Cours Adultes

Le dernier cours adultes de la saison s’est achevé vendredi 16 juin devant une assistance nombreuse : votre dévoué webmaster et mon pote, à l’œil toujours attentif, Caméscope. Quelque peu décevant pour notre ami Valentin qui, tout au long de cette année, nous a offert des cours de qualité. La mise en ligne des vidéos fut peut-être la cause de ce peu de participation. Je ne renouvellerai sans doute pas l’expérience. Vidéo ou non, souhaitez-vous que des cours adultes soient maintenus pour la prochaine saison ?

Merci de répondre à ce petit questionnaire      Les réponses

Échecs au Parc – Samedi 29 juillet

Ensoleillé

Je vous propose samedi 29 juillet, si le temps le permet, un après-midi au parc de la Gare d'Eau à partir de 14 h 30. Comme chaque année, je sollicite votre aide pour l’installation. Pour les volontaires, rendez-vous à 14 h 15 au parking de la préfecture, gratuit la fin de semaine. Un mail pour me prévenir de votre aide  . L’activité est ouverte à tous, membres du club ou non. N’hésitez pas à nous rejoindre.

Important : si le temps est maussade, avant de venir nous retrouver, jetez un œil sur la page d’accueil afin de vérifier si l’activité est maintenue.

Échecs au Parc – Samedi 8 juillet

Première retombée de l’article de l’Est Républicain, une petite interview de votre webmaster par Radio Sud sur les Échecs au Parc. Il sera diffusé vendredi 7 juillet à midi (si j’ai bien compris) sur l’antenne Radio Sud Besançon 101.8 FM ou sur Internet*.

* Le webmaster n’acceptera aucune moquerie quant à ses bredouillages éventuels. Qu’on se le tienne pour dit ! Et à samedi aux Échecs au Parc.

Vice et Présidence

Notre ami Bernard Petetin, poursuit pour nous l’évocation de ses souvenirs de tépégiste.

« Je me suis installé à Besançon en 1972 et participe aux Olympiades qui se déroulaient au Kursall, un tournoi à avantage. Moi qui n’étais pas classé, mon adversaire me rendait un pion et je crois que cela pouvait aller jusqu’à une tour. C’est là que je rencontrai Gábor Hajnóczi qui m’invita à venir les retrouver à la Brasserie Brelin où le club tenait ses quartiers. Je commence donc à m’acoquiner avec les tépégistes en 74. Bernard Courtot était déjà là avec ses deux enfants (j’ai retrouvé une partie jouée contre sa fille en décembre 1974). Nous y sommes restés assez longtemps, jusqu’à ce qu’ils vendent et que le café devienne une banque. Dans un bistrot, bien sûr, nous ne payons rien, sinon les consommations. Toujours ouvert, nous pouvions jouer jusqu’à la fermeture. Les consommateurs regardaient les parties, mais je n’ai pas l’impression que cela nous amenait des adhérents. Aussi loin que je me souvienne, la principale difficulté du club était la recherche d’un local. Quelques-uns, sans doute dans un souci de respectabilité, ont souhaité que le club ait un lieu propre. Pendant une période, une salle à la Grette offerte gratuitement par la ville, me semble-t-il, correspondait à ce désir. Nous y gagnâmes certainement en respectabilité, mais perdîmes en convivialité : des horaires fixes et ne fermant pas très tard. Pour les tournois, cela posait problème. Puis, ce fut le Centre Pierre Mendes France, où le tout jeune Guillaume Sermier commençait à pointer le bout de son nez.

J’ai connu comme président Maurice Thuriet, un homme droit, calme et posé, avec un physique d’ancien instituteur un peu sévère. Sympathique, mais tu ne plaisantais pas forcement avec lui en lui donnant des claques dans le dos. Puis ce fut Robert Poly et j’étais alors roue de secours en officiant comme vice-président. Sous la houlette des divers présidents d’ailleurs, Philippe Demange et Roland Scamps et cela m’allait très bien. Robert Poly organisa un championnat avec quelques grands champions de l’époque qui s’était déroulé dans une salle au-dessus de la médiathèque Pierre Bayle et Robert Schwint était venu remettre les prix. C’est, je crois, Roland qui fit venir Alexeï Charnushevich de Biélorussie. Cela prit quelque mois de tractations. Mais est survenu un pataquès (je ne sais plus trop à la suite de quoi) et notre Roland a démissionné quelques jours avant l’arrivée d’Alexeï. C’est donc moi, en tant que vice-président et le comité directeur de l’époque qui accueillîmes Alexeï au Snooker. Il s’est pointé costume-cravate, sérieux comme un pape, pour faire bonne impression !

Bernard Pellaton et Skorup  en 1973

On a déjà parlé de cette grande figure qu’était Skorup, grand joueur et plongeur à la brasserie Grandvelle. Payant pas de mine. Il proposait une partie à un quidam de passage et perdait volontairement avec une mine contrite. Et puis, se reprenant, disait à son adversaire :
Allons ! Je suis bon perdant, recommençons en intéressant la partie. Et il sortait un beau billet.
Et comme je suis joueur et aime le risque, je vous donne une tour. Son adversaire, assuré d’une victoire facile, acceptait et se faisait carotter la mise.

Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître… et pour cause, puisqu’il s’agit du championnat d’échecs de Besançon, fin 1978. Ce tournoi était ouvert aux licenciés et aux non licenciés, manière de recruter de nouveaux passionnés. L’inscription était de 15 fr + 10 fr de caution rendus si toutes les parties étaient jouées. On prenait des précautions ! Bruno Aebischer, Christophe Bordet, Jean-Robert Vesin entre autres y jouaient, du solide ! Je participais à ce tournoi en tant que membre de la Tpg, joueur moyen, plus intuitif qu’érudit (ce qui m’a valu de magnifiques défaites). Première des 7 parties de ce championnat contre Philippe Blardone (le frère de notre vénérable Président) et qui était, sans faire offense au Président, d’un niveau légèrement supérieur. »

Bernard Petetin

Blitz de la Fête du Club

La belle grande salle des Mô Doubs, au premier étage du Centre Saint-Pierre, à deux pas du club.

Accueil plus que sympathique des Mô Doubs pour notre blitz de fin d’année, mais nos dix-sept participants étaient un peu perdus dans cette grande salle qui occupe quasiment tout le premier étage du Centre Saint-Pierre. Une centaine de personnes y auraient joué à l’aise. À envisager, peut-être, pour des compétitions futures. Sans surprise, le GMI Alexeï Charnushevich l’emporte devant Quentin Poignot et Alain Sermier.

La page du tournoi

Le club d’échecs en pleine réussite

Profitant de la dernière compétition de l’année, notre président invite l’Est Républicain : « Nous avons eu des résultats exceptionnels. Après deux ans de purgatoire, notre équipe fanion remonte en Nationale 1, qui est le plus haut niveau amateur de France », souligne Daniel Blardone. Un carton plein : onze matches, onze victoires. Le club bisontin a également atteint la demi-finale de la coupe de France, qui regroupait au total 250 équipes. 

Crash informatique

Vous l’aurez sans doute remarqué, depuis jeudi 18 h 30 et pendant 24 heures, le site n’était plus qu’une page blanche avec l’inquiétante formule : « Erreur lors de la connexion à la base de données ». Rassurez-vous, point d’attaque de cybercriminels contre notre bonne vieille Tpg, mais un incident survenu chez notre hébergeur OVH : 96 disques SSD ont flanché. Le SSD (Solid-State drive) est un support permettant le stockage des données sur de la mémoire flash, un peu comme une super clé USB. Un grand nombre de sites furent impactés. Pour nous, le préjudice ne fut pas bien grand, mais l’on peut imaginer le désagrément pour un site de e-commerce si, en plus de l’écran blanc, s’associe une perte de données.

Inscription Repas

La fête du club s’approche, ne tardez plus à vous inscrire. Comme tous les ans, après le dernier blitz de l’année, samedi 1er juillet se tiendra la fête du club réservée aux adhérents et amis, dans le cadre de Lé Mô Doubs, 28 rue de la République. Apéro à partir de 19 h. Clôture des inscriptions le mercredi 28 juin impérativement.

Menu et Inscription

Blitz et Fête du club

Comme chaque année, mais pour cette fois dans le cadre des Lé Mô Doubs, 28 Rue de la République, le samedi 1er juillet avant la fête du club, la TPG achève la saison par son tournoi de blitz, support du  championnat Rapide de Franche-Comté. 1er Prix : 50 €, prix jeune, 100% des inscriptions reversées. Cadence : 11 rondes de 2 x 5 min. Adultes 10 € et Jeunes 5 € (gratuit pour le jeunes du club). Les inscriptions peuvent se faire en ligne ou sur place lors de la première ronde à partir de 14 h 30. Clôture des inscriptions à 15 h. Les résultats seront disponibles sur la page du tournoi.

Inscription blitz     Liste des inscrits     Affiche     La page du tournoi 

La compétition sera suivie de notre repas annuel réservé aux membres et amis du club. Menu et inscription sur la page du tournoi.

Premier après-midi au parc

Une douzaine de tépégistes profitèrent de cette belle journée, accueillant avec bienvenue, après ces fortes chaleurs, une brise rafraîchissante venant de la rivière. Une quinzaine de promeneurs s’arrêtèrent un moment à nos tables, dont un groupe de personnes de l’est, ne parlant pas du tout notre langue. Deux d’entre eux jouèrent à une variante bizarre, plaçant les pièces sur la deuxième et troisième rangée. Le toujours curieux Faouzi découvrit, en fait, qu’il jouait aux dames ?!

Coupe de France

De gauche à droite : Quentin Poignot, Jean-Robert Vesin, Guillaume Sermier et Alexeï Charnushevich

15 h 30, notre équipe va affronter la très forte équipe niçoise composée de Maxime Lagarde (2605), Adrien Demuth (2547), Nedad Sulave (2480) et Harutyun Barsheghyan (2442), soit une moyenne élo à 2518, 184 points de plus que nos tépégistes ! La lutte sera dure, mais tous les espoirs sont permis. 19 h : les jeux sont faits ! Jean-Robert et Quentin se sont inclinés, Guillaume a annulé. Alexeï lutte encore pour la gloire afin d’obtenir une nulle qu’il n’obtiendra pas.

Nice Alekhine 3 – 0 Besancon Tpg
g LAGARDE Maxime 2605 1 – 0 g CHARNUSHEVICH Aliaksei 2482
g DEMUTH Adrien 2547 X – X m SERMIER Guillaume 2368
g SULAVA Nenad 2480 1 – 0 f VESIN Jean-Robert 2240
BARSEGHYAN Harutyun 2442 1 – 0 POIGNOT Quentin 2246

Jean-Robert nous fera sans doute prochainement un compte-rendu plus détaillé.

UNE RÉFLEXION AU SUJET DE « COUPE DE FRANCE »

  1. « Le succès est la capacité d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. » W. Churchill
    Félicitations pour votre parcours…

Échecs au Parc

La saison se termine ou presque et, pendant que nos grosses pointures batailleront ferme à Paris pour la ½ finale et espérons la finale de la Coupe de France, je vous propose samedi 24 juin, si le temps le permet, un premier après-midi au parc de la Gare d'Eau à partir de 14 h 30. Comme chaque année, je sollicite votre aide pour l’installation. Pour les volontaires, rendez-vous à 14 h 15 au parking de la préfecture, gratuit la fin de semaine. Un mail pour me prévenir de votre aide . L’activité est ouverte à tous, membres du club ou non. N’hésitez pas à nous rejoindre.


Les tables vous attendent. Il ne fait pas trop chaud. Venez-vite !

Coupe de France – 1/2 finale

Samedi 24 juin à 15 h 30 et dimanche 25 juin à 10 h, les deux finales de la Coupe de France et du TOP 12-féminin 2017 auront lieu au château d’Asnières avec quelques-uns des meilleurs clubs et joueurs français. Par sa victoire contre Strasbourg, notre équipe se qualifie pour la 1/2 finale. Elle affrontera la forte équipe de Nice Alekhine qui, lors du quart de finale, alignait 2464 elo de moyenne !

château d'Asnières
Le château d’Asnières où se déroulera la compétition, dans les Hauts-de-Seine, au nord-ouest de Paris.

La fusée Quentin décolle

Quentin a réalisé une magnifique saison 2016-2017 avec la progression au classement qui va avec, passant d’un Elo de 2159 en septembre 2016 à un Elo de 2246 en juin 2017 ! Sa performance a été acquise essentiellement lors des rencontres par équipes. Quentin est invaincu (le seul de l’équipe) en Nationale 2 (8 pts/10 contre un elo moyen de 2042), invaincu également en Coupe de France (2½ pts/3 contre un elo moyen de 2078) et avec son équipe suisse de Neuchâtel, Quentin a fait jeu égal avec les joueurs titrés (2 pts/4 contre un elo moyen de 2519 !!). Souhaitons à ce talentueux et sympathique joueur la même progression pour la saison à venir. Et il y a de quoi faire ! Le titre de FM est en point de mire et peut-être plus si affinités. Au boulot Quentin !

Le joueur de la sicilienne Dragon que je suis, ne saurai résister à vous faire partager la partie gagnée contre le MI Ioannis Georgiadis (2493) lors de la 3e ronde de la LNA suisse.

Fête des Chaprais

L’étonnant petit parc des Chaprais, havre de verdure à deux pas de la bruyante rue de Belfort, nous accueillait pour notre première participation à la sympathique fête du quartier, entouré de nombreuses autres associations. Pas mal de passage et quelques gamins s’arrêtèrent jouer à nos tables, mais peu de touches sérieuses, sinon peut-être Philippe, jeune retraité venu pour une initiation. Touche ou pas, il était bien agréable de profiter du soleil, en attendant nos prochains Échecs au Parc.

Printemps – Classement Général


Notre vieux routier d’Alain Sermier termine à la première place devant Jean-Robert Vesin et Valentin Racle. Belle performance de Bernard Py et surtout de la Reine Christine avec une perf Fide de + 11, de même que Riwan Coëffic. La meilleure perf est réalisée par Vassili Duboz avec + 14,82. Le prix du plus beau gadin est décerné à Maître Gilles avec – 16 points. Merci à tous de votre participation.

UNE RÉFLEXION AU SUJET DE « PRINTEMPS – CLASSEMENT GÉNÉRAL »

Fête des Chaprais

Samedi 17 juin, au Parc des Chaprais, nous participerons à la fête du quartier avec diverses autres associations, proposant des initiations et jeux libres. Venez nous rejoindre de 14 à 18 h.

Club Échecs Besançon