Archives de catégorie : Non classé

Guillaume, le retour !

sermierGuillaume, pour marquer son retour parmi nous, nous offre cette partie jouée l’année dernière dans la Mitropa Cup. La Mitropa Cup est une compétition annuelle par équipes nationales créée en 1976 à l’initiative de Gertrude Wagner, joueuse autrichienne et arbitre internationale, de son époux Karl et du président de la fédération autrichienne d’échecs, Kurt Jungwirth. La première édition de la coupe a lieu en 1976 à Innsbruck (Autriche) et réunissait les équipes masculines d’Allemagne, d’Autriche, d’Italie, du Luxembourg, de Suisse et de Yougoslavie, l’Autriche et la Yougoslavie ayant chacune deux équipes. 

UNE RÉFLEXION SUR “ GUILLAUME, LE RETOUR ! ”

Analyse de partie

dsc04487
Bernard Pellaton et Giuseppe Coratella

L’ami Giuseppe nous quitte, mais rassurez-vous, que pour la période estivale. Notre géant nous revient en septembre après des vacances transalpines. Pour fêter son année passée parmi nous, Giuseppe nous a offert, en plus de son sourire, un petit verre de vin de son beau pays qui nous a mis un petit brin de soleil d’Italie sur les papilles et cette belle partie gagnée de fort belle manière.


Plus de photos

Gagner une partie gagnante…?

Jean-Robert Vesin nous écrivait en 2012 : “J’ai participé au tournoi d’Échecs du Cap d’Agde. Après une entame de tournoi très difficile, car avec 2 parties gagnantes, j’ai finalement obtenu ½ sur 2. En guise de modeste contribution, je vous propose donc ces deux parties commentées. L’article pourrait s’appeler “Gagner une partie gagnante…?”.  Jean-Robert terminera le tournoi avec 5 ½ sur 9.


La digestion de la partie nulle de la ronde 1 fut , comme vous pouvez l’imaginer, assez difficile ; j’ai ressassé et ressassé la partie et essayer de comprendre la raison de la “non conclusion” de cette partie par un gain très facile. Bref, j’aborde la ronde 2 dans un état psychologique assez fébrile.

La Gloire de Lastar

lastar
Le MI Marc Lesky et notre valeureux capitaine Lastar Toch

Dimanche, notre capitaine de l’équipe 2, Lastar Toch, affrontait un gros poisson, le MI Marc Leski.
Lastar nous commente sa partie.

3 réflexions sur “ La Gloire de Lastar ”

  1. Bravo Lastar! Belle performance! J’ai connu Marc Leski en 1976 (hé oui cela ne nous rajeunit pas) au championnat de France Cadets au Havre. Nous étions plusieurs par chambres, et il était dans la mienne, et à la dernière ronde il devait affronter la star (Lastar…) du moment Marc Santo-Roman, avec les Noirs pour le titre, grosse préparation avec la scandinave au menu. Leski était connu pour ne jouer que la Pirc sur 1. e4… Mais petite surprise au moment de jouer son premier coup… Santo-Roman entame d’un 1.e4 très déterminé, Leski prend le pion d, le pousse d’un cran, marque un tempo, regarde Santo-Roman avec un petit sourire narquois, et pousse à nouveau d’un cran son pion. Nous étions donc maintenant dans une scandinave (avec Dxd5), surprise pour Santo-Roman qui ne s’y attendait pas du tout et la partie a tourné à l’avantage des Noir… Nul doute que Santo-Roman s’était laissé piéger psychologiquement par Leski… voulant punir (trop rapidemment) ce manant qui l’avait défié. Et Leski est devenu Champion de France. A l’époque, je m’étais senti très impliqué car étant dans le secret de la préparation…Encore Bravo à Lastar pour ce résultat !!

Coup d’Aspirateur

« Bonjour à tous,
J’ai retrouvé, nous écrit Jean Robert Vesin, cet exemplaire du Bulletin de l’Équipe de Ligue qui donne des informations sur cette période (fin 1983 / début 1984) et où en page 11, vous trouverez la partie que j’avais gagnée et commentée contre notre ami Bernard lors du championnat de Besançon (que j’avais remporté également). Pour l’anecdote, Bernard, à l’époque, avait eu du mal à digérer cette partie, m’avouant qu’on ne l’avait jamais traité ainsi… Il est vrai qu’avec les Noirs, j’avais extirpé le Roi Blanc de son roque pour l’emmener se faire mater en h7… Amicalement. »

Môssieu Nicolas

Les Mésaventures d’un Mulet

Bourderies...

“Personne n’a jamais gagné en abandonnant” disait Tartakover, mais…

Où Juliette trouve son Roméo

Dans la tête de Lastar

Portes Ouvertes

dscf4973
Bernard Pellaton, le Maître international Guillaume Sermier et le Grand Maître International Alexei Charnushevich

Franc succès pour notre après-midi porte ouverte où plus de vingt personnes participèrent à la simultanée du Grand Maître International Alexei Charnushevich secondé amicalement et pour le fun par le Maître international Guillaume Sermier en visite à la TPG. Ils ont accordé à chaque joueur le privilège de choisir leur couleur et pour se compliquer la tâche,  jouèrent alternativement sur tous les échiquiers, devant ainsi découvrir le coup précédemment joué par le partenaire et s’y adapter. Complication toute relative, car à eux deux totalisant une moyenne elo de 2450 (Alexei 2505 et Guillaume 2395), ils remportèrent la victoire sur tous les échiquiers, concédant un nul que  je ne qualifierais pas de salon, mais amical à notre vieux routier de Bernard Pellaton.

Bernard PellatonpelatCharnushevich-Sermier

Fous de couleur opposée, mais nos GMI et MI étaient-ils capables de valoriser le pion de plus ? Apparemment non, selon Guillaume. Au total, une quarantaine de personnes nous rendirent visite, certains s’inscrivant pour la saison prochaine.

 
Un clic sur l’image pour agrandir. Toutes les photos dans la parties privée du forum.