Archives par mot-clé : Parties commentées

Sonnez les matines !

Trouverez-vous le coup tranquille, mais efficace joué par Sergio malgré l’heure matinale ?

Esprit revanchard

Retour à l’écurie

Le temps est à la pluie pour les Noirs. Est-ce pour cela que l’adversaire de Benjamin rentre son canasson à l’écurie par Nb8 ? Les Blancs jouent et gagnent.

Jamais se coucher sur ce mat là !

Ali, qui vient de jouer Qc1, propose nul. Acceptation présidentielle, mais…

2 RÉFLEXIONs SUR « JAMAIS SE COUCHER SUR CE MAT LÀ ! »

  1. Effectivement, la position est perdante faute de ne pas avoir trouvé le bon coup pour le gain après 40.Qc1 Qh2 il faut jouer 41.Qe3 si Qh4 Ke2 et la partie est gagnante dans tous les cas de figure mais bon, la grâce présidentielle est passée par là pour sauver la brebis égarée et je suis prêt à lui céder le point malgré son acceptation de nulle.


     
    jfc
    Bonjour les amis ! Et bonne année, bonne santé à vous et vos proches !
    Le résultat est bien entendu entériné : nulle. À bientôt, amicalement.
    jfc

Quatre Reines pour un Roi

C’est une blague qu’Alexhine aurait racontée lors d’un banquet avant de jouer contre Bogolubov pour le Championnat du monde.

« La nuit dernière, j’ai rêvé que j’étais mort. Je me suis naturellement dirigé vers le paradis. Alors que je m’approchais du portail, Saint-Pierre me salue et me demande :
— Qui es-tu ?
— Je suis Alekhine ! Le champion du monde d’échecs.
— Désolé, dit Saint-Pierre en secouant la tête, il n’y a pas de place au paradis pour les joueurs d’échecs.
Avant de m’éloigner, très abattu, des portes nacrées, je jette un dernier regard autour de moi. Eurêka ! Qui vois-je ? Nul autre que mon bon ami Bogolubov. Rapidement, j’attire l’attention de Saint-Pierre sur mon copain rondouillard.
— C’est un joueur d’échecs.
Saint-Pierre sourit tristement.
— Non, il croit seulement qu’il est un joueur d’échecs. »

Voci l’une des plus belles parties jamais jouées, selon de nombreux auteurs, tels que Chernev, Reinfeld, Horowitz, Golombek, Kirby et Coles.

Un article par jour et plus de 1200 articles sur  Le Patrimoine des Échecs

Le sapin de Noël de Pál Benkö

Conçu par Pál Benkö et publié dans Chess Life en 1975. Les Blancs jouent et font mat en 2 coups.

Histoire de fous

Dans cette position, après avoir résisté vaillamment pendant cinq heures de jeu à Robby, je joue malheureusement Rc8? qui permet la fourchette du N en f5. Trouverez-vous le joli coup qui m’aurait permis sans doute d’annuler malgré mon P de moins ?

Plaisir innocent

Faouzi, en mauvaise posture, propose l’échange de Q par 27.Qf3.
Pas la combinaison de l’année, mais cela fait toujours plaisir ! Les Noirs jouent et gagnent ?

Membre fondateur

Voici une partie de M. Zani datant de 1885 au cours du tournoi par correspondance, organisé par Charles Bavoux. Zani fut sans doute un des membres-fondateurs avec Picard de la Tour Prends Garde. Il joue contre son président d’alors qu’il malmène sans vergogne : le peintre Charles Bavoux.

Le Monde Illustré du 17 octobre 1885

D’autres parties de Zani dans le Monde Illustré.

Une partie fin de siècle

Le Monde illustré du 17 décembre 1887 (un clic pour l’article en grand format)

Le Monde illustré était un hebdomadaire français d’actualités, édité de 1857 à 1940 et de 1945 à 1956. Dans son édition du 17 décembre 1887, il publiait à titre posthume une partie de Charles Bavoux, président de la Société des échecs de Besançon, décédé quelques mois plus tôt. Partie par correspondance d’un tournoi organisé par Bavoux et La Stratégie, mensuel d’échecs fondé par Jean Pietri, édité de 1867 et 1940. La notation est encore descriptive dans cette fin du XIXe. C. 3 FD signifie : le N se rend sur la 3eme case de la colonne du B de la Q soit Nc3 ! Je vous laisse décoder les commentaires de S. Rosenthal¹, le spécialiste échecs de cette antique revue. Voici la partie en notation algébrique, analysée par Alexeï. Je rappelle que vous pouvez suivre la partie sur un échiquier en cliquant sur la notation.

D’autres parties de Charles Bavoux dans le Monde Illustré.

Le Monde illustré du 28 janvier 1888

Si j'évoque si souvent dans ces articles consacrés à notre Tpg, cette Société des Échecs de Besançon et son président, c'est qu'il existe un rapport de filiation direct. Quand, après l'interlude si meurtrier que fut la Grande Guerre, cette société se dissout, c'est bien ses anciens membres que rencontre à la Brasserie Granvelle M. Picard, ce Bisontin de fraîche date, et c'est avec eux qu'il fonde le Cercle d'Échecs de Besançon, La Tour Prends Garde. Parmi eux, Zani, qui devait être alors un vieux bonhomme, car il participait déjà à ce tournoi par correspondance qui débuta le 10 avril 1885. Organisé par Charles Bavoux, il dura deux ans et neuf mois. Le droit d'inscription était de 12 F (environ 36 €) et devait être envoyé à M. Bavoux, 21 rue Charles Nodier. L'histoire de notre club est donc plus que centenaire et remonte, sans doute, avant la Guerre de 70.

¹ Samuel Rosenthal, né en 1837 à Suwałki en Pologne alors dans l'Empire russe, était un Maître d'échecs et journaliste franco-polonais. Éditeur du journal d'échecs français La Stratégie, il publiait une multitude de rubriques dans différents journaux, entre autres de 1885 à 1902 celle du Monde Illustré et gagnait de quoi vivre en enseignant les échecs. Après Wilhelm Steinitz, il est sans doute celui qui réussit le mieux matériellement dans cette fin de XIXe siècle. Ces titres de gloire : il battut Adolf Anderssen et deux fois Wilhelm Steinitz. Il mourut le 12 septembre 1902 à Neuilly-sur-Seine.

La Dame folle de Corsinet

Trois réflexions sur « La Dame folle de Corsinet »

    1. T.R dit :

      Belle technique de la part de JFC. La seule façon de sauver la partie. Il a su garder son sang froid. De toute manière, il n’avait rien a perdre. Bravo !
    1. Notre bon JFC, peut-être inexpérimenté en matière de dames folles, devrait savoir qu’elles sont en général plutôt collantes. De ce fait, au lieu de 1.Qc8+? qui aurait perdu si l’innocent petit poussin avait senti les intentions du madré renard tépégistes, il était plus précis de faire nulle immédiatement par 1.Qg5+ et si 1…Kh3 2.Qg4+ ou 1…Kf3 2.Qe3+
    1. Il y a l’attaque Janier, y aura t il dorénavant : "il lui a placé une corsinet ?" L’histoire le dira…

Les Noirs partent les premiers

S’arrêter au milieu du gué

UNE RÉFLEXION SUR « S’ARRÊTER AU MILIEU DU GUÉ »

Roquer or not roquer

Le débutant aux échecs lit et entend beaucoup de choses : développer, contrôler le centre, roquer « pas trop tard », commencer par des ouvertures solides… Il faut beaucoup tester, se faire sa propre opinion, tester à nouveau… Après avoir tenté plusieurs fois la Winawer, la variante d’avance, la variante d’échange, la Rubinstein, je commence à jouer la Tarrasch. Voici la partie jouée en mai avec Evan, j’espère qu’elle peut intéresser les joueurs débutants qui ne connaissent pas la Française, faire une piqûre de rappel aux joueurs intermédiaires et faire sourire les plus expérimentés.

Roquer, coup de développement prudent, souvent en faveur de la sécurité du roi, mais…