Archives par mot-clé : Féminin

Les échecs au féminin

En France, dans les années 90, à peine 10 % de joueuses. Le nombre de féminines a doublé ces 20 dernières années, elles représentent aujourd’hui 21,10 % des licenciés. Deux femmes pour 10 hommes. Il y a encore bien du chemin à parcourir… Pourquoi si peu de femmes devant l’échiquier ? On a beaucoup argumenté, et même déliré sur ce sujet, sans pourtant apporter vraiment de réponse cohérente. Il n’en fut cependant pas toujours ainsi. Particulièrement au Moyen Âge où les femmes pratiquaient ce jeu autant que les hommes. Nino tente de répondre à cette question.


Nino nous donna également un aperçu étonnant des échecs géorgiens. Le pays, séquelle peut-être de son passé Soviétique, ne connaît pas notre fonctionnement en club. Ne croyez pas que l’on ne joue pas, bien au contraire, c’est presque le loisir national. Le Géorgien, au caractère méridional et sociable, prend son échiquier sous le bras, toque à la porte de son voisin et en découd. Mais point de compétitions, de tournois, de classement FIDE comme ici. Et si un Géorgien vous propose une partie, méfiance ! Ce ne sera pas une mazette comme notre joueur occasionnel français, il pourrait bien approcher les 2000…

Un enfant intéressé et avec quelques dispositions pour le jeu, fréquente alors assidûment le palais des Échecs avec une optique déjà toute professionnelle. Des formateurs lui proposeront des dizaines d’heures de cours par semaine et les parents s’enorgueilliront d’un avenir de champion pour leur rejeton.

Imaginons en France une fillette disant à son papa :
Je veux devenir championne d’Échecs.
Réponse assurée :
Passe ton bac d’abord !

Quelque chose en nous de Tbilissi


Rayon de soleil géorgien dans notre ciel bisontin plombé de neige avec la présence radieuse ce samedi du Grand maître international Nino Maisuradze pour la simultanée féminine à l’hôtel Ibis La City. Ces dames, point trop féministes, acceptèrent de bonne grâce la présence de quelques mâles autour des échiquiers. Vingt-quatre au total avec un résultat attendu de 23 gains et une nulle concédée à notre ami Lastar Toch. Cette action de valorisation des échecs féminins fut organisée par notre club avec l’aide de la ligue régionale et la présence de son président Patrick Lauferon.

Venue en France pour ses études, Nino prit la nationalité française en 2009. Elle retourna vivre dans sa belle ville natale de Tbilissi, mais reste très présente dans le milieu échiquéen national. Nino joue pour le club de Bischwiller et remporte avec son équipe le TOP 12 en 2015, division élite du championnat de France des clubs. Cette même année, elle remportera également le Championnat de France féminin par équipe. Deux titres de championne de France en 2013 et 2014. Mais au-delà de ses performances, c’est sa présence souriante et généreuse qui marqua les participants. La simultanée se poursuivit par un petit débat sur les échecs au féminin bientôt en ligne. Le repas qui clôtura la journée fut émaillé d’anecdotes réjouissantes de cette baroudeuse globe-trotter des échecs.

Nous reverrons sans doute très prochainement Nino. Un projet de stage est en réflexion.

UNE RÉFLEXION SUR « QUELQUE CHOSE EN NOUS DE TBILISSI »

  1. Bravo pour cette superbe manifestation. Anna et Rémi étaient ravis. Un grand merci à Nino Maisuradze et à Christine Frédéric, ainsi qu’à tous ceux qui ont rendu possible cette simultanée.

Fermeture du club samedi 9 décembre

En raison de la simultanée féminine contre la GMI Nino Maisuradze, le club sera fermé samedi. Rejoignez-nous à l’hôtel Ibis La City, 1 avenue Louise Michel. Simultanée à 15 heure, ouverte à toute féminine, licenciée ou non. Ensuite, un petit débat sur les échecs au féminin avec Nino. Je rassure les blitzeurs compulsifs, échiquiers et pendules seront à votre disposition. Venez nombreux à ce sympathique après-midi.

Simultanée avec Nino Maisuradze

Samedi 9 décembre à Besançon : simultanée avec Nino Maisuradze, Grand maître international féminin, double championne de France. Organisée par le club d’échecs de Besançon Tour, Prends Garde sous l’égide et avec le soutien financier de la ligue de Bourgogne Franche-Comté, cette simultanée débutera à 15 heures, elle se déroulera à l’hôtel Ibis La City, 1 avenue Louise Michel. Toutes les féminines de la ligue de Bourgogne Franche-Comté sont conviées à y participer. Attention, le nombre de places étant limité, il serait souhaitable que vous vous inscriviez le plus vite possible en envoyant un mail à la directrice des féminines de la ligue à l’adresse suivante : chfre@wanadoo.fr. Votre table sera réservée dans la limite des places disponibles.

