Deuxième après-midi au Pixel

J’aurais bien dû m’en douter : quand les crapauds chantent, le beau temps s’avance. Les inquiétudes présidentielles étaient vaines et le soleil, bon prince, nous aurait permis l’installation à la Gare d’eau. Mais le cadre du Pixel, avec la vue sur les monts de Bregille, le fort Beauregard et les bateaux à quai, est plaisant. Une petite dizaine de personnes seulement vinrent s’installer. Vacances, vacances…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *