Coupe Loubatière

Le club d’Esbarres organisait ce dimanche la phase régionale de la coupe Loubatière. L’arbitre Mickaël Boileau doit gérer un sytème Molter du fait de l’absence d’une équipe. Pour les capitaines plus de stratégie d’équipe car chaque point compte. Pour la première ronde Tuan-Anh et Anh-Hoang marquent 1 point chacun, Bernard réagit tardivement à une attaque de son adversaire et doit abandonner. Vassili annule. Après une petite collation concoctée par Delphine et son équipe, la ronde 2 débute avec JFC à la place de Vassili. Rebelote pour la famille Tran ! JFC marque également 1 point. Rebelote aussi pour Bernard qui n’a visiblement pas fait le bon choix de crampons ! Et qui regagne sa tanière sur le champ. La troisième ronde est très importante, car il y a 4 équipes qui jouent encore les 2 places qualificatives. JFC gagne 1 pion dans l’ouverture, joue trop passivement et se retrouve dans l’obligation de rendre ce pion pour forcer une répétition de coup. Puis c’est de nouveau Tuan-Anh et Anh-Hoang qui nous apportent 2 points grâce à de belles combinaisons ! Vassili a une position gagnante avec 2 pions de plus. Il ne joue pas au mieux la finale et la partie dure. Son adversaire finit par tomber au temps sous la pression. 2.5 + 3 + 3.5 cela fait 9 points sur les 3 rondes et nous place premier ! Esbarres avec 8 points est le second qualifié pour la phase inter-régionale. A signaler le magnifique 6/6 de nos amis Tran qui se régalent dans cette compétition. Une belle journée et une victoire de plus pour notre club avec une belle coupe à la clé.

Le capitaine Jean-François Corsini

L’équipe victorieuse : Jean-François Corsini, Anh-Hoang Tran, Vassili Duboz et Tuan-Anh Tran, J’ai oublié le grand Bernar Py qui doit prendre la photo  et c’est aussi bien qu’il soit derrière l’objectif, il ne rentre jamais dans le cadre du cliché !

Bon et mauvais B

Les Blancs ont un pion de moins, mais notez que le B de cases noires à l’œil mauvais sur le pion b2. Seul le K le protège. Le B blanc est vraiment un bouffon, se tapant la tête sur g6 qui est un véritable mur. Les Noirs sont mieux que joueriez-vous ?

Un clic pour la solution :

L’activité du B dépend fortement de l’emplacement des pions. Un B qui n’est pas bloqué par ses pions propres est bon, alors qu’un mauvais B a sa mobilité limitée par ses propres pions (et parfois par les pions de l’adversaire). Le principe suivant de l’interaction entre les pions et le B fut formulé par l’ancien champion du monde José Raul Capablanca : lorsque votre adversaire possède un B, vous devez placer vos pions sur la même couleur que le B adverse. Mais, si vous le possédez, alors vous devez essayer de placer vos pions sur les cases de la couleur opposée, peu importe si votre adversaire a un B ou non. Avec son calme de panda échiquéen, notre Valentin, illustre cet aphorisme au travers de deux parties.

Les cours sont ouverts à tous, licencié ou non.