Tous les articles par admin

Samedi 2 août – Les Échecs au Frac

Je crois qu’il vaut mieux céder devant les menaces de la météo et je vous propose donc de nous retrouver à partir de 14h30 au Pixel, salon de thé à la Cité des Arts qui nous accueille gentiment en nous offrant ses tables, 18 avenue Gaulard, sous le hall du Frac.

Venez nombreux ! Je crois qu’il est important que la Tour Prend Garde sache se montrer !

Des nouvelles de Chambéry

Devinez qui est l’éléphant ?

Notre président flanqué de ses deux hommes liges, Maître Gilles et Bernard Py sont à l’Open de Chambéry de si triste mémoire pour les Tépégistes. Notre président y fait plutôt bonne figure puisque le voilà (oserais-je dire contre toute attente) 7e au classement avec 4,5 après la ronde 6. Gilles et Bernard, en bons camarades, se suivent à la 22 et 23e place avec 3,5. Par contre, le tournoi semble bien difficile pour notre reine Christine. Encore trois rondes, le tournoi se terminant dimanche 3 août.

La page du tournoi

Samedi 26 juillet : Second après-midi au parc

DSCF1349

Le cauchemar de l’organisateur ! L’orage menace. Les tables sont vides. Une branche pour se pendre ? La Gare d’Eau, désertée, ne s’opposera pas à mon désespoir…

DSCF1357

Eh bien non ! Tranquillement, mais sûrement, les Tépégistes arrivent et s’installent. Trois jeunes gens nous ont découverts grâce au site. Ils veulent en découdre avec de nouveaux adversaires. Ils sont servis : nos forts joueurs sont au rendez-vous : Serge, Lastar, Loïc, Quentin et Philippe. Mais nos Tépégistes savent se faire pédagogues et l’orage, brave gars, fait place au soleil. Des promeneurs s’arrêtent un moment, demandent des informations sur notre club. Nous passons un sympathique et agréable après-midi qui se prolongera jusqu’à 19 h 30 avec, en prime, le plaisir de la visite de Valentin du Pion’tissalien. Une petite quinzaine de personnes profitèrent de cet après-midi.

Un premier après-midi au parc agréable

Un premier après-midi au parc avec un ciel parfois un peu voilé, mais qui nous évite de trop fortes chaleurs. Nous installons les tables à l’emplacement habituel. Les bras ne manquent pas : Bernard, Gilles, Lastar, Adrien et un de ses camarades aident à l’installation qui se fait donc aisément. À 14 h 30, tout est en place et une vingtaine de personnes se relaieront devant les tables. Deux jeunes gens ont particulièrement apprécié ce moment échiquéen et reviendront samedi prochain. Intéressés également par nos futures soirées du mardi qui accueilleront membres du club et amateurs. L’idée semble donc bonne. Je pense que les Échecs au Parc attireraient un peu plus de monde avec un brin de publicité. D’ou l’intérêt de la commission communication récemment crée et qui se réunira pour la première fois vendredi prochain.

Site : Prise en main

Configuration

Un petit mot sur le fonctionnement de notre nouveau site. Rien de vraiment changé dans les menus. Notre vieux site est toujours accessible par l’onglet Ancien Site avec nos archives, textes et photos, dans le bandeau latéral (rubrique Divers), en attendant la refonte totale de nos archives dans le format WordPress. Un onglet Galerie photo, toujours dans le bandeau latéral, vous renvoie aux photographies d’avant 2011. Les photos plus récentes sont dans la partie privée du Forum.

La page d’accueil vous offrira la lecture des vingt derniers articles. La case Archives vous permet de retrouver les news des mois précédents. Un outil pratique est le calendrier : un clic sur les dates colorées et vous retrouver les nouvelles de ce jour. Dans le bandeau latéral, vous aurez accès directement aux vingt-cinq derniers articles. Il est possible d’en augmenter le nombre, mais au prix d’une surcharge et d’un manque de lisibilité. De même pour les derniers commentaires.

Une nouveauté également : Le flux RSS. Un agrégateur de flux est une sorte de facteur qui va chercher le courrier à l’extérieur, puis le dépose chez l’utilisateur presque en temps réel, dispensant ce dernier d’aller régulièrement aux nouvelles en visitant de nombreux sites internet. En un mot, vous êtes informés des dernières nouvelles du club en ouvrant votre ordinateur, sans consulter la page internet de notre site, du moins si vous avez installé un agrégateur. Le site propose deux flux : les articles et les commentaire. Vous pouvez, pour les lires, utiliser le Widget de Windows (lire ce tutoriel). L’auteur de ce post conseil l’utilisation de Feedreader, qui ouvre une petite fenêtre dans votre barre de tâche, vous informant d’un nouvel article ou commentaire. Si problème contactez-moi.

À la fin de chaque article, une petite étiquette mots clés caractérise le contenu et vous renvoie aux articles similaires. L’icône Loupe en haut à droite vous permet de faire une recherche par mot sur l’ensemble du site.

La grande nouveauté réside dans l’interactivité. En tête de chaque article une petite bulle Laisser un commentaire vous permettra de réagir à un article, apporter des précisions ou des critiques. Le commentaire n’apparaît pas de suite, car il doit être approuvé par le webmaster. Méthode un peu stalinienne, mais je pense qu’on ne peut laisser n’importe qui écrire n’importe quoi sur notre site.

Enfin, WordPress permet l’utilisation d’une multitude d’autres widgets encore  à explorer.

Le TPG nouveau est arrivé

tramGrâce à Franck qui a installé WordPress sur notre serveur, système qui permet de créer blogues et sites de manière relativement simple, voici un possible aspect de notre futur site. Cette version est conçue en fonction de mes propres goûts, mais évidemment, c’est notre site à tous et vos remarques et critiques seront les bienvenues. Ce système permet de changer de look en un clin d’œil. N’hésitez pas à vous rendre sur la page WordPress et chercher des modèles qui vous plaisent et en noter la référence.

Les tentatives de ravalement de façade de notre bon vieux site un peu vieillot n’ont fait que confirmer la nécessité de ce changement. Mis en place, il y a bien des années par l’excellent travail de notre ami Pascal Pichelin, il nous offrait dans le minimum d’espace, toutes les informations dont nous avions besoin.

Mais ce nouveau site, d’utilisation facile, ne demandera aucun savoir technique pour créer les pages, il fait tout lui même. En une petite heure, chacun d’entre vous pourra devenir le nouveau webmaster. Je ne pourrai même plus menacer notre Président de démissionner quand il sera désagréable avec moi. Me voilà sur un siège éjectable, car le plus benêt d’entre vous en informatique pourra me remplacer.

Les mises à jour se font en ligne, c’est-à-dire avec l’aide de votre navigateur internet, sans utiliser des programmes lourds. En vacances, par exemple, vous pourrez poster un nouvel article d’un cybercafé. Nous pourrons ainsi être plusieurs webmasters, les informations n’auront plus besoin de transiter par moi. Notre président pourra poster une information. Idem pour le directeur technique, le responsable jeune, les capitaines, etc. Ces personnes devront bien sûr être autorisées.

Ce site offrira une plus grande interactivité pour chacun d’entre vous et vous pourrez poster vos commentaires, visible après censure du webmaster. Un système de recherche vous permettra de trouver tous les articles (et pas seulement les récents) en fonction d’un mot (ex.: nationale) et un flux RSS vous informera des nouvelles parutions. Notre ancien site restera consultable via le menu latérale  Divers/Ancien Site  dans le bandeau de gauche.

Horlogerie Échiquéenne

En farfouillant sur la toile, je découvre cette carte sans doute publicitaire du Grand Comptoir National d’Horlogerie bisontin où de sérieux mousquetaires, rengainant leurs rapières, ont entrepris un autre duel. On se demande bien quel lien entre cette manufacture de montres, pendules et réveils du début du XIXe et le Jeu des Rois. Pas le moindre coucou en vue. Sinon, peut-être, qu’une partie d’Échecs doit être aussi précise qu’un mécanisme d’horlogerie !

 
Grand Comptoir National d’Horlogerie

Manufacture importante à l’époque, car je retrouve ce passage dans le roman de Jean Vautrin,  Les Années faribole :  “Il se met en quête de sa montre, une mécanique sans caprice achetée par Emma au  Grand Comptoir national d’horlogerie de Besançon. Il met la main sur sa chère tocante à l’exactitude chronométrique en un endroit où elle n’aurait pas dû se trouver. Au fond du pot de chambre, pour être précis. Il constate que les aiguilles de son bel oignon guilloché se sont arrêtées à minuit. Il a purement et simplement oublié de le remonter.”