Leçon 5.7 : Les Pion Doublés


Les pions doublés désignent deux pions de la même couleur sur une même colonne. Cette disposition résulte obligatoirement d'une prise. En règle générale, les pions doublés sont une faiblesse. En effet, ils sont moins mobiles, et ne peuvent se défendre l'un l'autre. En finale, une majorité de pions comportant des pions doublés sera plus difficile à valoriser qu'une majorité de pion intacte. Le traitement des pions doublés est devenu de plus en plus complexe à notre époque.


Les avantages : les pions doublés contrôlent plus de cases. S'ils  sont centraux, ils présentent un avantage de contrôle crucial.
Les inconvénients : les pions doublés et isolés sont difficiles à défendre. Le pion le plus proche de l'adversaire est souvent capturé.



    Les pions doublés


    Défense nimzo-indienne


    La variante Winawer


    Espagnole, variante d'échange


    Plus que jamais, les joueurs sont prêts à accepter des positions dans lesquelles ils auront doublé des pions. Inversement, les joueurs modernes sont plus disposés à sacrifier certains facteurs tactiques et positionnels afin d'infliger des pions doublés dans le camp de l'adversaire. Les joueurs les plus forts sont experts, en s'appuyant sur leur vaste expérience, à évaluer de quel côté ils seront favorables et donc quand entrer dans une situation de pions doublés. Dans certaines ouvertures, l'un des camps inflige rapidement à l'adversaire des pions doublés généralement en échange de la paire de fous. Par exemple dans la défense nimzo-indienne ou la variante Winaver de la défense française, les Noirs, par l'échange Fb4xç3 infligent des pions doublés aux Blancs. Dans la Variante d'échange de la partie espagnole, ce sont les Blancs qui cèdent la paire de fous.

    Un clic sur les diagrammes pour voir les parties

    Toutefois, ces désavantages statiques sont souvent compensés par des contreparties dynamiques. Dans les exemples tirés des ouvertures citées ci-dessus, le camp qui s'est vu infligé des pions doublés obtient en compensation la paire de fous et une plus grande mobilité due à l'ouverture de lignes supplémentaires.
    Les pions triplés et quadruplés (ou plus) sont théoriquement possibles, mais rarissimes en pratique.




    Accueil Indice Siguiente