Évaluation – La Méthode Dorfman

Dorfman, I – Cifuentes Parada, R 1-0

Dans cette position, Cifuentes reprend du P dans l’idée de renforcer le pion isolé central. Une faute grave selon Dorfman, car le K noir devient faible statiquement. La reprise avec la Q conservait l’équilibre statique.

Quentin, se basant toujours sur la méthode Dorfman, nous donne les outils pour estimer correctement une position, estimation sans laquelle aucun plan ne sera valable.

Deuxième  séance, le lundi 27 mai de 20 à 23 h. Ouvert à tous, licenciés ou non.
La pré-inscription est obligatoire : Inscription

DEUX RÉFLEXIONS SUR « ÉVALUATION – LA MÉTHODE DORFMAN »

    1. Dans cette position en dehors de toute considération technique ou tactique n’importe quel joueur va prendre avec la Q, car les noirs vont se trouver avec 3 îlots de P contre 2 îlots pour les blancs et on sait pertinemment selon les principes des échecs que cela est favorable aux blancs.

    2. La chose ne me semble pas si évidente. Les noirs, en reprenant de la Q, auront de toutes manière 3 îlots de P et, en plus, un P isolé. L’idée de Cifuentes de renforcer le P isolé central paraît tout aussi « pertinente ». D’autre considérations doivent-être prises en compte. Il faut venir au stage ! C.Q.F.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *