Roquer or not roquer

Le débutant aux échecs lit et entend beaucoup de choses : développer, contrôler le centre, roquer « pas trop tard », commencer par des ouvertures solides… Il faut beaucoup tester, se faire sa propre opinion, tester à nouveau… Après avoir tenté plusieurs fois la Winawer, la variante d’avance, la variante d’échange, la Rubinstein, je commence à jouer la Tarrasch. Voici la partie jouée en mai avec Evan, j’espère qu’elle peut intéresser les joueurs débutants qui ne connaissent pas la Française, faire une piqûre de rappel aux joueurs intermédiaires et faire sourire les plus expérimentés.

Roquer, coup de développement prudent, souvent en faveur de la sécurité du roi, mais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *