul Bertolo (2e en arrière-plan), décédé en 1991, fut un personnage d’importance du monde des échecs de cette époque. Peu de temps auparavant, en 1959, il venait de fonder avec quelques amis la revue Europe Échecs, qui a largement contribué au développement de notre jeu dans notre pays. En collaboration avec Louis Risacher, il est l’auteur de Les échecs c’est facile : Objectif Mat.
Président de notre club dans les années 70, il fut également Président de la Fédération de 1970 à 76. Il organise les Olympiades de Nice de 1974, superbe réussite sur le plan technique, mais très lourd déficit financier. Le bureau fédéral en sort laminé et Raoul Bertolo démissionne peu après. Il reprendra la présidence de la FFE de 87 à 89.

Ce même Raoul Bertolo évoquait à demi-mot dans le bulletin Allez la Tour ! de juin 1971, la disparition tragique de Julien Naegely (en arrière-plan à droite). « Julien Naegeli est mort tragiquement dans un incendie. Il habitait rue des Granges, je crois, au-dessus d’un magasin, où le feu se serait déclaré et communiqué à son appartement », nous précise Maxcellend Coulon. Une bien triste finale pour un joueur d’échecs…

Les tournois de l’été – Albi

Albi au coucher du soleil – Crédit photo Wikipédia

Pour la première fois, la belle ville d’Albi accueille les Championnats de France et notre ami Benoît Vermot-Desroches a fait le déplacement pour participer à l’Open D. Arthur Despierres et Benjamin Spangoli sont dans l’Open B. Et enfin, Ilies Ouchichi dans l’Open A.

« À la première ronde, nous écrit Benoît, j’étais à la table voisine d’un franc-comtois, Maxim Goncalves du Cavalier Bayard de Saint-Claude ! La salle est immense. 40° dehors, hier, et à peu près pareil dedans ! Bacrot, Bauer, Dorfman et compagnie sont climatisés, eux ! 🙂

Deuxième ronde, l’anecdote du jour : mon adversaire joue 2 coups illégaux dans la partie. La première fois, je mets la pendule sur pause et l’avertis, la deuxième fois, j’appelle l’arbitre. Mon adversaire nie le premier coup illégal, sous prétexte que j’aurais dû appeler l’arbitre pour chacune des deux occurrences. Il obtient gain de cause ! Un sursis seulement, puisque je finis tant bien que mal par l’emporter. »

Nos adversaires ne sont pas toujours honnêtes, mais la règle, c’est la règle ! « Les cordonniers sont les plus mal chaussés » dit-on, et notre ami Benoît, qui vient de passer brillamment son examen d’arbitrage, aurait dû l’appliquer. Un petit coup d’œil de temps en temps au Livre de l’Arbitre peut s’avérer utile. Vous le trouverez dans le menu Apprendre.

Quartiers d’Été

Quartier d’été aux pieds des immeubles de la Cité des Montboucons

Pour les citadins qui ne peuvent partir en vacances, la ville de Besançon veut donner à tous la possibilité d’accéder à de nouvelles activités. Quartiers d’Été offrent matins et après-midis journaliers gratuits, ouverts à tous, dans et hors les murs des quatre Maisons de quartiers municipales. Nous participâmes à ces animations familiales organisées à la MDQ de la Grette et, à Montrapon, au pied des immeubles. Au-delà de faire découvrir notre jeu parfois trop confidentiel à de nouveaux publics, ces animations sont souvent le point de départ de partenariats et attestent de notre implication dans la vie des quartiers. Les retombées ne se sont pas fait attendre : rendez-vous à Montrapon, à la rentrée, pour un projet d’animation dans le cadre des Contrats de Ville et prêt gracieux du Kursaal pour le Championnat de Franche-Comté Jeunes que nous organiserons sans aucun doute en février prochain.

Un voyage échiquéen

Clément Frederic et Zoé Corfield

Passionnés de notre jeu depuis leur enfance, nos amis Zoé et Clément décident d’entreprendre un voyage inattendu, un Chess Journey, comme titre leur blog, où ils nous conteront tout au long de cette année leur pérégrination en « échequie » européenne. « En 2022, nous avons décidé de consacrer quelques mois à notre passion en partant faire une série de tournois en Europe ». Découvrir le monde en s’amusant et progressant au gré des tournois, voilà de quoi tenter beaucoup d’entre-nous, mais qui demande le courage certain de mettre sa vie entre parenthèses pendant quelques temps. Suivez nos aventuriers de l’échiquier sur chess-journey.com que vous retrouverez dans le bandeau latéral. Bon vent à tous deux !

Les Échecs au Parc font la une !

L’Est Républicain – Dimanche 7 août

Ce n’est point une figure de style, nos Échecs au Parc font réellement la une de l’Est Républicain. Un grand merci à notre quotidien régional qui nous a soutenus tout au long de cette année avec onze articles (sept de plus que l’année précédente). Preuve également, que notre jeu a « bonne presse » depuis quelques mois, retombée certaine de la série Le Jeu de la Dame.

De belles rencontres !

Notre Grand Maître International, Alexeï Charnuchevich, se prête de bonne grâce à une partie en concertation.

Le beau parc de la Gare d’Eau est le lieu idéal pour de telles rencontres. Je vous laisse deviner qui a gagné ! Julien au premier plan, ainsi que son partenaire, sont maintenant des fidèles des Échecs au Parc. Ce sont de ces joueurs, issus du confinement et du jeu en ligne, qui nous viennent avec déjà une grande culture échiquéenne. Alexeï s’est étonné de l’étendue de leurs connaissances. Chaud-bouillants, ils m’ont demandé s’ils pouvaient, avec un troisième larron, constituer une équipe. Un coéquipier encore à trouver et nous voilà, avant même que la saison commence, avec une belle équipe pour la régionale !