Échecs à la MTP de la Grette

Voici une nouvelle série de photographies intitulée Échecs le soir à la Maison pour Tous de la Grette, puisée dans Mémoire Vive, le fond numérisé de Besançon. Je crois y reconnaître le Chess Challenger 7, mon tout premier échiquier électronique, achetez dans les années 75. Avec plus de 600 000 unités vendues dans le monde, le Chess Challenger de Fidelity Electronics fut le premier vrai succès commercial de l’histoire des ordinateurs d’échecs. Je l’avais surnommé Bobby, nous n’étions pas loin du championnat du monde Fischer-Spassky, et à ma grande honte, je dois bien avouer que je me faisais laminer, alors que le gaillard devait tourner autour des 1350 dans ses bons jours.

Échecs le soir à la Maison pour Tous de la Grette, 1978. Photographies de Bernard Faille pour l’Est Républicain.
            
 
Un clic pour agrandir

En tout cas, si son talent n’égalait point celui de son grand homonyme, sa tête était sans doute plus solide, car il ne perdit pas la boule et fonctionne toujours ! Voici une partie de Bobby à son plus fort niveau (1 minute 30 seconde par coup) contre Stockfish 5, 3283 point elo (60 + 30s, 2CPU).

Le Chess Challenger était vanté comme le Grand Maître cybernétique des années 70 !

3 réflexions sur « Échecs à la MTP de la Grette »

  1. Je crois que non. À cette époque Serge jouait à la Reine Marulaz et la présence de Robert Poly, président de la Tour, Prends Garde ! d’alors, laisse penser que tout ce petit monde est tépégique.

  2. Effectivement, à l’époque (1978) Serge jouait à La Reine Marulaz mais c’est bien lui devant l’échiquier, observé par entre autres Christophe Bordet, René Chavetnoir.
    La preuve : il joue une espagnole !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Club d'Échecs de Besançon : initiation, cours jeunes et adultes, loisirs et compétions individuelles, par équipe…

Loading...
Facebook Messenger for Wordpress