Échecs à Châtillon-le-Duc

Maxcellend Coulon raconte : « Une séance de parties simultanées à Châtillon-le-Duc, le dimanche 15 novembre 1981, dans la salle de l’AC 2000, affrontant 23 adversaires, dont un à l’aveugle, avec un score de 100 % de victoires. Maurice Roy avait créé ce club d’Échecs à Châtillon, un an auparavant.

Une simultanée de Maxcellend Coulon  à Châtillon-le-Duc, 1980, photographies de Bernard Faille, Est Républicain

À sa demande, j’étais allé lui donner un coup de main pour développer le club. Pendant 2 ans, j’ai fait, bénévolement, de l’animation : cours théoriques, analyse de parties… Philippe Guyot venait parfois y assister. J’ai adhéré à la TPG, au début des années 80 ; auparavant j’étais à l’échiquier lédonien, jusqu’en 1970, puis au roi blanc bisontin, avec la déclinaison des Indépendants. Je connaissais beaucoup de joueurs de la TPG, puisque je participais à certaines de leurs compétitions. En 1962, j’avais été invité à disputer le championnat de Besançon, dans le groupe principal ».

Dites le mec à lunette et petite moustache debout à droite, ça ne serait pas… ?

 
Un clic pour agrandir

  

2 réflexions au sujet de « Échecs à Châtillon-le-Duc »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *