Archives par mot-clé : Open

Les tournois de l’été – Gramont

De son côté, Benoît Noyelles, boude les Alpes pour la Belgique flamande avec le tournoi organisé par le Club d’échecs de Grammont (en néerlandais Geraardsbergen) Van Pion Tot Dame qui, comme chacun sait, signifie Du Pion à la Reine. Souhaitons à notre ami Benoît d’être ainsi couronné !

Les résultats

Après un bye à la ronde 2, Benoît réalise une belle performance en annulant un joueur à 1743, mais perd la ronde 4. Au final, 3 ½ et une performance à 1444 et gagne 22,6 point elo.

Les tournois de l’été – Davos

Notre ami Benjamin Spagnoli, grisé par son succès en Grèce, entame un tour d’Europe des Tournois chicos 🙂 . Il sera dans les Grisons au Davos Summer Open du 5 au 8 août.

Benjamin a 3 points après la ronde 5. Allez Benj ! Un doublé ! René 2 points.

Je viens de m’apercevoir que René Galerne  participe également au tournoi. Les parties sont à jour.

Les tournois de l’été – La Plagne

Gaëlle Lamotte et Guillaume Sermier ont opté de jouer aux échecs à 2 000 mètre d’altitude, au cœur du somptueux panorama alpin de La Plagne avec de prestigieuses têtes d’affiche françaises et internationales. Gaëlle dans l’Accession et Guillaume dans le tournoi Maître.

4e ronde : pour l’instant notre Gaëlle n’a rien lâché ! Deux tépégistes vainqueur d’un tournoi d’été cette année ?

Gaëlle à la 29e place avec 5½ , Guillaume à la 29e avec 5½.

Les tournois de l’été – Chambéry

Le superbe carde du Manège, lieu du tournoi – Cliché de vux, 1992 Wikipédia

Accession         Principal

Neuf Tépégistes cette année à Chambéry, Laurent Abbenzeller, Daniel Blardone, Jean-François Corsini, Gwendal et Jean Le Floch, Michel Pellisseri, Bernard Py, Marc Truchot et Gilles Vernier. Ils nous régaleront, j’espère, d’anecdotes et de belles parties. Michel joue dans la cour des grands, le Principal.

Notre ami Benoît Noyelles qui comptait participer à deux tournois dans le nord ( Aulnoye-Aymeries et Wasselonne) se retrouve le bec dans l’eau. Ils ont été annulés, pour des raisons sanitaires sans doute ! « Rectification, me corrige-t-il, je me suis inscrit ce soir au 36e open de Grammont, en espérant qu’il soit maintenu celui-là… » De leur côté, Johnny et Marcus Moretto feront, à partir du 19 août, le tournoi B (-1600) du 1er Open d’été de Vandœuvre.

  • La première ronde écorne déjà quelque peu les rêves de gloire de certains. La seconde met en place deux duels fratricides : Daniel et Jean-François, Jean et Marc. Ce ne seront sans doute pas les derniers dans un tournoi où les Tépégistes représentent un cinquième des participants. L’affaire se corse pour Michel qui affront le Maîte FIDE anglais, Eric Teichmann (2262). La journée sera rude, deux rondes ce mardi !
Un petit bonjour-clin d’œil de note ami Jean

Décidément, ce petit village savoyard, patrie d’adoption de Maître Gilles, à la cote auprès de certains Tépégistes. Notre ami Jean Le Floch fait foi à la croyance populaire :

À minuit sonnant,
Trois fois, son crâne rose, le chauve trempera
Dans les eaux claires de la fontaine Saint-Jean
Et belle toison repoussera.

Le résultat n’est peut-être pas garanti, mais les eaux fraiches et montagnardes ne pourront que lui éclaircir les idées, ce dont il a grand besoin pour la suite du tournoi !

  • Ronde 4 : Un petit point à mi-tournoi sur le parcours de nos gaillards ! Michel Pellisseri à la 24e place avec 2 ½. Jean-François en bonne position à la 3e  place (3 ½). Il affrontera aujourd’hui Virgile Breuil. La tâche ne sera pas aisée, le poussin est souvent fatal aux tépégistes. Nous connaissons bien les frères Breuil (Tristan joue déjà dans le Principal), deux jeunes passionnés qui écument les tournois de la région toute l’été.
Dans le Principal, Michel Pellisseri à la 36e place avec 4 points.

Les tournois de l’été – Rhodes

ACO World Amateur Chess Championship Rhodes 2021

Célèbre dans le monde entier grâce à son Colosse, l’une des sept merveilles du monde antique, et de la présence des chevaliers de Saint-Jean à l’époque médiévale, Rhode est, avec sa majestueuse vieille ville, le site de Lindos et ses nombreuses plages de sable fin l’une des îles grecques les plus visitées. Notre ami Benjamin Spagnoli combine vacances et échecs. De quoi vous faire rêver.

« J’en reviens juste, nous écrit Benjamin, j’ai gagné l’open D (1600-1800). Il était composé de 25 joueurs. Tout c’est joué à la dernière ronde, j’étais 3e avec 5,5 pts. Les 2 premiers, contre qui j’avais perdu, avaient 6/9. L’un perd, l’autre fait nul.  Victoire avec les noirs, sur une est-indienne, avançant tous mes pions, je gagne une pièce. Résultat : 1er au départage ! J’y étais pour des vacances avec aucun objectif et j’ai gagné 400 € ! 🙂 » Bravo Benj !

Les tournois de l’été – Vaujany

À la ronde 5, Vincent, en pleine forme,  marque le point conte le MI Fabien Guilleux (2448) !
Il affrontera demain le maître Fide, Pierre Laurent-Paoli.

À peine son contrat en poche, notre tout nouvel entraîneur, Vincent Chauvet, file participer au 12e Festival International d’Échecs de Vaujany. Une douzaine de MI et GMI sont invités, permettant ainsi l’obtention de normes. Après une première victoire à la ronde 1, il annule contre le maître FIDE Mahel Boyer (2412) ! À la ronde 3, duel d’entraîneur, il affronte, avec les Blancs, et s’efface devant Sébastien Joy (2394), mais assure le point à la ronde 4. À la ronde 5, Vincent, en pleine forme,  marque le point conte le MI Fabien Guilleux (2448) : 3 ½ sur 5. Il affrontera demain le maître Fide, Pierre Laurent-Paoli.

Chambéry 2020

Le superbe carde du Manège, lieu du tournoi – Cliché de vux, 1992 Wikipédia

Les rangs des Tépégistes sont quelque peu clairsemés pour ce tournoi de Chambéry. Seul Laurent Abbenzeller et Gwendal Le Floch (contre une douzaine traditionnellement) ont bravé le Covid pour y représenter notre club. Nos amis chambériens doivent respirer : 113 participants, une vingtaine de moins que les années précédentes, une belle réussite en cette période frileuse, malgré la canicule. Ils le méritent bien, car leur accueil sympathique est toujours de qualité.

La page du tournoi

1ere ronde : Nos gaillards nous conteront sans doute leurs aventures (ou mésaventures). Démarrage en demi-teinte : Gwendal 1 point ; Laurent 0. « J’y vais pour gagner des points ! » affirmait-il en profession de foi. À suivre…

2e et 3e rondes : L’air de la montagne semble convenir à Gwendal qui nous réalise pour l’instant un parcours sans faute, 3 points sur 3 ! Quant à notre ami Laurent, après une un démarrage tout en douceur, il marque son premier point contre Norbert Exempt. Nous autres, les anciens de Chambéry, nous connaissons bien les sympathiques frères Exempt, Albert et Norbert, joueurs redoutables. Bravo à Laurent pour sa première victoire !

Laurent accepte plutôt bien la mise en boite (d’échecs) puisqu’il nous envoie ce cliché plein d’humour…

4e ronde : Gwendal, en tête du tournoi, continue son ascension ! On déplore cependant un accident, Laurent est entré dans l’ascenseur sans s’apercevoir que la cabine n’était pas encore arrivée. Il fait une chute de 10 points elo, heureusement sans gravité.

2 RÉFLEXIONS SUR « CHAMBÉRY 2020 »

5e et 6e rondes : Gwendal, après deux faux pas, voit le podium s’éloigner. Laurent, rendu plus méfiant par l’accident, grimpe plus prudemment dans l’ascenseur et se retrouve au troisième étage !

Avec un peu de retard, je découvre cette vidéo sur Chambéry 2019.

7e ronde : Décidément, nos deux amis jouent de malchance. Prenant l’ascenseur pour se rendre à la salle de tournoi, un incident technique les y bloque tout l’après-midi entre deux étages. Ce n’est que tard dans la soirée que l’équipe technique vint les sortir de leur fâcheuse position.

8e ronde : Ascenseur toujours en panne !

9e ronde : Gwendal s’incline de nouveau à la dernière ronde et Laurent remporte le point. Les deux compères rentreront bras dessus, bras dessous avec 4 points. Pas de jaloux ! Mission tout de même accomplie pour Laurent qui grimpouille de 15 points elo. Et dire, après toutes mes taquineries, que certains d’entre-nous sont rentrés de Chambéry avec bien moins de points en poche…

Tournoi de la Toussaint

Notre bureau, devant l’incertitude de la situation sanitaire pour cet automne
et la complexité de son organisation, a décidé d’annuler notre tournoi de la Toussaint.

C’est une période un peu compliquée et, je pense, que la relative sécurité de nos vies au cours de ces précédentes décennies, nous rend sans doute un peu frileux devant le danger. Je crois qu’il nous faudra apprendre à vivre avec un peu plus d’insécurité (comme nos anciens) pour ces prochains mois (peut-être années) en ce qui concerne ce virus et, sans doute, pour bien des décennies pour les prochaines générations qui devront affronter certainement des événements encore plus inquiétants. Laissons passer tranquillement cette fin d’année et nous verrons ! La rentrée échiquéenne apportera déjà son lot suffisant de petits problèmes à régler.

DEUX RÉFLEXIONS SUR « TOURNOI DE LA TOUSSAINT »

  1. Ce n’est pas une mauvaise idée. En pratique, peut-être un peu compliquée à mettre en place. Si, en septembre, je serai heureux de vous présenter notre nouveau superbe local à la Maison de Quartier de Saint-Ferjeux, cette nouvelle salle nous demandera cependant plus d’organisation, car nous n’en aurons pas la jouissance pleine et entière comme à L’Olympe, mais que sur réservation. Il nous faudrait réserver, sans trop tarder, pour le jeudi, le vendredi et le dimanche. Ou, peut-être mieux, proposer une cadence qui permettrait aux sept rondes de tenir sur le week-end. Cela est sans doute possible. Un préalable, il faut être suffisamment de Tpgistes intéressés, car cette location a un coût. À tenir compte également de la situation sanitaire. Il nous faut bien garder à l’esprit, que, pour ces prochains mois, toutes nos activités peuvent être remises en cause du jour au lendemain ! À étudier…