Stage d’entraînement jeunes

La date limite approche 15 mars, vous pouvez téléphoner (06 88 21 42 68), scanner les documents avant de les envoyer par la poste.

Le stage d’entraînement organisé par le Comité du Doubs se déroulera cette année aux Fauvettes à Levier, les 8 et 9 avril 2017.  Il est ouvert à TOUS les enfants licenciés dans un club de Franche-Comté et de Bourgogne ayant une licence A ou B  de tous niveaux. Les places sont limitées aux 40 premiers inscrits. Date limite d’inscription IMPÉRATIVE le 15 mars. Au programme : 6 heures de cours dispensés par des animateurs diplômés FFE, salles de jeux avec baby-foot, ping-pong. Renseignements auprès de Gaëlle Lamotte  .


Au programme :

Cours d’échecs (3 niveaux), samedi après-midi et dimanche matin
Tournoi de Blitz dimanche après-midi
Tournoi de Foot Salle dimanche soir
Pause Baby foot et ping pong

Inscription à l’aide des documents ci-dessous
avant le 15 mars 2016 :

Inscription             Fiche sanitaire de liaison

Gaëlle Lamotte, organisatrice

Équipes

Seules les équipes I, II et III jouent cette fin de semaine. La régionale a terminé sa saison et pause pour les deux équipes de nationale IV jusqu’en avril. Belle réussite samedi, de la I contre Saint-Maur-des-Fossés, les plus forts de leur groupe. Première marche, même si les jeux ne sont pas faits, vers un retour en Nationale I.

Nationale II Besancon T.P.G. 1 6 0 Saint-Maur-des-Fossés
Nationale III Besancon T.P.G. 2 2 3 Dijon Ducs
Nationale III Pontarlier 1 4 Besancon T.P.G. 3
Nationale II Besancon T.P.G. 1 4 2 Creteil
Nationale III Besancon T.P.G. 2 6 0 Pontarlier
Nationale III Besancon T.P.G. 3 3 1 Esbarres 2

Bon week-end pour nos équipes avec cinq victoires pour six matchs. Félicitation aux gaillards de l’équipe I qui caracole en tête de leur groupe avec 24 points. Giuseppe Coratella, reparti en Italie depuis quelques semaines, a fait tout spécialement le déplacement pour retrouver ses coéquipiers. Notre mastard transalpin n’est pas venu pour rien, mettant KO ses deux adversaires.

Les résultats complets dans l’onglet Équipes

Le K au centre

Comment les Blancs profitent du K resté au centre ?

« Roquez aussi vite que possible ! » Chacun de nous connaît ce commandement issu des tables de la loi échiquéenne. Si, au lieu de développer ses pièces, votre adversaire a joué des coups de pions inutiles, prenant du retard dans le développement des pièces mineures ou trop gourmand, il s’est précipité sur vos pions, il a négligé la sécurité de son roi. Un roi au centre est vulnérable aux attaques ennemies et il faut rapidement profiter, nous conseille Valentin dans le cours de ce soir, parfois même au prix d’un pion, de l’imprudence suicidaire du monarque ennemi en ouvrant le jeu, tout en l’empêchant de se mettre à l’abri par un roque tardif.

Joyeuse tristesse !

Nous fûmes une dizaine de tépégistes pour ce dernier au revoir au compère Porfirio au son de ces musiques d’Amérique latine qui savent se faire joyeuses et de cette belle langue espagnole qui sait faire vibrer l’émotion et nous ramener à l’essentiel : la tristesse d’un départ ! Voici le petit mot que notre président lut au cours de cette belle et émouvante cérémonie d’adieux.

« Porfirio, tu as été, depuis le début des années 80, un compagnon de route de notre club. Très bon joueur dans ta jeunesse, tu n’as jamais renoncé à ta passion du jeu et tu participais régulièrement à nos activités. Ta créativité, ton imagination et ta volonté pouvaient s’exprimer à travers ce jeu apparenté à un art. Ce jeu qui recèle en lui tant de richesses qu’il donne parfois un sentiment d’infini.

Au-delà du joueur, nous perdons surtout en toi un ami, avec lequel nous échangions, souvent autour de quelques bières, sur la beauté et la difficulté du jeu, mais aussi sur l’évolution du monde et de la société et de nos propres existences. Au club, ta présence, ton maintien, ta manière d’être imposaient le respect et intimidaient parfois les personnes qui te connaissaient moins. Tu as toujours fait preuve d’une grande dignité et d’une grande force de caractère, refusant en particulier tous les outils spécifiques destinés aux joueurs aveugles.

Tu étais un combattant : un combattant de la vie, un citoyen engagé épris de liberté et surtout de justice sociale. Mais aussi un combattant sur l’échiquier. Malgré ta cécité, tu as su tenir tête à nombre de bons joueurs de club. Certes Porfirio, tu n’aimais pas perdre, mais qui dans la communauté des joueurs d’échecs pourrait te le reprocher ?

Merci Porfirio de nous avoir accompagné toutes ces années. Merci de nous avoir transmis une part de ta culture, de tes profondes convictions, de tes valeurs humanistes et de ta générosité.

Porfirio, tu resteras une grande figure de notre club et ton souvenir restera gravé dans nos mémoires. Nous ne t’oublierons pas.

À ta famille, je veux exprimer notre profonde tristesse et transmettre, au nom de tous les membres de notre club, nos plus sincères condoléances et notre soutien dans cette épreuve. »

Daniel Blardone

Tournoi Interne jeunes

Une première à la Tour, Prends Garde, à l’image des tournois internes, sera mis en place à partir du mercredi 15 mars un tournoi jeunes. Ce tournoi interne jeunes, réservé aux membres du club de moins de 20 ans, se déroulera sous les mêmes modalités que nos tournois internes, les rondes, si elles ne peuvent être jouées le jour même seront reportées avec l’accord des 2 adversaires pendant la période de jeu. 7 rondes à la cadence de 1h + 30s / cp, homologué FIDE. Première ronde : mercredi 15 mars à 17 h. Les inscriptions se feront auprès de Valentin jusqu’au 15 mars à 16 h 45.

Les rondes débuteront à 17 h :

  • Ronde 1 : 15 mars
  • Ronde 2 : 29 mars
  • Ronde 3 : 12 avril
  • Ronde 4 : 3 mai
  • Ronde 5 : 24 mai

Rejouez toutes les parties en allant sur la section Les Parties des Tépégistes.

¡ Adiós Compadre !

Cecilia est bien triste de nous annoncer la mort ce matin de son frère Porfirio Diaz, compagnon de route tépégiste depuis son arrivée en France dans les années soixante-dix. Militant chilien, il s’engage dans la lutte contre un éventuel putsch de l’armée. Mais lors d’un entraînement, une explosion lui fait perdre la vue. Au lendemain du coup d’État, à 24 ans, recherché par la junte de Pinochet, il choisit l’exil. Trente ans plus tard, guidé par sa fille et filmé pendant 3 mois par sa nièce, il revient au Chili. Cela donnera naissance à un film  Y volveré  « Et je reviendrai ».


De ce voyage là, Porfirio, tu ne reviendras pas,
mais nous garderons de toi cette image d’un homme fort qui n’abandonne pas.

Un abrazo Cecilia

RÉFLEXIONS AU SUJET DE « ¡ ADIÓS COMPADRE !

 

jean-benoit
Salut Porfirio, tu resteras une grande figure du club, par ta personnalité, ta gentillesse, ta sagesse. Amitiés à tes proches

T.R
Hommage a notre ami Porfirio qui nous quitte trop tôt. Adieu l’ami !

guyot
Très triste d’apprendre cette nouvelle. Porfirio avait un charisme et une dignité hors du commun, et je n’arrivais pas à m’empêcher de me demander quel aurait pu être son destin s’il n’avait pas été aveugle. C’est la figure patriarcale de la « diazpora »(comme je les appelais affectueusement) qui s’en est allée, et mes pensées vont à ceux et celles qui restent et qui doivent être bien tristes.

Franck
C’est avec tristesse que j’apprends sur mon site web favori le départ de Porfirio. Toutes mes pensées vont à ses proches !

Christine
Très triste et touchée par cette nouvelle. Porfirio avait encore beaucoup à nous transmettre, ne serait-ce que son amitié… Je suis de tout cœur avec ses proches.

py bernard
Je suis très triste d’apprendre le départ de Porfirio.
Touts mes pensées à Cécilia et toute sa famille, dans cette épreuve.

girardclos
Je me souviens avoir eu le plaisir de jouer contre Mr Porfirio en championnat par équipe (je jouais au Roi Blanc Montbéliard). Je ne connaissais pas l’histoire de Monsieur Porfirio à l’époque, tout ce dont je me souviens c’est qu’il jouait admirablement bien malgré son handicape et qu’il m’avait donné du fil à retordre ! Je garde un souvenir ému de ce sympathique Monsieur.

Pascal

Clément F.
Je suis très triste d’apprendre cette nouvelle. Mes quelques souvenirs sont une coupe 1700 jouée ensemble à Montbéliard et un homme d’une grande valeur avec qui j’aurais aimé plus partagé. Toutes mes pensées à ses proches.

Cécilia
Merci les amis
Vous êtes les bienvenus jeudi à 9 h 15 pour la cérémonie d’adieu à la Salle de l’Étoile, rue des Sapins à Saint-Ferjeux. La cérémonie sera suivie de l’inhumation à 11 h au cimetière de Saint-Ferjeux. Un verre de l’amitié est prévu après l’inhumation. D’ici là, Profirio est au funérarium, rue de Vesoul – salle Granvelle.

RÉPONDRE

14ème Rapide de Pontarlier

Décidément, les rapides ne font guère recette en ce moment : aujourd’hui, quatre participantes pour le Rapide Féminin, dix-huit participants pour le 14e Rapide de Pontarlier organisé par nos amis du Piont’issalien et arbitré par Jean-François Corsini. Quentin Poignot l’emporte et gagne également le titre de champion du Doubs de parties rapides, Valentin termine à la 3e place et Anne-Laure Meunier remporte le prix féminin.

La page du tournoi

RÉFLEXIONS AU SUJET DE « 14ÈME RAPIDE DE PONTARLIER »

C F
Un prix féminin quand il n’y a qu’une féminine ?

JFC
Et pourquoi pas?

CF
Pourquoi pas ? Il n’y a pas la place pour en débattre ici mais je propose un lien à ceux qui se posent la question : Echecs mixte.

Individuel Féminin

Le championnat de Franche-Comté individuel féminin de parties rapides, qualificatif pour la finale nationale (Trophée Roza Lallemand) aura lieu le dimanche 5 mars au club Tour, Prends Garde ! à Besançon. L’inscription est gratuite. Il se jouera en 7 rondes de 15 minutes + 5 secondes par coup. Clôture des inscriptions à 9 h 45. Première ronde à 10 h.

Les quatre participantes, de gauche à droite : Christine Frédéric, Caroline Devaux, Gaëlle Lamotte et Idil Oner.

Gaëlle championne de ce mini-championnat féminin franc-comtois rapide, Caroline vice-championne. La Bourgogne n’a guère fait mieux avec quatre ou cinq participantes également, je crois !

MAIS POURQUOI NE JOUENT-ELLES DONC PAS AUX ÉCHECS ?

« La très faible proportion des femmes au sein des joueurs de compétition est un des aspects les plus particuliers du milieu des Échecs, en France comme à l’étranger », écrit le sociologue Jacques Bernard dans son livre Socio-anthropologie des joueurs d’Échecs. En voici la preuve ! Que les femmes ne puissent pas lutter avec la gent masculine dans les disciplines ne faisant appel qu’à la force brute, voici une chose entendue, mais il semblerait naturel qu’aux Échecs, sport cérébral par excellence, ces dames puissent sans difficulté nous rivaliser. Il semblerait qu’il n’en est pas ainsi. Chacun y est allé de sa petite explication de la plus scientifique à la plus misogyne. Mais les raisons les plus probables sont socioculturelles. Est-ce que les femmes ont un problème avec le jeu ou le jeu a-t-il un problème avec les femmes ? Notre jeu ne refléterait-il pas le regard machiste de notre société. À méditer. Lire à ce sujet…

14e Rapide de Pontarlier

Le club d’échecs de Pontarlier est heureux de vous présenter la 14e édition de son Rapide, support du Championnat du Doubs des parties rapides. Ce tournoi aura lieu le dimanche 5 mars à Pontarlier à la MJC des Capucins, 18 rue de Salins. Le tournoi comporte 7 rondes à la cadence de 17 minutes + 3 secondes par coup pour toute la partie. Clôture des inscriptions sur place à 9 h 30. Première ronde à 9 h 45. Inscription par mail avant le 4 mars à minuit  . Nombreux prix par catégories. Un clic pour un covoiturage

Les échecs sont-ils un sport ?

Photo Guillaume Minaux

Sous ce titre quelque peu provocateur, L’Est Républicain publie aujourd’hui un article-débat polémique :

« En Belgique, le Conseil d’État s’est encore refusé à leur reconnaître ce statut il y a trois ans. Mais dans l’Hexagone, et ce depuis le 19 janvier 2000, les échecs sont officiellement reconnus comme un sport à part entière par le ministère. De la pure logique ou une vaste arnaque ? La fédération échiquéenne, qui regroupe tout de même près de 60.000 licenciés en France, et organise compétition sur compétition, tient en tout cas, fermement, à être reconnue à l’égal des autres disciplines… qui, dans leur majorité, préfèrent en rire qu’en pleurer. Alors, les échecs sont-ils vraiment un sport ? À la rédaction, le débat est ouvert… et les avis partagés ». La suite de l’article dans votre journal d’aujourd’hui.

Les deux journalistes dans leur débat contradictoire posent cette question : le sport passe-t-il uniquement par l’activité physique ? Mais ils ne donnent pas de définition précise du sport : « On entend par sport, définit la Charte européenne du sport, toutes formes d’activités physiques et sportives qui, à travers une participation organisée ou non, ont pour objectif l’expression ou l’amélioration de la condition physique et psychique, le développement des relations sociales ou l’obtention de résultats en compétition de tous niveaux ».

Donnez-nous votre opinion, et répondez à cette  question ! Votez sur www.estrepublicain.fr. Pour l’instant :

 En savoir plus sur ce sujet           Donnez votre avis sur le forum

La Tpg à Planoise

La petite salle de cette association bien dynamique Des racines et des Feuilles

Accueil fort sympathique de Murielle Taïeb, l’une des bénévoles de cette dynamique association planoisienne qui offre aux enfants du quartier une grande diversité d’activités. Les gamins arrivaient d’ailleurs d’une visite aux Archives départementales pour s’installer aux tables que nous avions préparées. Une quinzaine d’enfants, accompagnés de quelques adultes, se répartirent en deux groupes : les déjà pousseurs de bois devant les échiquiers pour en découdre avec Chadi, Faouzi, Bernard et Michel ; les néophytes, devant l’échiquier mural et votre webmaster qui s’improvise pour l’occasion initiateur, plus à l’aise devant son clavier et son écran que devant un auditoire. M’en suis pas mal tiré selon les commentaires indulgents des collègues. Un petit regret, cependant, une seule salle pour accueillir deux activités peu compatibles : le jeu libre et joyeux et forcément avec quelques décibels des loupiots et l’initiation à notre jeu qui n’est pas simple et demande plus de calme.

Partenariat, en tout cas, fort sympathique et qui devrait se renouveler ici, mais également dans d’autres quartiers bisontins. À étudier. Pour l’instant, nous retournerons jeudi avec la visite de l’Est Républicain.

Commissions

Le comité directeur a proposé la constitution de trois commissions, ouvertes à tous les membres, pour réfléchir sur les améliorations que nous pouvons apporter à notre club.

  • une commission jeunes (club et scolaire) : Alain SERMIER, Anne Laure MEUNIER, Christophe ROBBE, Valentin RACLE, Faouzi KASSAB, Lastar TOCH.
  • une commission événementielle et communication (open, forum d’associations, 90 ans du club, dossiers à présenter aux collectivités) : Anne Laure MEUNIER, Bernard PELLATON, Valentin RACLE, Claude HUGONNOT, Michel LOEILLOT.
  • une commission fonctionnement du club (matériel, locaux) : Bernard PELLATON, Eric WILLEMIN, Daniel BLARDONE, Christophe ROBBE.

Si vous souhaitez y participer, inscrivez-vous sur le forum en fonction de vos intérêts.

Le Tournoi d’Automne est terminé

Le Tournoi d’Automne est terminé. Victoire sans surprise de Jean-Robert Vesin ex-æquo avec Valentin Racle à 6 points et une troisième place pour Alain Sermier. La meilleure performance Fide pour Chadi Kassab à + 21,15. Les parties sont à jour.

Le Tournoi de Printemps débutera le 18 mars. Vous pouvez déjà vous inscrire sur la page du tournoi.

L’espace

Les Blancs ont un avantage d’espace.

Soixante-quatre cases sur l’échiquier ! Chaque camp au départ contrôle leurs trois premières rangées. Mais aussitôt que les Blancs jouent le premier coup 1. e4 (par exemple), leur contrôle de l’espace augmente considérablement : le pion, le B et la Q déjà attaquent des cases du territoire noir. Aussi longtemps que les Blancs ne commettront pas d’erreur ou ne perdront pas un tempo, ils continueront à commander un peu plus d’espace que les Noirs. C’est pourquoi avoir le trait est un avantage et les Blancs gagneront plus souvent la partie.

L’espace est vital. Celui qui domine le plus grand nombre de cases possédera un champ de manœuvre pour ses pièces, causant contre-temps et menaces à l’adversaire. Un avantage spatial est souvent l’indice d’un avantage positionnel déterminé par la structure de pions. Mais aux Échecs, nous le savons que trop bien, rien n’est simple : « Pour valoriser l’espace, prenez-en autant que possible, mais ne soyez pas trop gourmand, nous avertit Kasparov. Votre pion de pointe peut être stoppé et détruit et les pièces ennemies pourront faire irruption, au travers des brèches apparues et alors aucun résultat ne peut être espéré ». Valentin, toujours précis, nous explique ce concept.

Il n’est pas trop tard pour vous inscrire à ces cours ouverts à tous, adhérents ou non !

Club d'Échecs de Besançon