Le tableau du Maître flamand

par Arturo Perez-Reverte

Julia, restauratrice d’œuvres d’art à Madrid, travaille sur un tableau du XVe siècle représentant deux chevaliers jouant aux échecs. Une expertise révèle, sous la peinture, une phrase en latin pouvant se traduire par qui a pris le cavalier ou qui a tué le chevalier. Avec l’aide d’un antiquaire, d’un joueur d’échecs et d’un historien, son ancien ami, Julia tente de déchiffrer l’énigme du tableau. Pure devinette de spécialistes ? Non, car un mystérieux inconnu reprend la partie d’échecs du tableau de façon bien macabre : les proches de Julia, transformés en pièces du jeu, sont assassinés les uns après les autres… Perez-Reverte, que l’on savait déjà extrêmement doué pour les constructions subtiles, se révèle ici un joueur hors pair. Plusieurs énigmes s’entrecroisent et se répondent : qui a tué le chevalier cinq siècles plus tôt ? Quelle est l’issue de la partie ? Qui est l’assassin actuel ? L’auteur fournit au lecteur les diagrammes de la partie en cours, l’impliquant ainsi dans un jeu qu’il mène de main de maître.

Tout cela n’éveillerait que des passions de collectionneurs si des morts violentes ne semblaient continuer la partie en suspens sur la toile et un sort étrange et fatal semble anéantir ceux qui s’intéressent à cette œuvre. Lentement se dessine sur l’échiquier une autre tragédie, superposée à celle du tableau du maître flamand… Comme si depuis cinq siècles la partie n’avait cessé de se jouer. Bien entendu, l’histoire policière, en dépit de son formidable suspense, n’est ici que prétexte. Prétexte à une explication du monde à laquelle participent aussi bien la peinture, la musique, la littérature et l’Histoire, que la logique mathématique. D’un talent exceptionnel, le Tableau du Maître flamand se situe dans la tradition des grands romans de culture humaniste. Le tableau du Maître flamand est un thriller terriblement passionant et palpitant. Une vraie réussite de la part d’Arturo Perez-Reverte qui nous livre un roman parfaitement maîtrisé et d’une rare originalité. Le lecteur est pris du début à la fin dans cette partie d’échecs à travers le temps, qui, à chaque mouvement, révélera de nouveaux indices.

Édition Le Livre de Poche / Ref : LIT-REV
Présentation : Poche – 17,8 x 11 cm – 346 pages
Mots-clés : littérature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Club d'Échecs de Besançon : initiation, cours jeunes et adultes, loisirs et compétions individuelles, par équipe…