Archives de catégorie : Non classé

Le Quiz

Le faire part de naissance de notre Reine apparaît dans un manuscrit latin conservé au monastère suisse d’Einsiedeln aux alentours de l’an Mille, le Versus de scachis, le plus ancien poème traitant du jeu des Échecs, décrivant les règles à l’identique du jeu arabe, sinon qu’il évoque la présence d’une Reine comme un fait accompli. Le changement le plus important survenu au cours de l’évolution du jeu fut sans doute l’introduction d’un élément féminin sur l’échiquier, la Reine à la fin du Moyen Âge.

Fesonas et Cassiel jouant aux Échecs vers 1345. Enluminure du manuscrit Les Vœux du paon.

Cette transformation de la figure masculine du vizir en Reine fut progressive. Étrange l’apparition de cette puissante Reine, seule femme de l’échiquier, dans ce jeu si guerrier apparu autour de 500 après J.-C., nous venant des terres perses et arabes où la femme ne jouissait pourtant guère de tant de pouvoir. C’est que notre Dame, comme toutes les dames du monde, a su se faire attendre. Dans les premiers siècles, le compagnon du Roi était ce vizir, conseiller qui gardait la tête basse devant son suzerain. Notre souveraine apparaît, car dans le même temps, hors de l’échiquier, comme le décrit Marilyn Yalom, universitaire américaine, dans son livre Birth of the Chess Queen, l’an mille voit le surgissement politique de femmes tel que Adélaïde de Bourgogne ou Theophano Skleraina. La promotion de la femme et le rôle politique de plus en plus grand de la reine au sein du couple royal ne pouvaient qu’entraîner cette mutation.

Nous utilisons indifféremment Reine ou Dame pour désigner la pièce maîtresse de notre jeux, mais…

Quel terme fut utilisé en premier : Dame ou Reine ?

8 bonnes réponses

Au XIVe siècle, reine (orthographiée en France roine ou royne à cette époque) remplaça progressivement fers, fierce et fierge et au XVe siècle, dame commença à prendre le relais. « Reine et dame étaient et sont encore traditionnellement attachées à la Vierge, comme dans Reine du Ciel et Notre-Dame, et les deux sont utilisées en français aujourd’hui pour la reine des échecs. En fait, dans de nombreuses langues européennes, le mot dame, intimement lié à la Vierge, est utilisé comme synonyme ou exclusivement pour la reine des échecs — par exemple, dama en espagnol, tchèque, bulgare et serbe.¹ » Mais pourquoi dans les pays anglo-saxons et germaniques, reine (Königin et queen) ont prévalu ?

Une reine nordique de Lewis et une dame française de Crèvecœur, toutes deux du XIIe siècle.

Au moment de la grande réforme du jeu, à la fin du XVe siècle, les pays catholiques continuèrent à utiliser les dérivés latin de domina, dame en France. Mais la réforme protestante en Allemagne et en Angleterre, voyant dans la dévotion à Marie de l’idolâtrie, refusa les dérivés de domina qui pouvaient suggérer un lien quelconque avec le culte suspect à la Vierge. Au lieu de cela, les protestants utilisèrent les termes laïques Königin et queen. « Cette différence terminologique entre catholiques et protestants est l’une des raisons pour laquelle la reine des échecs doit être vue comme un symbole de la Sainte-Mère, selon l’historien allemand Joachim Petzold. Il soutient que la reine des échecs est née dans un monde catholique, qu’elle a grandi en stature en même temps que la dévotion à la Vierge Marie, et qu’elle est devenue finalement la seule femme devant laquelle même le roi doit s’incliner.¹ »

¹ Marilyn Yalom, Birth of the Chess Queen (Harper Collins 2004).

Vital’Été

Nous participons cette semaine, à la Malcombe, du mardi au samedi, de 13 h 45 à 18 h 45 à cette version un peu particulière de Vital’Été organisé par la ville. Habituellement centrées sur la Malcombe, les activités sont, pour éviter une trop grande concentration, dispatchées en différents lieux de la ville et par période d’une heure. Si vous souhaitez donner un petit coup de main, vous êtes les bienvenus, en sachant qu’avec ce système, il n’y a pas une grande affluence.

Vital’Été, dans sa forme traditionnelle (toutes les activités centrées sur la Malcombe), peut drainer entre 300 et 900 personnes journellement, réparties en de nombreux ateliers accueillant 6 enfants. S’il est aisé pour un animateur de proposer à six gamins un atelier jonglage, peinture ou VTT, il n’en est pas de même pour des initiations échecs, à moins de mettre en place un cours collectif sur un échiquier mural et ce n’est peut-être pas dans la philosophie de Vital’Été. L’effet covid positif (si je puis dire), réduisant l’affluence, permet de s’occuper efficacement d’une douzaine d’enfants dans l’après-midi, dont beaucoup semblent intéressés pour poursuivre cette initiation par des cours au club. Mais dans sa forme habituelle, je crains que nous soyons considérés comme peu rentables. À suivre…

Vendredi, avant dernière après-midi. Peu de participants. Pendant les deux premières heures, les divers ateliers sont désœuvrés.  Forcément, tout le monde est aux échecs ! Pas mal, question rentabilité !   🙂

La journée des Échecs


« Nous aimerions vous inviter à participer à nouveau à cette célébration. Notre plan pour la Journée internationale des échecs 2020 est simple mais ambitieux : nous voulons lancer un appel aux membres de la communauté échiquéenne et vous demander d’enseigner à quelqu’un comment jouer aux échecs pour marquer cette journée. Choisissez quelqu’un proche de vous, de préférence un enfant. Vous pouvez changer la vie de quelqu’un en lui apprenant ce beau jeu, et vous passerez également du temps de qualité, en créant ou renforçant le lien avec cette personne. »

Arkady Dvorkovich, Président de la FIDE

Échecs au Parc annulé

La situation sanitaire, moins alarmante qu’au mois de mars, reste néanmoins préoccupante. Concernant le taux de reproduction du Covid-19, la Bourgogne-Franche-Comté passe cependant à l’orange. Souhaitant ne faire courir de risque à personne, je crois sage d’annuler nos Échecs au Parc. J’en suis désolé, je me faisais fête et, sans doute, vous également, de profiter de ce moment privilégié. Mais il y en aura d’autres et surtout dans un contexte plus serein.

La Tpg sur Radio Sud


Une interview passée en direct, ce vendredi, à Radio-Sud à 12 h 30 sur nos Échecs au Parc. La voix chevrote un petit peu, mais l’essentiel est passé : l’importance éducative des échecs pour les enfants.

DEUX RÉFLEXION SUR « LA TPG SUR RADIO SUD »

18 juillet, Premier Samedi au parc

C’est avec un peu de retard que débute notre neuvième saison des Échecs au Parc, mais elle se prolongera sans doute les deux premiers samedis de septembre, notre rentrée dans nos nouveaux locaux se fera seulement le samedi 19 septembre. Notre club, prenant ses quartiers d’été, vous accueille dans le cadre agréable de la Gare d’Eau. Vous y trouverez tables, jeux et pendules pour des blitz ou de plus calmes parties, tous les samedis d’été ensoleillés de 15 h  à 19 h. L’après-midi est ouvert à tous, adhérents et non-adhérents.

Rendez-vous donc samedi prochain à 14 H 30 pour l’installation. Merci de vous inscrire pour aider.

Inscription        Liste des inscrits