Leçon 3.1 : L'Espace


Soixante-quatre cases sur l'échiquier! Chaque camp au départ contrôle leurs trois premières rangées. Mais aussitôt que les Blancs jouent le premier coup 1. e4 (par exemple), leur contrôle de l'espace augmente considérablement : le pion, le Fou et la Dame déjà attaquent des cases du territoire noir. Aussi longtemps que les Blancs ne commettront pas d'erreur ou ne perdront pas un tempo, ils continueront à commander un peu plus d'espace que les Noirs. C'est pourquoi les Blancs gagneront plus souvent la partie et que, avoir le trait,  est un avantage.


L'espace est vital. Celui qui domine le plus grand nombre de cases possèdera plus d'espace pour manœuvrer avec ses pièces causant contre-temps et menaces à son adversaire. L'avantage spatial aux Échecs consiste à contrôler une plus grande partie de l'échiquier que son adversaire et ainsi disposer de plus d'espace de manœuvre pour les pièces. Un avantage spatial est souvent  l'indice d'un avantage positionnel. Cet avantage  est souvent déterminé par la structure de pions.








Le problème des Noirs sera de limiter cette supériorité spatiale en luttant pied à pied pour tenter de contrôler ces mêmes zones ou alors établir un second front où leur propre avantage d'espace contrebalancera celui des Blancs. L'établissement d'un second front est préféré aujourd'hui dans la stratégie moderne car il offrira plus de chances de gain.



Dans le diagramme ci-dessus, vous pouvez noter la présence du pion sur la cinquième rangée. Pour arriver là, il a coûté un tempo mais, en revanche, les Blancs dominent plus d'espace derrière leurs pions pour manœuvrer. La position noire est beaucoup plus étriquée. On ne peut pas affirmer qu'un tel avantage sera décisif mais il confère aux Blancs une supériorité manifeste.

Accueil Indice Siguiente