Archives par mot-clé : Chambéry

Tournoi de Chambéry 2015

Une fois de plus, quelques tépégistes tentent l’aventure chambérienne du 25 juillet au 2 août. Misérable en 2013, notre président manqua de peu le couronnement en 2014. Que nous réserve cette nouvelle édition ? L’aimable Corsinet se propose de nous relater au quotidien les tribulations tépégiques que nous espérons épiques. Je lui cède la parole :

« 21e Open international de Chambéry. Pour l’instant 4 tépégistes inscrits à cet open estival : Jean-Pierre Sonnet dans le principal et le trio infernal, El Presidente, Bernard Py 3.14 et votre serviteur dans l’accession. Les préparatifs vont bon train et le départ du trio est programmé pour samedi matin. Vous pourrez suivre le périple des 3 pistoleros dans un compte rendu quotidien que nous livrera “Le Petit Rapporteur”. À suivre dans la rubrique privée du Forum… En attendant bonnes vacances à toutes et à tous et n’oubliez pas le rendez-vous des Échecs au Parc de Maître Claude tous les samedis de l’été ».

Jean-François Corsini

Des nouvelles de Chambéry

Devinez qui est l’éléphant ?

Notre président flanqué de ses deux hommes liges, Maître Gilles et Bernard Py sont à l’Open de Chambéry de si triste mémoire pour les Tépégistes. Notre président y fait plutôt bonne figure puisque le voilà (oserais-je dire contre toute attente) 7e au classement avec 4,5 après la ronde 6. Gilles et Bernard, en bons camarades, se suivent à la 22 et 23e place avec 3,5. Par contre, le tournoi semble bien difficile pour notre reine Christine. Encore trois rondes, le tournoi se terminant dimanche 3 août.

La page du tournoi

Les toutes dernières nouvelles de Chambéry

Le Manège, lieu du tournoi

On y a cru à notre président, gagnant à l’avant-dernière ronde le plus fort elo du tournoi ! Mais il s’efface à la dernière devant un adversaire bien préparé par un Grand Maître et termine à la cinquième place avec 6 points ½ et une performance honorable à 1868. Bernard Py, 10e et 6 points. Maître Gilles dégringouline à la trentième place avec 4½. Enfin, un peu de justice ! Et notre pauvre Reine Christine a bien souffert. Bon retour dans la capitale comtoise et j’espère que vous vous êtes bien amusés, car au delà des performances, ce n’est qu’un jeu, ne l’oublions pas !

La page du tournoi