Philippe en Bordelais

« Ce week-end là, je suis recruté par l’équipe une pour jouer les utilités dans les derniers échiquiers, mais par le jeu d’absence en cascades, me voilà bombardé au premier ! » Philippe nous conte ses aventures au pays des grands crus au fil de deux parties : l’une d’un bon millésime et l’autre se terminant en bouillie… bordelaise évidemment !


3 RÉFLEXIONS SUR « PHILIPPE EN BORDELAIS »

  1. Bravo Philippe !
    En dépit de sa modernité, la 2e partie a un parfum délicieusement « romantique » …et je m’y connais !
    Bernard.

  2. Mon cher Ali, j’ai le plus grand respect pour tes jugements toujours pondérés et solidement argumentés. Mais quand je fais appel à mon pote Stockfish, il aime bien 9…Kf7 et donne l’égalité. Et comme dit à peu près l’autre, « quand les plus de 3000 parlent, les moins de 2000 écoutent. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *