JEUNES SUR L’ÉCHIQUIER

Les meilleurs jeunes joueurs d’échecs se retrouvent, ce week-end au collège Rostand de Luxeuil, pour leur championnat régional. Concentration.

Pas moins de 140 joueurs, âgés de 6 à 16 ans, croisent le fer du mental sur l’échiquier jusqu’à ce soir au collège Rostand. Ils participent au championnat de Franche-Comté de la spécialité et font preuve déjà d’une belle assurance sur les pions.

Un motif de satisfaction pour Julien Baudement, le président du club d’échecs de Luxeuil, qui accueille la compétition après Lons-le-Saunier l’an dernier. « Les plus jeunes joueurs, les petits poussins n’ont que 6 ans, et les juniors 16/17 ans », explique l’organisateur. Et malgré le jeune âge et bien souvent le manque d’expérience en compétition et grands tournois, le plateau recèle de belles individualités comme le cadet Guillaume Delplanque (Le roi blanc, Montbéliard), joueur au-dessus des 1.700 points et de niveau national.

Gymnastique cérébrale
Avec 26 enfants et seulement deux adultes, le club de Luxeuil qui reçoit à domicile n’échappe pas à la règle malgré de bons joueurs comme Yann Vançon (13 ans), Arthur Baudement (15 ans) et Clément Lanier (16 ans). Tant il est difficile de recruter aujourd’hui des adultes. Une explication à ce phénomène national est donnée par Christophe Enfanti, le président de club de Belfort qui ne désespère pas de voir ses troupes sacrées ce dimanche soir encore une fois, et pour la huitième, « meilleur club jeune ».

« Il y a 30 ans, Jean-Paul Touzé, notre ancien président, avait créé le premier emploi de conseiller technique pédagogique en France, explique le Belfortain. Depuis, les interventions en milieu scolaire et hors temps scolaire se sont développées et, avec elles, l’intérêt des jeunes pour les échecs. »

L’échiquier, c’est aussi pour le jeune public le nécessaire apprentissage des règles, « mais également le respect de l’autre et de soi-même et la gymnastique cérébrale de la stratégie des coups, » précise Christophe Enfanti. Et des petits stratèges, il y en a ce week-end dans les salles et le réfectoire du collège Jean Rostand. Tous placés d’ailleurs sous le regard attentif d’Olivier Minaud, le président de la Ligue de Franche-Comté et de l’arbitre Pascal Carreau.

Pas moins de quinze bénévoles sont mobilisés ce week-end, ne serait-ce que pour dresser les 70 tables accueillant les parties (à raison de trois par jour). Les finales et le palmarès seront donc connus en fin de journée ce dimanche.

Mais si les choses sont assez ouvertes, il y a fort à parier que les deux clubs ogres de la région, à savoir celui de Belfort et l’Échiquier lédonien (Lons-le-Saunier) devraient se partager les places d’honneur et les titres. L’an dernier par ailleurs, ce sont les amis de Christophe Enfanti qui avaient organisé cette fois à l’Axone de Montbéliard les championnats de France jeunes de la discipline. « Et voir réunis sous les voûtes de l’Axone, le grand équipement de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard, exactement 1.233 joueurs faisait chaud au cœur. » Un record national… peut-être à battre du 25 avril au 3 mai à Pau cette année. Et les meilleurs jeunes régionaux décrocheront le billet qualificatif cet après-midi à Jean Rostand, à l’occasion des finales. Un sacré enjeu.

Alain ROY – L’Est Républicain, 22 février 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Club d'Échecs de Besançon : initiation, cours jeunes et adultes, loisirs et compétions individuelles, par équipe…