Archives par mot-clé : Coupe

Coupe Loubatière

Cette coupe, en équipe de quatre, est organisée chaque saison. Réservée aux joueuses et joueurs ayant un classement inférieur ou égal à 1700 elo (le classement pris en compte est le dernier publié par la FFE ou la FIDE à la date de la compétition), elle se déroulera suivant quatre phases : départementale, régionale, interrégionale et finale. La première sera organisée comme chaque année par nos amis du Roi Blanc Montbéliard dans leurs locaux, dimanche 26 novembre. 1ere ronde à 9 h 45.

 La compétition se déroule en 3 rondes à la cadence Fischer de 50 mn + 10 s/coups. Le nombre d’équipes n’est pas limité. Les droits d’inscription seront pris en charge par le club. Les personnes intéressées doivent contacter sans tarder notre directeur technique Jean-François Corsini :  . 

Le règlement de cette compétition a été modifié. À savoir que certains résultats peuvent être maintenant comptabilisés pour le classement FIDE :

  • si les deux joueurs  ont un classement FIDE inférieur à 1600 ;
  • si un des joueurs a un classement ELO lent national et l’autre un classement FIDE inférieur à 1600.

Coupe du monde -1/2 finale, 2e match

Les tiebreaks débuteront à  13 h  (15 h locale), le 21 septembre.

Nom G1 G2  R1  R2  r3  r4  B1  B2  SD Tot
      Demi-final Match 01
 Aronian Levon (ARM) ½ ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ 1 5
 Vachier-Lagrave Maxime (FRA) ½ ½ 1 0 ½ ½ ½ ½ 0 4
      Demi-final Match 02
 So Wesley (USA) ½ ½  ½ ½  0 ½
 Ding Liren (CHN) ½  ½ ½ ½ 1  ½  –  –

À suivre sur Chessbase Live   ou sur 

Coupe du monde – 1/2 finale

Maxime Vachier-Lagrave et Levon Aronian : nul pour ce premier jour de la demi-finale

Maxime Vachier-Lagrave affronte Levon Aronian dans cette demi-finale de la Coupe du monde d’échecs, neuvième du nom, organisée sous l’égide de la FIDE. Tournoi individuel à élimination directe de 128 participants, disputé entre le 2 et le 28 septembre 2017 dans la capitale géorgienne, Tbilissi. Les 128 participants furent sélectionnés selon plusieurs critères :

  • le champion du monde Magnus Carlsen ;
  • les quatre demi-finalistes de Coupe du monde d’échecs 2015 ;
  • les deux champions du monde junior 2015 et 2016 (Mikhaïl Antipov et Jeffery Xiong) ;
  • 19 joueurs ayant obtenu la meilleure moyenne Elo entre février 2016 et janvier 2017 ;
  • 46 joueurs issus des championnats d’Europe individuels 2016 et 2017 ;
  • 20 joueurs des continents nord et sud-américains ;
  • 20 joueurs d’Asie et d’Océanie ;
  • 6 du continent africain ;
  • 5 joueurs nommés par le Président de la FIDE, dont la numéro un féminine, Hou Yifan ;
  • 4 joueurs nommés le comité d’organisation local ;
  • un joueur qualifié lors de l’ACP Tour.
  • la championne du monde, Tan Zhongyi, qui était qualifiée ne participe pas.

Une anecdote : dix minutes avant la ronde 3, Anton Kovalyov, GMI canadien, arrive avec son bermuda fétiche (il le portait déjà aux deux premières rondes). Un arbitre lui signale que sa tenue n’est guère conforme à l’étiquette échiquéenne. L’organisateur de l’événement, le GMI géorgien Zurab Azmaiparashvili, l’admonestant, renfonce le clou : « Sa tenue est celle d’un gitan ». Ce qui est pour le moins discriminatoire pour les braves gipsys. Anton plante là ce petit monde bien protocolaire et abandonne le tournoi.

Coupe du Monde 2017

Maxime Vachier-Lagrave en demi-finale contre Levon Aronian

Le 1er tour de la ronde débutera à  13 h  (15  heure locale), le 19 septembre 2017Un seul match est allé jusqu’au départage dans ces quarts de finale. Il oppose Vachier Lagrave à Svidler, qui se connaissent bien et s’apprécient. Avant la partie, les deux joueurs plaisantent : « Enfin, nous sommes les seuls à jouer dans la salle » dit Svidler à MVL, ce à quoi ce dernier rétorque : « Dommage, ce n’est pas la finale ». Lire la suite sur 

Coupe de France

De gauche à droite : Quentin Poignot, Jean-Robert Vesin, Guillaume Sermier et Alexeï Charnushevich

15 h 30, notre équipe va affronter la très forte équipe niçoise composée de Maxime Lagarde (2605), Adrien Demuth (2547), Nedad Sulave (2480) et Harutyun Barsheghyan (2442), soit une moyenne élo à 2518, 184 points de plus que nos tépégistes ! La lutte sera dure, mais tous les espoirs sont permis. 19 h : les jeux sont faits ! Jean-Robert et Quentin se sont inclinés, Guillaume a annulé. Alexeï lutte encore pour la gloire afin d’obtenir une nulle qu’il n’obtiendra pas.

Nice Alekhine 3 – 0 Besancon Tpg
g LAGARDE Maxime 2605 1 – 0 g CHARNUSHEVICH Aliaksei 2482
g DEMUTH Adrien 2547 X – X m SERMIER Guillaume 2368
g SULAVA Nenad 2480 1 – 0 f VESIN Jean-Robert 2240
BARSEGHYAN Harutyun 2442 1 – 0 POIGNOT Quentin 2246

Jean-Robert nous fera sans doute prochainement un compte-rendu plus détaillé.

UNE RÉFLEXION AU SUJET DE « COUPE DE FRANCE »

  1. « Le succès est la capacité d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. » W. Churchill
    Félicitations pour votre parcours…

Coupe de France – 1/2 finale

Samedi 24 juin à 15 h 30 et dimanche 25 juin à 10 h, les deux finales de la Coupe de France et du TOP 12-féminin 2017 auront lieu au château d’Asnières avec quelques-uns des meilleurs clubs et joueurs français. Par sa victoire contre Strasbourg, notre équipe se qualifie pour la 1/2 finale. Elle affrontera la forte équipe de Nice Alekhine qui, lors du quart de finale, alignait 2464 elo de moyenne !

château d'Asnières
Le château d’Asnières où se déroulera la compétition, dans les Hauts-de-Seine, au nord-ouest de Paris.

Une coupe de Franche-Comté de plus pour la TPG !

Ce dimanche avait lieu la finale à Vesoul. Notre équipe avait les plus forts elo sur les 2 premiers échiquiers et Vesoul sur les 2 derniers. Stratégie payante au vu du résultat où la logique a été respectée sur les 4 tables. Vassili avec les blancs au 3e lâche une pièce et s’incline contre Jean-Claude Devarenne. Valentin placé table 1 avec les noirs met une pression terrible sur Pascal Carreau et égalise. Table 4, avec les noirs, JFC résiste longtemps à l’attaque de Félix Nadal, mais craque en fin de partie. Le score est alors de 2-1 pour Vesoul et il reste une partie table 2 entre Jean-Robert et notre ami François Constantin. Ce dernier a pris un bel avantage et il faut un grand JR pour résister puis finalement s’imposer dans une finale complexe où l’expérience a parlé.

Avec ce match nul et par le biais des victoires bonifiées sur les premiers échiquiers, la coupe est pour nous une nouvelle fois ! La saison n’est pas terminée pour autant, car notre club sera présent en demi-finale de la coupe de France le samedi 24 juin. Bonne chance à eux et rendez-vous le samedi 1er juillet pour le blitz et la fête du club.

