Leçon 5.1 : La Structure de Pions - Le Pion Faible


Pour mener notre armée à la victoire, il ne suffit pas d'attaquer, preuve de courage certes, mais sans une positon bien coordonnée, nous ne serons qu'un chef de guerre stupide, tombant sous les balles ennemies! Nous avons vu que l'avant-poste nous servira de pivot autour duquel nos autres pièces se mettront en action. Pour vaincre, une supériorité de forces sera nécessaire soit sous la forme :
  • d'un avantage de développement (nous aurons alors plus de troupes à notre disposition),
  • d'une meilleure coordination (nos pièces coopèrent harmonieusement réduisant les pièces ennemies à la défense passive sans leur laisser une liberté d'action.


Un rapide coup d'œil à la partie Nikolic- Adams révèle un pion faible en c5 et un autre, moins exposé, en a4. Nikolic vient de jouer 23. Ta1! Assurer de son avantage dans le long terme et l'absence de contre-jeu des Noirs, Nikolic prend son temps et protège son pion a2. Moins approprié était 23. a3?! permettant Fb3 donnant au Fou Noir une belle case protégée.

Dans la partie Hecht - Forintos, les pions adjacents c6 et d6 sont faibles, ils ne peuvent bouger pour se protéger mutuellement. Après la poussée d5 suivie de exd5, le pion e5 est dans l'embarras, attaqué par la Tour e1. Si le pion c avance, il laissera la position noire pleine de trous.


diag. 1



diag. 2



Nikolic, P. - Adams, M.  2000


Hecht, H. - Forintos, G. 1974


S'il faut coordonner notre armée, il faut en même temps tenter de désorganiser la mobilisation de l'armée adverse. Un bon moyen est d'attaquer les points faibles de sa position. Si les pièces ennemies sont assujetties à leur défense, elles ne seront pas en mesure de faire face à une attaque. Les pions faibles sont une de ces faiblesses. Un pion faible est un pion qui ne peut pas être protégé par un autre pion. Il a donc besoin de la protection d'une pièce.

Dans le diag. 1, le pion é6, arriéré sur une colonne ouverte, est irrémédiablement faible, aucun pion ne pourra plus le protéger. Vous aurez sans doute reconnu la case e5 devant le pion faible comme un avant-poste que le Cavalier Blanc convoite!. Dans la position du diag. 2, les deux pions adjacents e4 et d4  ne se protègent pas l’un l'autre mais ne sont pas faibles pour autant car ils ont la capacité de le faire en avançant. La faiblesse ou la force de deux pions adjacents dépend de leur possibilité à avancer s'il le faut.


Un clic sur les diagrammes pour voir les parties


Lewis Chessmen

Accueil Indice Siguiente