Archives par mot-clé : Parties commentées

Jeu de Dame

Dans cette situation, Laurent joue Rg5 avec une écrasante position.
Mais verrez-vous comment il pouvait donner le coup de grâce à Djamel d’une fort belle manière ?

Les pieds dans le tapis

La reine Christine, sûr de sa victoire prochaine, joue Kb6 et se prend les pieds dans le tapis !
Les Blancs jouent et gagnent.

Convergence

Patrice tout naturellement fait l’épicier (dixit Alain) et empoche les pions de l’aile dame par Qa6-b5,
bien suffisant pour terminer en pantoufles la partie. Comment pouvait-il atomiser le pauvre Samy ?

Se méfier des cadeaux

Ahmed, dans cette posiiton, chasse le B noir par h3, compromettant gravement sa position.
Verrez-vous comment il pouvait obtenir un avantage en tendant un petit piège à Chadi ?

Aux Échecs, comme en amour…

… ON NE CÈDE JAMAIS SA Q !

Éric, un pion de moins, est en mauvaise posture. Il veut chasser le N noir par e5, sur quoi Marc devait simplement le repositionner en h5, lorgnant sur f4. Il croit plus astucieux de lutiner la Q blanche par le coup intermédiaire d5. Éric retire sa dulcinée prudemment en d3. Voyez-vous comment il pouvait rétablir sa position compromise ?

Les coups les plus fous sont les plus beaux

Dans cette position, je joue Be8 protégeant le pion et la partie est nulle.
Verrez-vous le coup élégant, difficile à trouver, qui m’assurait le gain ?

Abandon non prématuré

Dans cette position écrasante pour les Noirs, Thierry jouera Ng4 et Jean-François abandonne.
Verrez-vous la manière la plus élégante d’en finir ?

La nulle de Daniel contre Alexeï

Philippe en Bordelais

« Ce week-end là, je suis recruté par l’équipe une pour jouer les utilités dans les derniers échiquiers, mais par le jeu d’absence en cascades, me voilà bombardé au premier ! » Philippe nous conte ses aventures au pays des grands crus au fil de deux parties : l’une d’un bon millésime et l’autre se terminant en bouillie… bordelaise évidemment !


3 RÉFLEXIONS SUR « PHILIPPE EN BORDELAIS »

  1. Bravo Philippe !
    En dépit de sa modernité, la 2e partie a un parfum délicieusement « romantique » …et je m’y connais !
    Bernard.

  2. Mon cher Ali, j’ai le plus grand respect pour tes jugements toujours pondérés et solidement argumentés. Mais quand je fais appel à mon pote Stockfish, il aime bien 9…Kf7 et donne l’égalité. Et comme dit à peu près l’autre, « quand les plus de 3000 parlent, les moins de 2000 écoutent. »

Occasion manquée

Dans cette position, je chasse la R par a6,
sans voir le petit coup tactique pourtant pas si difficile à trouver !