Le directeur technique Jean-François Corsini

Coupe de France

Voici le logo retenu pour la finale de la Coupe de France

Les joueurs des équipes, lors de la 1/2 finale et la finale, ont l’obligation de porter un maillot (ou un haut de vêtement) représentatif de leur club. Pour tout manquement à cet article, le club sera sanctionné d’une amende de 100 €. La couleur du polo n’étant pas encore tout à fait défini.

Coupe Loubatière

Pas de finale cette année pour la Tpg !

Le club de Décines organisait la phase interrégionale à la Maison de la Culture Arménienne où nous avons été très bien reçus. La ronde 1 nous oppose à Annecy et nous perdons 1-2 malgré la belle victoire de Bernard et le nul de Tuan-Anh. Dos au mur pour la ronde 2 contre Cluses nous ne pouvons faire mieux que 2-2 (victoires de Vassili et JFC). La ronde 3 pour l’honneur et encore 2-2 contre Eybens (victoires à nouveau de Vassili et JFC);. Avec 5 points, nous terminons à la 5e place, ce sont les clubs de Saint-Etienne et Esbarres qui se qualifient pour la phase finale.

Souhaitons meilleure fortune pour notre équipe fanion qui jouera la demi-finale de la Coupe de France contre Nice le 24 juin.

N’oubliez pas la fête du club qui aura lieu le samedi 1er juillet.

Amicalement, Jean-François Corsini

Les résultats complets

Fair-Play

Un commentaire très fair-play de Daniel Roos, président du C.E. Strasbourg, sur France-Échecs :

« Un dimanche très sympathique chez nos vieux amis bisontins. Nous avions apporté la Coupe… que nous avons laissée à Besançon ! Louis gagne facilement au 4 et de mon côté, petit nul avec les noirs au 3, car jusqu’à quelques coups de la fin de sa partie, Mehrshad, au 1er, était à +7 ( d’après l’oracle ). Mais une gaffe l’a amené à devoir se contenter de la nulle, tandis qu’au 2e , contre Timothée, le maître FIDE bisontin Guyot avait retrouvé sa technique d’il y a trente ans ( il était 5e ex aequo du National 1987 ). Bref… rien de grave. Un match d’amateurs un peu ( beaucoup ) fatigués, qui aurait pu tourner autrement. Quelques centaines, voire un millier d’euros économisés et c’est Besançon qui va être obligé de se faire des T-shirts pour le week-end final à Paris! On a bien rigolé ensemble quand ils ont découvert ce point du règlement ! Bonne chance à eux ! »

Chemtov, alias Daniel Roos sur 

Daniel fait référence à l’aricle 4.5 du règlement de la Coupe qui stipule : « Tenue vestimentaire – Les joueurs des équipes, lors de la 1/2 finale et la finale, ont l’obligation de porter un maillot (ou un haut de vêtement) représentatif de leur club. Pour tout manquement à cet article, le club sera sanctionné d’une amende de 100€. » Ouf ! Nous l’avons échappé belle, la FFE a remis à l’année prochaine le port du tutu rose.

Coupe de France – 1/4 de finale

Notre équipe (de quatre joueurs) jouait ce dimanche à domicile, recevant Strasbourg, pour le quart de finale de la Coupe de France. Nous fûmes quelques uns à venir les encourager. Disputée de manière régulière depuis 1961, la Coupe de France a connu jusqu’en 1963 des éliminatoires au sein des Ligues, pour accéder en 1/16e de finales. En 1964, la Coupe a adopté le système à élimination directe, toujours en vigueur.

L’équipe de départ, composée d’Alexei Charnushevich, Quentin Poignot, Valentin Racle et Guillaume Sermier, indisponible, fut recomposée au pied levé de Philippe Guyot, Alain Sermier, Lastar Toch et Jean-Robert Vesin (elo moyen 2103) pour affronter la forte équipe de Strasbourg (2351), qui participa à 25 finales avec 15 victoires et…

… ON A GAGNÉ !!  ON A GAGNÉ ! ! !

Lastar Toch, Philippe Guyot, Jean-Robert Vesin et Alain Sermier

Que la photo ne vous abuse pas. N’écorchons pas la peau de l’ours, mais qui sait… Nos amis strasbourgeois, vainqueurs de la coupe 2016 et qui se sont inclinés avec fair-play pour ce 1/4 de finale, nous ont chargé de rapporter à Paris cette belle coupe pour la demi-finale qui se déroulera le samedi 24 juin, date de la fête de notre club qui sera, du coup, peut-être reportée.

Philippe, rapidement, a une belle position qui permet d’espérer le gain. Alain, subit une attaque sur son roque de la part de Daniel Roos (2342), mais se défend bec et ongle avec la pugnacité qu’on lui connaît et annule. Jean-Robert profite d’une imprécision de Mershad Sharif (2363) pour annuler lui aussi. Lastar lutte vaillamment, mais doit s’incliner devant Louis Roos (2346). Philippe joue avec sécurité la finale contre Timothée Heinz (2342) qui espère contre toute logique une nulle qu’il n’obtiendra pas. Un par tout, mais les résultats aux deux premiers échiquiers priment : la Tpg est victorieuse !

BRAVO À VOUS QUATRE !

Une réflexion au sujet de « Coupe de France »

Coupe de France

Besancon Tpg 4 – 0 Avinkha – Vaulx-en-Velin
1B g CHARNUSHEVICH Aliaksei 2469 1 – 0 TAHAY Alexis 2239 1N
2N m SERMIER Guillaume 2368 1 – 0 TAHAY Romain 1971 2B
3N RACLE Valentin 2159 1 – 0 DONON Robin 2060 3B
4B POIGNOT Quentin 2223 1 – 0 GUIGNIER Nicolas 2195 4N

Brillants résultats des tépégistes qui sont qualifiés pour les ¼ de finales.
Les résutats complets dans l’onglet  Équipes/Coupes/France.

UNE RÉFLEXION AU SUJET DE « COUPE DE FRANCE »

Coupe de France

Je propose à nouveau cet article un peu ancien, car dans ma précipitation de poster le résultat, je n’avais pas pris garde aux commentaires que nous proposait Jean Robert.

J’apprends ce matin par notre directeur technique que se jouait également la 16e de finale de la Coupe de France. Bravo aux tépégistes inconnus pour leur victoire. Votre dévoué webmaster a, il est vrai de nombreuses qualités, mais ne pratique ni la boule de cristal, ni le marc de café. N’oubliez pas de m’envoyer de telles informations.

Besancon Tpg 2 – 1 Cluses-Saint-Jeoire
1B f VESIN Jean-Robert 2220 X – X f DELEVA Michael 2256 1N
2N RACLE Valentin 2140 0 – 1 DELEVA Mathias 2104 2B
3N SERMIER Alain 2016 1 – 0 MARCHAND Raphael 2027 3B
4B f NAUDIER Serge 2160 1 – 0 PARNY Mathieu 1818 4N

Jean-Robert nous communique les résultats !

« Quand j’ai commencé à relever la tête, nous raconte Jean-Robert, au bout de trois quart d’heure pour jeter un œil sur les autres échiquiers, la situation était :

  • Serge (4) dominait les débats et avait négocié un passage en finale de tours avec un pion de plus et une grosse activité
  • Alain (3), dont l’adversaire avait eu le bon goût de jouer un gambit Roi, était dans son élément (j’avais moi même éprouvé avec angoisse la maîtrise d’Alain sur cette ouverture) et avait développé une grosse attaque sur le Roi blanc.
  • Valentin (2) , de son côté, jouait avec les Noirs son habituelle Sicilienne (système avec 2..  e6), son adversaire avait opté pour un système avec double fianchetto. Valentin a sacrifié un pion (b7) pour un jeu dynamique, qui malheureusement n’aboutit pas au résultat escompté.
  • Je (1) m’étais préparé consciencieusement avec les Blancs contre mon adversaire (dans les parties trouvées dans les bases de données, il jouait pratiquement toujours le même système avec les Noirs à base de d6 et c6)…..pour rien!! Mon adversaire me joue une Française, du coup, craignant une éventuelle préparation, j’optai pour une Française fermée (système que j’ai joué souvent quand j’étais jeune).

Bilan final :
Alain a gentiment massacré son adversaire : 1-0
Valentin a abandonné : 1-1
Serge a magistralement joué sa finale et la promotion d’une dame en h8 a mis fin au débat : 2-1
Quant à moi, j’étais serein, car je ne pouvais pas perdre une finale avec N et 3 pions liés contre B et 2 pions isolés. J’ai essayé de gagner, mais mon plan n’était pas bon (Rybka donne clairement gagnant, dommage), j’ai proposé la nulle, synonyme de qualification, et mon adversaire, à qui j’avais grignoté ses 2 pions (au détriment de ma structure de pions), n’avait pas d’autre choix que d’accepter : 2-1. »

Jean-Robert Vesin

Coupe Loubatière

Le club d’Esbarres organisait ce dimanche la phase régionale de la coupe Loubatière. L’arbitre Mickaël Boileau doit gérer un sytème Molter du fait de l’absence d’une équipe. Pour les capitaines plus de stratégie d’équipe car chaque point compte. Pour la première ronde Tuan-Anh et Anh-Hoang marquent 1 point chacun, Bernard réagit tardivement à une attaque de son adversaire et doit abandonner. Vassili annule. Après une petite collation concoctée par Delphine et son équipe, la ronde 2 débute avec JFC à la place de Vassili. Rebelote pour la famille Tran ! JFC marque également 1 point. Rebelote aussi pour Bernard qui n’a visiblement pas fait le bon choix de crampons ! Et qui regagne sa tanière sur le champ. La troisième ronde est très importante, car il y a 4 équipes qui jouent encore les 2 places qualificatives. JFC gagne 1 pion dans l’ouverture, joue trop passivement et se retrouve dans l’obligation de rendre ce pion pour forcer une répétition de coup. Puis c’est de nouveau Tuan-Anh et Anh-Hoang qui nous apportent 2 points grâce à de belles combinaisons ! Vassili a une position gagnante avec 2 pions de plus. Il ne joue pas au mieux la finale et la partie dure. Son adversaire finit par tomber au temps sous la pression. 2.5 + 3 + 3.5 cela fait 9 points sur les 3 rondes et nous place premier ! Esbarres avec 8 points est le second qualifié pour la phase inter-régionale. A signaler le magnifique 6/6 de nos amis Tran qui se régalent dans cette compétition. Une belle journée et une victoire de plus pour notre club avec une belle coupe à la clé.

Le capitaine Jean-François Corsini

L’équipe victorieuse : Jean-François Corsini, Anh-Hoang Tran, Vassili Duboz et Tuan-Anh Tran, J’ai oublié le grand Bernar Py qui doit prendre la photo  et c’est aussi bien qu’il soit derrière l’objectif, il ne rentre jamais dans le cadre du cliché !

Coupe de la Parité

La première phase régionale (Franche-Comté) de la Coupe de la Parité se déroulera le dimanche 26 février à notre club. 3 rondes de 50 min + 10 sec/coup, chaque équipe sera composée de 2 joueuses et de 2 joueurs. Le cumul des classements Elo, estimés ou réels, de l’équipe doit être inférieur ou égal à 8000. Si vous êtes intéressé, contactez Christine Frédéric, jusqu’au jeudi 16 février, date limite  .