Archives de catégorie : Non classé

Un Président en Colère

Voici le mot du président Philipe Demange tiré du bulletin de la TPG pour l’année 1987 pour le moins acerbe. Qu’elle fut donc ce comportement honteux et scandaleux des prédécesseurs ? Cela laisse imaginer de sombres histoires louches et sulfureuses. C’est aussi rassurant que, dans ce monde où tout fout le camp, rien n’ait vraiment changé au royaume des Échecs !

Notre président fulmine et fustige ces joueurs à l’individualisme forcené et à l’esprit quelque peu larvaire, se gobergeant bien à l’abri du cocon tissé. Au-delà du ton quelque peu hargneux, il pose cependant une question essentielle de toute vie associative : que donnons-nous en échange de notre passion à notre club ?

Sur ce même buletin, nous trouvons la liste des membres (une cinquantaine). Nous y retrouvons certains dinosaures d’aujourd’hui : Daniel Blardone, Maxellend Coulon, Bernard Courtot, Philippe Guyot, René Gallerne, notre Sergio, Bernard Pellaton, les Sermier père et fils, Jean-Pierre Sonnet et notre lâcheur de ChessShadow, Jean-Rober Vesin.

On y découvre aussi le tout jeune Sonnet malmener un MI de 2415 point elo !

sonnet

Tournoi d’Automne : Ronde 3

Premiers résultats de la Ronde 3. Les parties sont dans la partie privée du Forum. Prochaine ronde le 6 décembre, vous avez jusqu’au samedi 29 novembre pour terminer vos parties. Deux joueurs étaient absents sans prévenir leurs adversaires. Sans relancer la polémique de l’année dernière, disons qu’il me semble amical d’avertir de son absence.


Autrefois

La Tour, Prends Garde ! commence à devenir une très vielle dame, puisqu’elle fêtera son centenaire en 2029. Un bel âge, donc, avec bien des souvenirs à raconter. En voici quelques-uns, piochés au hasard de nos archives. Si vous êtes en possession de tout document concernant notre club, confiez-les-moi, au moins pendant quelques jours, si vous ne voulez pas vous en dessaisir. Par avance merci.

Une société bisontine centenaire : Il est vraisemblable que, dès avant 1870, existait à Besançon une société d’échecs, dont le président, n’était autre que l’artiste peintre Charles-Jules-Nestor Bavoux, l’un des fondateurs de l’école des Beaux-Arts de Besançon. Lire la suite

Trouver une salle est toujours problématique pour un club et, pendant des années, les joueurs d’Échecs bisontins se réunirent à la Brasserie Brelin, située Square Saint-Amour. Voici quelques photos découvertes sur Mémoire Vive, patrimoine numérisé de Besançon. Lire la suite

Une nouvelle série de photographies intitulée Échecs le soir à la Maison pour Tous de la Grette, puisée dans Mémoire Vive, le fond numérisé de Besançon. Je crois y reconnaître le Chess Challenger 7, mon tout premier échiquier électronique, achetez dans les années 75. Lire la suite

Le Championnat de France inter-ligue se déroulait dans les années 70 et 80. Constituée de 4 groupes géographiques, les vainqueurs de chaque section se retrouvaient pour disputer le titre. À deux reprises, en 1975 et 1976, la Franche-Comté se retrouva en phase finale.  Lire la suite…

Samedi dernier, les joueurs de la Tour Prends Garde, cercle d’Échecs de Besançon, ont eu l’occasion de se mesurer aux derniers ordinateurs actuellement commercialisés et prêtés par le magasin de jouets La Joueterie du square Saint-Amour. Lire la suite

Reconnaisez-vous ce sourire ? C’est bien notre Sergio à l’âge de 10 ans, faisant la une de L’Est Républicain du 12 janvier 1979 dans l’article intitulé : Serge Naudier : troisième benjamin de France. Une des premières expériences d’utilisation du jeu d’Échecs comme instrument pédagogique… Lire la suite

Apparemment notre Sergio était à l’honneur en cette année 1979. Le voici, recevant un prix de la Fédération et une coupe des mains de Jean-Christophe Basaille, accompagné du sourire débonnaire et moustachu du président de la TPG d’alors, Robert Poly. Lire la suite

Nostalgie et communication. Serions-nous moins communicants que nos anciens ? Au-delà de la nostalgie, voici deux coupures de presse du début de l’année 1979, qui nous amène effectivement à nous poser cette question. L’actualité bisontine est-elle si dense aujourd’hui… Lire la suite

Les acharnés des Échecs qui s’affrontent tous les samedis après midi au cercle d’Échecs de Besançon « La Tour prends Garde », dans la grande salle du centre Pierre-Mendes-France, rue des Chalets, avaient ouvert, samedi dernier, leur portes aux amateurs de ce sport cérébrale des autres clubs. Une quarantaine de candidats ont ainsi participé à cet « open »…  Lire la suite

Voici le mot du président Philipe Demange tiré du bulletin de la TPG pour l’année 1987 pour le moins acerbe. Qu’elle fut donc ce comportement honteux et scandaleux des prédécesseurs ? Cela laisse imaginer de sombres histoires louches et sulfureuses… Lire la suite

Ce beau jeune homme indécis, vous l’aurez sans doute reconnu, est bien notre Bernard Pellaton hirsute : « Mon adversaire, se souvient-il, est Skorup,  de loin le meilleur joueur de la TPG dans ces années 70-80. Il se partageait avec Maxellend Coulon la tête de la ligue… Lire la suite

Skorup et Coulon étaient les deux meilleurs joueurs de la ligue, poursuit Bernard Pellaton. Ils avaient dans les années 1970/1980 probablement le niveau de maîtres. Il faut savoir aussi qu’à l’époque Max Coulon n’adhérait pas à la TPG mais au Roi Blanc Bisontin… Lire la suite

Maxcellend Coulon raconte : « Une séance de parties simultanées à Châtillon-le-Duc, le dimanche 15 novembre 1981, dans la salle de l’AC 2000, affrontant 23 adversaires, dont un à l’aveugle, avec un score de 100 % de victoires ».
Lire la suite

Top 16 en 1993 : « On retient son souffle à l’Altéa. Tout reste à faire aujourd’hui dimanche, même si Lyon semble avoir pris une option pour la victoire On ne pouvait pas dire hier soir Altea Jacta est, bien que Lyon soit prêt à franchir le rubicond… »  Lire la suite

Philippe Guyot raconte : « Dans le silence nocturne de cette petite pièce où les volutes de fumée de ses cigarettes avaient une odeur exotique et stimulante, Christophe avait thématiquement sacrifié un pion dans une Sicilienne pour des compensations à long terme, quoique sans doute légères.  » Lire la suite

Coupe Jean-Claude Loubatière

Cette coupe est organisée chaque saison. Réservée aux joueuses et joueurs ayant un classement inférieur ou égal à 1700 elo, elle se déroulera suivant quatre phases : départementale, régionale, interrégionale et finale. La première  aura lieu le dimanche 30 novembre à Besançon à 9 h 45. Les personnes intéressées peuvent contacter notre directeur technique Jean-François Corsini :   Le nombre d’équipes engagées n’est pas limité. Les droits d’inscription seront pris en charge par le club.

Le Fêlé défie la TPG !

                                     
Après Alexeï Débalonovitch, le tank soviétique déchenillé,
Après ChessShadow, le psychopathe pour cour de récrés,
Après le Cavalier Masqué à la si triste petite épée,
Voici le temps de la folie et de l’horreur, froides et taciturnes
… et chaque jour vers l’enfer, vous descendrez d’un pas.
Voici le temps du Fêlé !

Le Geek-Tourney est lancé

C’est avec beaucoup de retard que je lance notre Geek Tourney pour cause de démotivation avancée devant la faible participation et les tergiversations de certains inscrits. Peut-être me faut-il accepter que ce genre de tournoi en ligne ne correspond à aucune demande des tépégistes. En tout cas, pour le dernier carré, merci de votre participation ! L’on peut s’inscrire au tournoi à tout moment.

Comment cela fonctionne ?       La page du tournoi       Inscription en ligne        Appariements Ronde 1

Nostalgie et… Communication

Serions-nous moins communicants que nos anciens ? Au-delà de la nostalgie, voici deux coupures de presse du début de l’année 1979, ajouté à l’article sur notre Sergio bambin du 12 janvier, qui nous amène effectivement à nous poser cette question. L’actualité bisontine est-elle si dense aujourd’hui que les journalistes de L’Est Républicain nous bouteront hors de leurs colonnes ? Je ne pense pas. Mais la presse ne viendra pas à nous. C’est à nous de la solliciter !

L’Est Républicain, le 7 janvier 1979
L’Est Républicain, le 18 janvier 1979

Tournoi d’Automne : Ronde 3

La ronde 2 est terminée. Éric et Simon Willemin ne peuvent malheureusement pas continuer le tournoi. En revanche, nous avons le plaisir d’accueillir un tout nouveau tépégiste : Aykhan Aghalar. Nous restions ainsi un nombre pair de joueurs. Mais notre ami Sergio entre temps nous abandonne ! Nous voilà donc avec un exempt. Les appariements de la ronde 3, débutant samedi 22 novembre, sont sur la page du tournoi. Les parties dans la partie privée du forum. La page du tournoi reste toujours directement accessible par l’index Tournois du menu en haut de page.


Reconnaissez-vous ce sourire ?

Serge Naudier :  un champion de grande classe

C’est bien notre Sergio à l’âge de 10 ans, faisant la une de L’Est Républicain du 12 janvier 1979 dans l’article intitulé :

Serge Naudier : troisième benjamin de France

Une des premières expériences d’utilisation du jeu d’Échecs comme instrument pédagogique à l’école primaire fut réalisée à Besançon à l’école maternelle Veil-Picard. Mme Guinchard, directrice de l’établissement, avait décidé d’apprendre à jouer aux échecs pour initier ses élèves. Elle fut encouragée et secondée par M. More, parent d’élève qui était lui-même passionné par ce jeu. Cette initiative attirera l’attention de M. Thuriet gui était le président de la ligue de Franche-Comté des Échecs et qui fit connaître cette expérience au niveau national.

Après quatre années, il est intéressant de faire l’analyse des résultats obtenus. Le club qui a désormais pris le nom de « La Reine Marulaz » fonctionne toujours pour les jeunes du quartier de Battant. Mme Guinchard qui est maintenant en retraite est régulièrement assistée de son mari et de M. Yvachin, membre honoraire de la Tour Prends Garde ! Les performances des jeunes joueurs formés sont remarquables. L’équipe de l’école de La Madeleine a accédé l’année dernière aux demi-finales des championnats de France académiques. Les titres de champions de Franche-Comté poussins, benjamins et minimes ont été fréquemment remportés par des membres du club au cours des dernières années : J. More, H. Gibey, T. Mandroyan et S. Naudier.

Ces championnats sont qualificatifs pour les finales des championnats de France, les champions de chaque ligue y étant invités par la Fédération française des échecs. Serge Naudier y a donc  récemment représenté la Franche-Comté en catégorie benjamin (finales disputées à Paris), il a réussi le plus bel exploit jamais réalisé par les Francs-Comtois dans cette catégorie en terminant à la troisième place de ces finales devançant en particulier les représentants des très fortes ligues d’Île-de-France et de Normandie. Malgré ces résultats plus que flatteurs, Serge (9 ans) reste très modeste, manifestant vis-a-vis de ses adversaires une gentillesse et une sportivité exemplaire. C’est vraiment un champion de grande classe ! La pâtisserie Naudier est d’ailleurs devenue le rendez-vous des jeunes joueurs d’échecs du quartier, M. Naudier y surveille les parties tout en préparant ses délicieux gâteaux.

Suite aux interventions du président de la Tour Prends Garde et à l’accord donné par Mme Vieille-Marchiset, adjoint au maire de Besançon, le club qui avait des difficultés de local depuis plusieurs mois, va être accueilli au foyer Marulaz, ce dont la directrice du foyer, Mme Paulin, se félicite déjà. La première réunion au foyer aura lieu vendredi, à cette occasion les enfants du club et leurs parents tireront les Rois, c’est une très belle manière de fêter cette installation.

La coupure de presse

Rapide du 11 novembre

DSCF2759

Belle réussite pour cette onzième édition du Rapide du 11 novembre avec 42 participants et la présence d’un maître international, Christophe Claverie et de deux maîtres FIDE, Jean-Robert Vesin et Cécile Haussernot, championne d’Europe des moins de 12 ans en 2009, avec une moyenne elo à 1842 et 24 joueurs classés au-dessus de 1800. Le plaisir également de souhaiter la bienvenue à Aykhan Aghalar, jeune azerbaïdjanais, récemment arrivé en France et tout nouveau tépégiste. Nos tournois se suivent et se ressemblent apparemment puisque, comme dans l’Open de la Toussaint, Jean-Robert Vesin l’emporte devant Christophe Claverie et Quentin Poignot. Des photos sur la page du tournoi.

La Page du Tournoi