Archives par mot-clé : Adultes

Stage : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les échecs…

… sans jamais oser le demander

Le Grand Maître International Alexeï Charnuchevich, formé à l’école russe (déformé corrige-t-il avec son humour et modestie slave), répondra à toutes vos interrogations échiquéennes. Son objectif,  analysant nos parties, loin des théories parfois trop complexes, sera de nous aider à nous diriger dans la jungle en noir et blanc de l’échiquier, au travers d’exemples tirés de notre pratique quotidienne.

Seconde séance le vendredi 18 janvier de 20 à 23 h. Ouvert à tous, licenciés ou non.
La pré-inscription est obligatoire : Inscription

  • Adhérent au club : 10 €
  • Non-adhérent : 15 €

2 RÉFLEXIONs SUR « STAGE : TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LES ÉCHECS… »

  1. Bonsoir, Pourquoi ne pas espacer les cours de Guillaume et d’Alexeï ? Deux jours seulement entre les 2 sessions. Quinze jours serait l’idéal !
    Quel dommage !
    Amicalement, Franck


     

    Claudius
    Ce serais effectivement idéal, mais il faut faire avec l’emploi du temps de nos GMI ET MI et également de l’actualité tépégique en équipe souvent chargée. Et je tiens aussi à conserver le créneau du dimanche matin qui convient à certains. C’est, en tout cas, mon objectif. La tâche risque de se compliquer, car bientôt interviendra Quentin Poignot !
    Claudius

Stages joueurs confirmés

Derniers moments pour vous inscrire

Le Grand Maître International Alexeï Charnuchevich (vendredi 7 décembre de 20 à 23 h) et le Maître internationale Guillaume Sermier (dimanche 9 décembre de 9 à 12 h) vous proposent cette année des stages de 3 heures. Leurs objectifs, loin des théories parfois trop complexes, sera de nous aider à nous diriger dans la jungle en noir et blanc de l’échiquier, au travers d’exemples tirés de notre pratique quotidienne.

Ouvert à tous, licenciés ou non. Un clic sur les images pour la pré-inscription obligatoire.

Stage : B de couleurs opposées

Le Maître international Guillaume Sermier propose, dimanche 9 décembre de 9 à 12 h son second stage sur le thème des B de couleurs opposée. “Une seule pièce mal placée et c’est toute votre position qui est mauvaise”, écrivait Siegbert Tarrasch. Le génie de cette maxime repose dans sa simplicité autant que dans sa justesse, principe fondamental qui réunit tout un ensemble de concepts tel que le bon et mauvais B, les B de couleurs opposées. “Nous étions comme deux fous de couleur opposée” ironisa Boris Spassky après un récent divorce. Guillaume, lui, vous réconciliera avec la théorie échiquéene, traitant ce sujet vaste et important et associant aux principes complexes mille et un petit conseil dont vous pourrez enrichir votre pratique de l’échiquier.

Ouvert à tous, licenciés ou non, la pré-inscription est obligatoire : Inscription

  • Adhérent au club : 10 €
  • Non-adhérent : 15 €

La première vidéo d’Alexeï en ligne

Le Grand Maître International Alexeï Charnuchevich répondra à toutes vos interrogations échiquéennes. Son objectif, loin des théories parfois trop complexes, sera de nous aider à nous diriger dans la jungle en noir et blanc de l’échiquier, au travers d’exemples tirés de notre pratique quotidienne. Il analyse aujourd’hui une partie de 1885 de Charles Bavoux, président de la Société des Échecs de Besançon, aïeule de la Tpg, évoque la Najdorf et propose pour les Noirs quelques réponses à e4 pour joueurs flemmards.

Pour visionner les vidéos des stages 10 € : 

Vidéos Guilaume Sermier

La première vidéo du Maître International Guilaume Sermier est en ligne. Vous la retrouverez dans l’onglet Aprendre/Stages du menu supérieur. Guillaume aborde avec une pédagogie claire et précise les thèmes classiques échiquéens : échanges de Q, B de couleur opposée, etc. Mais au travers de ces sujets vastes et importants, Guillaume vous réconciliera avec la théorie échiquéene, associant aux principes complexes mille et un petit conseil dont vous pourrez enrichir votre pratique de l’échiquier.

Pour visionner les vidéos des stages 10 € : 

Stage : L’échange de Dames


Le Maître international Guillaume Sermier propose, dimanche 14 octobre de 9 à 12 h, son premier stage sur le thème de l’échange de Dames en milieu de jeu. L’échange est au cœur du combat échiquéen. La disparition des reines est souvent considérée comme la fin du milieu de partie. Ce crêpage de chignons royales n’est jamais anecdotique, il doit s’inscrire dans le cadre d’une stratégie globale.

Ouvert à tous, licenciés ou non, la pré-inscription est obligatoire : Inscription

  • Adhérent au club : 10 €
  • Non-adhérent : 15 €

Stages

Vous l’avez sans doute remarqué, devant le peu de participants l’année dernière, les cours pour joueurs confirmés sont passés à la trappe. Ils sont toujours disponibles en vidéo dans l’onglet Apprendre/Vidéo Cours avec un abonnement annuel de 60 € pour une soixantaine d’heures (il n’est pas nécessaire d’être adhérent au club pour en bénéficier).

