Le jeu de la dame

par Walter Stone Tevis

Petite fille, Beth Harmon a appris les échecs à l’orphelinat. Prodigieusement douée, elle devient rapidement une joueuse exceptionnelle. Mais le milieu des échecs est féroce, les intrigues les plus sournoises sont permises, et les États vont jusqu’à s’affronter à travers leurs champions respectifs. Sa rencontre avec le champion soviétique sera l’occasion d’une confrontation impitoyable. Un grand suspense d’une lecture fascinante et le meilleur roman sur les échecs depuis la Défense Loujine de Nabokov.
Tevis, écrivain américain de science-fiction et de roman noir, reçoit le prix Nebula pour le Meilleur Roman en 1980 pour L’oiseau d’Amérique. Il meurt d’un cancer du poumon en 84.

Traduit de l’anglais par Pierre Alien.

Édition 10/18  1994  Ref : LIT-TEV
Présentation : Poche – 17,2 x 10,6 mm – 329 pages
Mots-clés : littérature

Club d'Échecs de Besançon : initiation, cours jeunes et adultes, loisirs et compétions individuelles, par équipe…