La MPT de la Grette

Dimanche 8 décembre, se déroulait à la Maison de Quartier Grette-Butte, la deuxième journée de Nationale III jeunes. Retour au source car, dans les années soixante-dix, les échecs s’invitaient régulièrement à la Maison pour Tous de la Grette. Voici quelques coupures de presse de l’époque.

     
 Robert Poly, et Christophe Bordet et Robert Poly entouré de Jean-Robert Vesin et  Jean-Christophe Basaille

Serge Naudier, gamin à l’époque, se souvient : « Le tram n’existait pas ; on n’y allait en bus, à pied ou en voiture. Pour ma part, souvenir intense (et ému) de Robert Poly qui nous avait fait passer, je crois, le test Tour ou Cavalier. C’est à la MPT que j’ai fait la connaissance des premiers ordinateurs que Jean-Christophe Basaille (autre disparu tragique) savait manipuler. Que d’intenses souvenirs !

Échecs le soir à la M.P.T. de la Grette, Serge devant le jeu électronique de Texas Instrument en1978. Clichés de B. Faille, Est Républicain.

Il y avait les rencontres Bordet – Vesin et Aebischer – Coulon : du grand spectacle ! C’est là aussi qu’il y a eu un « Samedi-Kasparov » quand l’Azéri était l’étoile montante des échecs mondiaux. Il y avait là Serge Zaragoza et Gilles Vuitton, Jean-Luc Ranquet. Aussi les Mercier (frère et sœur, je ne me souviens plus de leur prénom, Florence Kratz… J’y ai fait la connaissance de Philippe Guyot, de mémoire en 79 ; à l’époque, il s’amusait à me cacher mes coupes : c’était hier. Souvenirs, souvenir… »

           
Serge devant l’échiquier, observé par, entre autres, Robert Poly, Christophe Bordet, René Chavetnoir.

Nous y organiserons, dans la grande salle polyvalente, le championnat scolaire en janvier et sans aucun doute notre prochain open de la Toussaint dans un cadre plus agréable et plus proche du centre ville que la Malcombe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *