Les Échecs, un jeu de dames

Le premier Championnat de France féminin se disputa au cercle Le Fou du Roi, à Montmartre, du 20 janvier au 10 février 1924. On ne joue que les dimanches. 12 concurrentes, éliminées quand elles perdent deux parties. Ce fut un événement considérable pour l’époque, très peu de pays organisaient de tels championnats féminins, le premier Championnat du monde féminin ne sera organisé qu’en 1927. La presse quotidienne se fit l’écho de l’événement dans le style gentiment machiste du temps.

Mlle la doctoresse Landais disputant une partie  contre Mlle Lipstchutz, 20 janvier 1924, Agence Rol.

Un tournoi sur la butte Montmartre

En un tournoi qui commençait hier au flanc de la butte Montmartre et s’y continuera les deux dimanches prochains, le « Fou du Roi », cercle d’échecs, met aux prises une douzaine de dames.
— Pas davantage ?
— Mon Dieu, non : de toutes les femmes du monde, nous dit M. Barberis, le président du cercle, c’est la Française qui s’intéresse le moins au noble jeu d’échecs.
— Y joue-t-elle bien toutefois, quand elle s’y met ?
— Comme toutes les femmes beaucoup d’intuition, assez peu de logique : des coups de génie : tout à l’heure, un mat en huit coups à côté de ça, des étourderies inexcusables.
— Voyons cela..
Les championnes sont de tout âge ; dirons-nous qu’au premier abord, la valeur semble bousculer quelque peu le nombre des années ? Les blanches jouent… et ne gagnent guère ; mais peut-être elles temporisent : le sourire de la doctoresse Landais, chevalier de la Légion d’honneur, ne nous dit rien de bon pour sa partenaire.
Mme Gromer, dont le professeur est son fils, le petit prodige de quatorze ans que l’on sait, vient de perdre, en coup de foudre, une partie gagnée patiemment et à coup sûr. Fraîche et crépue, une fillette aux bras minces souffle un tout petit pion sans conséquence, avec la timidité qu’elle mettrait à ne pas choisir, sur une assiette de gâteaux, le plus gros, avec de la crème. Son adversaire, malicieuse et maternellement attendrie, lui souffle incontinent un joli cavalier la jeune personne rougit et mord sa lèvre incarnadine on vous revaudra ça, madame, quand on aura dix-huit, ans.
Deux de ces dames, seulement, fument la cigarette ; mais au bord de chaque table, il y a deux petits tas formés d’une paire de gants, d’un bouquet de violettes et d’un sac à main et la perdante, invariablement, dès qu’elle se voit sans autre recours possible, se dérobe à la façon des déesses vaincues dans un nuage… un petit nuage de poudre de riz. Tout est perdu, fors la face.

          
Les coupures de presse de l’époque.

Plus de 700 articles sur  Le Patrimoine des Échecs

Forum des associations des Chaprais

Samedi 1er avril, nous participerons pour la deuxième année consécutive au forum des associations du quartier des Chaprais qui aura lieu au FJT de la Cassotte. Le club sera ouvert, mais sachez que s’y déroulera une compétition par équipe et trois autres équipes joueront à l’extérieur. Vous pouvez nous rejoindre au forum.

Coupe Loubatière

Le club d’Esbarres organisait ce dimanche la phase régionale de la coupe Loubatière. L’arbitre Mickaël Boileau doit gérer un sytème Molter du fait de l’absence d’une équipe. Pour les capitaines plus de stratégie d’équipe car chaque point compte. Pour la première ronde Tuan-Anh et Anh-Hoang marquent 1 point chacun, Bernard réagit tardivement à une attaque de son adversaire et doit abandonner. Vassili annule. Après une petite collation concoctée par Delphine et son équipe, la ronde 2 débute avec JFC à la place de Vassili. Rebelote pour la famille Tran ! JFC marque également 1 point. Rebelote aussi pour Bernard qui n’a visiblement pas fait le bon choix de crampons ! Et qui regagne sa tanière sur le champ. La troisième ronde est très importante, car il y a 4 équipes qui jouent encore les 2 places qualificatives. JFC gagne 1 pion dans l’ouverture, joue trop passivement et se retrouve dans l’obligation de rendre ce pion pour forcer une répétition de coup. Puis c’est de nouveau Tuan-Anh et Anh-Hoang qui nous apportent 2 points grâce à de belles combinaisons ! Vassili a une position gagnante avec 2 pions de plus. Il ne joue pas au mieux la finale et la partie dure. Son adversaire finit par tomber au temps sous la pression. 2.5 + 3 + 3.5 cela fait 9 points sur les 3 rondes et nous place premier ! Esbarres avec 8 points est le second qualifié pour la phase inter-régionale. A signaler le magnifique 6/6 de nos amis Tran qui se régalent dans cette compétition. Une belle journée et une victoire de plus pour notre club avec une belle coupe à la clé.

Le capitaine Jean-François Corsini

L’équipe victorieuse : Jean-François Corsini, Anh-Hoang Tran, Vassili Duboz et Tuan-Anh Tran, J’ai oublié le grand Bernar Py qui doit prendre la photo  et c’est aussi bien qu’il soit derrière l’objectif, il ne rentre jamais dans le cadre du cliché !

Bon et mauvais B

Les Blancs ont un pion de moins, mais notez que le B de cases noires à l’œil mauvais sur le pion b2. Seul le K le protège. Le B blanc est vraiment un bouffon, se tapant la tête sur g6 qui est un véritable mur. Les Noirs sont mieux que joueriez-vous ?

Un clic pour la solution :

L’activité du B dépend fortement de l’emplacement des pions. Un B qui n’est pas bloqué par ses pions propres est bon, alors qu’un mauvais B a sa mobilité limitée par ses propres pions (et parfois par les pions de l’adversaire). Le principe suivant de l’interaction entre les pions et le B fut formulé par l’ancien champion du monde José Raul Capablanca : lorsque votre adversaire possède un B, vous devez placer vos pions sur la même couleur que le B adverse. Mais, si vous le possédez, alors vous devez essayer de placer vos pions sur les cases de la couleur opposée, peu importe si votre adversaire a un B ou non. Avec son calme de panda échiquéen, notre Valentin, illustre cet aphorisme au travers de deux parties.

Les cours sont ouverts à tous, licencié ou non.

Tournoi de Printemps

Ce nouveau tournoi interne, mais toujours ouvert à nos amis franc-comtois qui voudrons faire le déplacement, débutera le 18 mars mars. 7 rondes (système suisse, départage : Buchholz – cumulatif – performance), homologué FIDE, à la cadence sera de 90 minutes / 40 coups + 30 minutes avec ajout de 30 secondes par coup durant toute la partie. Les inscriptions peuvent se faire en ligne (de préférence) ou sur place lors de la première ronde, le 18 mars, à partir de 14 h 30, clôture des inscriptions à 14 h 50.

Les dates seront revues pour terminer ce tournois plus tôt.

La page du tournoi

Stage d’entraînement jeunes

La date limite approche 15 mars, vous pouvez téléphoner (06 88 21 42 68), scanner les documents avant de les envoyer par la poste.

Le stage d’entraînement organisé par le Comité du Doubs se déroulera cette année aux Fauvettes à Levier, les 8 et 9 avril 2017.  Il est ouvert à TOUS les enfants licenciés dans un club de Franche-Comté et de Bourgogne ayant une licence A ou B  de tous niveaux. Les places sont limitées aux 40 premiers inscrits. Date limite d’inscription IMPÉRATIVE le 15 mars. Au programme : 6 heures de cours dispensés par des animateurs diplômés FFE, salles de jeux avec baby-foot, ping-pong. Renseignements auprès de Gaëlle Lamotte  .


Au programme :

Cours d’échecs (3 niveaux), samedi après-midi et dimanche matin
Tournoi de Blitz dimanche après-midi
Tournoi de Foot Salle dimanche soir
Pause Baby foot et ping pong

Inscription à l’aide des documents ci-dessous
avant le 15 mars 2016 :

Inscription             Fiche sanitaire de liaison

Gaëlle Lamotte, organisatrice

Équipes

Seules les équipes I, II et III jouent cette fin de semaine. La régionale a terminé sa saison et pause pour les deux équipes de nationale IV jusqu’en avril. Belle réussite samedi, de la I contre Saint-Maur-des-Fossés, les plus forts de leur groupe. Première marche, même si les jeux ne sont pas faits, vers un retour en Nationale I.