En remplacement et pour redynamiser ces cours, une possibilité de stages est à l’étude : proposés par nos forts joueurs, par thèmes, objectifs, éventuellement selon la demande, une à plusieurs séances de 1 h 30 ou plus. Intéressé ? Alors, répondez à ce sondage  par un clic.

Cours Adultes

Le dernier cours adultes de la saison s’est achevé vendredi 16 juin devant une assistance nombreuse : votre dévoué webmaster et mon pote, à l’œil toujours attentif, Caméscope. Quelque peu décevant pour notre ami Valentin qui, tout au long de cette année, nous a offert des cours de qualité. La mise en ligne des vidéos fut peut-être la cause de ce peu de participation. Je ne renouvellerai sans doute pas l’expérience. Vidéo ou non, souhaitez-vous que des cours adultes soient maintenus pour la prochaine saison ?

Merci de répondre à ce petit questionnaire      Les réponses

Bon et mauvais B

Les Blancs ont un pion de moins, mais notez que le B de cases noires à l’œil mauvais sur le pion b2. Seul le K le protège. Le B blanc est vraiment un bouffon, se tapant la tête sur g6 qui est un véritable mur. Les Noirs sont mieux que joueriez-vous ?

Un clic pour la solution :

L’activité du B dépend fortement de l’emplacement des pions. Un B qui n’est pas bloqué par ses pions propres est bon, alors qu’un mauvais B a sa mobilité limitée par ses propres pions (et parfois par les pions de l’adversaire). Le principe suivant de l’interaction entre les pions et le B fut formulé par l’ancien champion du monde José Raul Capablanca : lorsque votre adversaire possède un B, vous devez placer vos pions sur la même couleur que le B adverse. Mais, si vous le possédez, alors vous devez essayer de placer vos pions sur les cases de la couleur opposée, peu importe si votre adversaire a un B ou non. Avec son calme de panda échiquéen, notre Valentin, illustre cet aphorisme au travers de deux parties.

Les cours sont ouverts à tous, licencié ou non.

Le K au centre

Comment les Blancs profitent du K resté au centre ?

« Roquez aussi vite que possible ! » Chacun de nous connaît ce commandement issu des tables de la loi échiquéenne. Si, au lieu de développer ses pièces, votre adversaire a joué des coups de pions inutiles, prenant du retard dans le développement des pièces mineures ou trop gourmand, il s’est précipité sur vos pions, il a négligé la sécurité de son roi. Un roi au centre est vulnérable aux attaques ennemies et il faut rapidement profiter, nous conseille Valentin dans le cours de ce soir, parfois même au prix d’un pion, de l’imprudence suicidaire du monarque ennemi en ouvrant le jeu, tout en l’empêchant de se mettre à l’abri par un roque tardif.

Deux fous gagnent, jamais trois !

La paire de B
Des B monstrueux dans le Gambit Danois !

« La paire de B » est un thème qui semble facile à comprendre. Tout le monde sait que la posséder est un avantage face à un adversaire qui ne l’a possède plus et nous savons tous aussi qu’elle s’exprime le mieux dans des positions ouvertes. On en parle constamment à tous les niveaux de jeu. Les grands maîtres la mentionnent presque toujours dans leurs analyses, car elle représente souvent le lien stratégique vital de leurs parties. Mais comment faire pour distinguer les situations susceptibles de favoriser les B contre la paire BN ou la paire de N ? Et ensuite, comment procède-t-on pour rendre concret cet avantage théorique ? Et rappelons-nous l’aphorisme du grand Alekhine, sur l’échiquier : “Deux fous gagnent, jamais trois !”

Il n’est pas trop tard pour vous inscrire à ces cours ouverts à tous, adhérents ou non !

Miniatures

Comment les Blancs achèvent-ils leur adversaire ?

Un clic pour la solution :

Une partie miniature comporte habituellement moins de vingt coups (vingt-cinq pour certains auteurs) et se termine par le gain d’un des camps. Elles ne se terminent aussi vite que par la faute de l’adversaire. Valentin propose l’analyse de quelques-unes pour reconnaître et éviter les erreurs qui aboutissent à un tel décès prématuré.

Cours Adulte

Majorité de pions

Comment les Noirs vont permettre l’avance de leur majorité ?

Un clic pour la solution :

Des échanges de pions au centre pourront conduire à des structures asymétriques et les adversaires se retrouveront avec une majorité de pions de chaque côté de l’échiquier. La majorité de pions est un élément stratégique décisif. Elle peut être comme un phare qui signale la direction où devra se développer le jeu. Une majorité peut apparaître sur les flancs ou au centre. L’avance des pions donnera alors de l’espace à ses propres pièces tout en limitant celle de l’adversaire avec comme but ultime : la création d’un pion passé. Mais point d’avance kamikaze, la majorité doit progresser avec l’appui de l’arrière et rester flexible sans permettre le blocage ennemi.

« Les pions sont l’âme du jeu d’échecs, conclut Valentin. La structure de pions est sans aucun doute un des éléments les plus importants pour évaluer n’importe quelle position, mais il n’est pas toujours facile de comprendre la portée de cette sentence philidorienne ».