Cette manifestation a lieu dans le cadre des actions menées pour le développement des échecs féminins, grâce aux subventions versées à la ligue de Bourgogne Franche-Comté par le Conseil Régional.

Un interview de Fréquence Diagonale en juillet 2015 où elle  nous donne un aperçu de son parcours de joueuse, de ses débuts à l’âge de 4 ans en Géorgie, jusqu’à son arrivée en France au début des années 2000 et la consécration obtenue avec ces titres de championne de France.

2 RÉFLEXIONS SUR « SIMULTANÉE AVEC NINO MAISURADZE »

  1. Bravo surtout à Christine qui s’occupe des féminines avec autant de conviction ! !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Nationale Féminine

Samedi, déplacement à Huningue pour l’équipe féminine qui va tenter de remonter en nationale 1. Après un trajet sous la pluie, nous arrivons juste à l’heure pour donner la composition de notre équipe. Accueil fort sympathique de nos hôtes. Match aller, nous nous inclinons 2 – 0 :

Match retour, nous faisons match nul avec un mat de Gaëlle au 1er échiquier et une nulle de Juliette. BRAVO à toutes les deux. Défaite de Cécilia et nouvelle nulle de Christine qui accepte la proposition de nulle de sa jeune adversaire dans le zeitnot alors qu’elle avait réussi à entrer dans une finale gagnante… Dommage, mais le gain était de toute façon insuffisant pour la remontée en nationale 1.

C’est donc l’équipe d’Huningue qui sera en N1F l’année prochaine. Nous rentrons sous la pluie, avec la consolation de ne pas descendre 😉 il n’y a pas de division inférieure…

Christine Frédéric

Individuel Féminin

Le championnat de Franche-Comté individuel féminin de parties rapides, qualificatif pour la finale nationale (Trophée Roza Lallemand) aura lieu le dimanche 5 mars au club Tour, Prends Garde ! à Besançon. L’inscription est gratuite. Il se jouera en 7 rondes de 15 minutes + 5 secondes par coup. Clôture des inscriptions à 9 h 45. Première ronde à 10 h.

Les quatre participantes, de gauche à droite : Christine Frédéric, Caroline Devaux, Gaëlle Lamotte et Idil Oner.

Gaëlle championne de ce mini-championnat féminin franc-comtois rapide, Caroline vice-championne. La Bourgogne n’a guère fait mieux avec quatre ou cinq participantes également, je crois !

MAIS POURQUOI NE JOUENT-ELLES DONC PAS AUX ÉCHECS ?

« La très faible proportion des femmes au sein des joueurs de compétition est un des aspects les plus particuliers du milieu des Échecs, en France comme à l’étranger », écrit le sociologue Jacques Bernard dans son livre Socio-anthropologie des joueurs d’Échecs. En voici la preuve ! Que les femmes ne puissent pas lutter avec la gent masculine dans les disciplines ne faisant appel qu’à la force brute, voici une chose entendue, mais il semblerait naturel qu’aux Échecs, sport cérébral par excellence, ces dames puissent sans difficulté nous rivaliser. Il semblerait qu’il n’en est pas ainsi. Chacun y est allé de sa petite explication de la plus scientifique à la plus misogyne. Mais les raisons les plus probables sont socioculturelles. Est-ce que les femmes ont un problème avec le jeu ou le jeu a-t-il un problème avec les femmes ? Notre jeu ne refléterait-il pas le regard machiste de notre société. À méditer. Lire à ce sujet…

Nationale Féminin

Nos féminines étaient ce week-end à Bischwiller pour les trois rondes de l’interclub féminin de Nationale I. Elles terminent septièmes de leur groupe, mais durent affronter des équipes largement supérieures en élo. En attendant les commentaires de notre capitaine. « Bon ben, c’est plié ! nous annonce-t-elle, Nous finissons 7e et donc, malgré la victoire au dernier match, nous descendons ».

Les résultats complets

Rapide Féminin

L’Échiquier Lédonien organise le championnat de Franche-Comté féminin de parties rapides, le samedi 21 mars, qualificatif pour le trophée Roza Lallemand, au Restaurant l’Amaryllis à Perrigny. Tournoi ouvert gratuitement à toutes féminines titulaires d’une licence A ou B au sein d’un club de Franche-Comté. Cadence :  7 rondes – 15 min + 5sec/coup. Pointage de 9 h à 9 h 45.

L’affiche      Renseignements et inscriptions      Résultats