Nationale II Besancon T.P.G. 1 6 0 Saint-Maur-des-Fossés
Nationale III Besancon T.P.G. 2 2 3 Dijon Ducs
Nationale III Pontarlier 1 4 Besancon T.P.G. 3
Nationale II Besancon T.P.G. 1 4 2 Creteil
Nationale III Besancon T.P.G. 2 6 0 Pontarlier
Nationale III Besancon T.P.G. 3 3 1 Esbarres 2

Bon week-end pour nos équipes avec cinq victoires pour six matchs. Félicitation aux gaillards de l’équipe I qui caracole en tête de leur groupe avec 24 points. Giuseppe Coratella, reparti en Italie depuis quelques semaines, a fait tout spécialement le déplacement pour retrouver ses coéquipiers. Notre mastard transalpin n’est pas venu pour rien, mettant KO ses deux adversaires.

Les résultats complets dans l’onglet Équipes

Le K au centre

Comment les Blancs profitent du K resté au centre ?

« Roquez aussi vite que possible ! » Chacun de nous connaît ce commandement issu des tables de la loi échiquéenne. Si, au lieu de développer ses pièces, votre adversaire a joué des coups de pions inutiles, prenant du retard dans le développement des pièces mineures ou trop gourmand, il s’est précipité sur vos pions, il a négligé la sécurité de son roi. Un roi au centre est vulnérable aux attaques ennemies et il faut rapidement profiter, nous conseille Valentin dans le cours de ce soir, parfois même au prix d’un pion, de l’imprudence suicidaire du monarque ennemi en ouvrant le jeu, tout en l’empêchant de se mettre à l’abri par un roque tardif.

Joyeuse tristesse !

Nous fûmes une dizaine de tépégistes pour ce dernier au revoir au compère Porfirio au son de ces musiques d’Amérique latine qui savent se faire joyeuses et de cette belle langue espagnole qui sait faire vibrer l’émotion et nous ramener à l’essentiel : la tristesse d’un départ ! Voici le petit mot que notre président lut au cours de cette belle et émouvante cérémonie d’adieux.

« Porfirio, tu as été, depuis le début des années 80, un compagnon de route de notre club. Très bon joueur dans ta jeunesse, tu n’as jamais renoncé à ta passion du jeu et tu participais régulièrement à nos activités. Ta créativité, ton imagination et ta volonté pouvaient s’exprimer à travers ce jeu apparenté à un art. Ce jeu qui recèle en lui tant de richesses qu’il donne parfois un sentiment d’infini.

Au-delà du joueur, nous perdons surtout en toi un ami, avec lequel nous échangions, souvent autour de quelques bières, sur la beauté et la difficulté du jeu, mais aussi sur l’évolution du monde et de la société et de nos propres existences. Au club, ta présence, ton maintien, ta manière d’être imposaient le respect et intimidaient parfois les personnes qui te connaissaient moins. Tu as toujours fait preuve d’une grande dignité et d’une grande force de caractère, refusant en particulier tous les outils spécifiques destinés aux joueurs aveugles.

Tu étais un combattant : un combattant de la vie, un citoyen engagé épris de liberté et surtout de justice sociale. Mais aussi un combattant sur l’échiquier. Malgré ta cécité, tu as su tenir tête à nombre de bons joueurs de club. Certes Porfirio, tu n’aimais pas perdre, mais qui dans la communauté des joueurs d’échecs pourrait te le reprocher ?

Merci Porfirio de nous avoir accompagné toutes ces années. Merci de nous avoir transmis une part de ta culture, de tes profondes convictions, de tes valeurs humanistes et de ta générosité.

Porfirio, tu resteras une grande figure de notre club et ton souvenir restera gravé dans nos mémoires. Nous ne t’oublierons pas.

À ta famille, je veux exprimer notre profonde tristesse et transmettre, au nom de tous les membres de notre club, nos plus sincères condoléances et notre soutien dans cette épreuve. »

Daniel Blardone

Tournoi Interne jeunes

Une première à la Tour, Prends Garde, à l’image des tournois internes, sera mis en place à partir du mercredi 15 mars un tournoi jeunes. Ce tournoi interne jeunes, réservé aux membres du club de moins de 20 ans, se déroulera sous les mêmes modalités que nos tournois internes, les rondes, si elles ne peuvent être jouées le jour même seront reportées avec l’accord des 2 adversaires pendant la période de jeu. 7 rondes à la cadence de 1h + 30s / cp, homologué FIDE. Première ronde : mercredi 15 mars à 17 h. Les inscriptions se feront auprès de Valentin jusqu’au 15 mars à 16 h 45.

Les rondes débuteront à 17 h :

  • Ronde 1 : 15 mars
  • Ronde 2 : 29 mars
  • Ronde 3 : 12 avril
  • Ronde 4 : 3 mai
  • Ronde 5 : 24 mai

Rejouez toutes les parties en allant sur la section Les Parties des Tépégistes.

Les Parties en ligne

Chess Pieces and Computer

Le tournoi de printemps commence. Je pense que vous appréciez de pouvoir rapidement consulter en ligne les parties jouées. Une quinzaine de parties à rentrer à chaque ronde ! Soit deux heures de travail pour une seule personne, sans compter le décryptage hyerogliphique de certaines. Pour chacun d’entre vous,  dix minutes au plus pour envoyer votre partie. L’assistance des tépégistes est plus que souhaitée. Comment faire ? Consultez la page : Les parties en ligne. Vous voulez donner un coup de main :  .

¡ Adiós Compadre !

Cecilia est bien triste de nous annoncer la mort ce matin de son frère Porfirio Diaz, compagnon de route tépégiste depuis son arrivée en France dans les années soixante-dix. Militant chilien, il s’engage dans la lutte contre un éventuel putsch de l’armée. Mais lors d’un entraînement, une explosion lui fait perdre la vue. Au lendemain du coup d’État, à 24 ans, recherché par la junte de Pinochet, il choisit l’exil. Trente ans plus tard, guidé par sa fille et filmé pendant 3 mois par sa nièce, il revient au Chili. Cela donnera naissance à un film  Y volveré  « Et je reviendrai ».


De ce voyage là, Porfirio, tu ne reviendras pas,
mais nous garderons de toi cette image d’un homme fort qui n’abandonne pas.

Un abrazo Cecilia

RÉFLEXIONS AU SUJET DE « ¡ ADIÓS COMPADRE ! »

 

jean-benoit
Salut Porfirio, tu resteras une grande figure du club, par ta personnalité, ta gentillesse, ta sagesse. Amitiés à tes proches

T.R
Hommage a notre ami Porfirio qui nous quitte trop tôt. Adieu l’ami !

guyot
Très triste d’apprendre cette nouvelle. Porfirio avait un charisme et une dignité hors du commun, et je n’arrivais pas à m’empêcher de me demander quel aurait pu être son destin s’il n’avait pas été aveugle. C’est la figure patriarcale de la « diazpora »(comme je les appelais affectueusement) qui s’en est allée, et mes pensées vont à ceux et celles qui restent et qui doivent être bien tristes.

Franck
C’est avec tristesse que j’apprends sur mon site web favori le départ de Porfirio. Toutes mes pensées vont à ses proches !

Christine
Très triste et touchée par cette nouvelle. Porfirio avait encore beaucoup à nous transmettre, ne serait-ce que son amitié… Je suis de tout cœur avec ses proches.

py bernard
Je suis très triste d’apprendre le départ de Porfirio.
Touts mes pensées à Cécilia et toute sa famille, dans cette épreuve.

girardclos
Je me souviens avoir eu le plaisir de jouer contre Mr Porfirio en championnat par équipe (je jouais au Roi Blanc Montbéliard). Je ne connaissais pas l’histoire de Monsieur Porfirio à l’époque, tout ce dont je me souviens c’est qu’il jouait admirablement bien malgré son handicape et qu’il m’avait donné du fil à retordre ! Je garde un souvenir ému de ce sympathique Monsieur.

Pascal

Clément F.
Je suis très triste d’apprendre cette nouvelle. Mes quelques souvenirs sont une coupe 1700 jouée ensemble à Montbéliard et un homme d’une grande valeur avec qui j’aurais aimé plus partagé. Toutes mes pensées à ses proches.

Cécilia
Merci les amis
Vous êtes les bienvenus jeudi à 9 h 15 pour la cérémonie d’adieu à la Salle de l’Étoile, rue des Sapins à Saint-Ferjeux. La cérémonie sera suivie de l’inhumation à 11 h au cimetière de Saint-Ferjeux. Un verre de l’amitié est prévu après l’inhumation. D’ici là, Profirio est au funérarium, rue de Vesoul – salle Granvelle.

RÉPONDRE