Archives par mot-clé : Patrimoine

Logo

logopatribleu

Je cherche un logo pour notre page Patrimoine ? Que pensez-vous de ce premier essai ? Couleur, fond et la police des caractères peuvent changer. Il serait temps également de rajeunir le logo de notre club qui doit dater de sa création :

logotpg

À vos crayons  et envoyez vos suggestions !

Karpov philatéliste

La relation semble étroite entre le monde des Échecs et celui de la philatélie. La personnalité du philatéliste se rapproche de celle du joueur. Les ressorts psychologiques du collectionneur n’ont que rarement fait l’objet d’analyses, néanmoins, le psychologue Henri Codet leur a consacré une thèse. Il recense quatre caractéristiques psychologiques du collectionneur où le joueur d’Échecs peut se retrouver. La suite sur Le Patrimoine des Échecs.

Karpov philatéliste
Sao Tomé-et-Principe, 1981.

Alekhine au micro

Alekhine

En 1938, la BBC réalisa une interview d’Alekhine et fort heureusement pour les amoureux des Échecs, l’enregistrement ne fut pas perdu. Une opportunité fantastique de voyager dans le temps et d’écouter en direct un des plus grands mythes de l’histoire échiquéenne !

Interviewer : Dr Alekhine, maintenant, dites-moi : diriez-vous que le talent échiquéen est inné, ou pensez-vous que l’on puisse devenir un grand joueur d’Échecs par une dure pratique ?
Alexander Alekhine : Non, franchement, je pense que le talent du joueur d’Échecs idéal est inné. Bien sûr, je considère les Échecs comme un art et de la même façon que vous ne pouvez pas devenir un grand musicien ou peintre sans ce talent inné pour la musique ou la peinture, cette même capacité doit être présente pour devenir un joueur exceptionnel. La suite sur Le Patrimoine des Échecs.

Google Analytics

Depuis vendredi 23 octobre, j’ai installé sur le Patrimoine des Échecs Google Analytics qui permet de faire des statistiques sur le nombre d’utilisateurs du site. Après deux mois d’existence et sans aucune promotion, l’audience est modeste et surtout régionale, mais nous avons un fidèle de Samara en Russie ! Nous avons une soixantaine d’utilisateurs, dont 60 % reviennent et 40 % (ce qui est encourageant) de nouveaux visiteurs et une moyenne de 5 visiteurs chaque jours, restant connectés une quinzaine de minutes. J’ai fait un peu de promos auprès des clubs régionaux. À suivre.

Rankin Google

google-rankingProgression très satisfaisante depuis la création du nouveau site Le Patrimoine des Échecs puisque nous voila sur la première page avec les deux mots clés patrimoine-e(é)checs, oscillant selon l’ordre des mots entre la deuxième place et la sixième et, pour l’instant, sans aucune promotion ! La consécration sera quand, avec le seul mot clé échecs ou echecs, nous arriverons au moins dans les trois premières pages !

Pensez à y faire un petit tour régulièrement, le nombre de visites est pris en compte dans le référencement.

Attaquez à l’aile ? Réagissez au centre !

Boris BeckerJe trouve que les échecs sont un jeu très similaire au tennis. Le facteur commun est la géométrie. Les échecs et le tennis ont en commun un mécanisme clé, qui est d’imposer une pression sur un endroit spécifique du terrain. Aux échecs, pour s’en sortir quand vous êtes attaqué sur un coin particulier, vous devez riposter sur d’autres lignes, colonnes et diagonales. C’est la même chose au tennis.

Boris Becker

Le jeu d’Échecs et ses rapports avec les arts, les sciences humaines, la politique, le quotidien, etc. sur Le Patrimoine des Échecs.

Profession de foi

michelroosOn entre au jeu d’Échecs comme on entre en religion. Pour le joueur d’Échecs , la partie d’Échecs c’est l’office, la messe, le défilé du 1er Mai, le dépôt de gerbe au Monument aux Morts. C’est un drame sacré.

Michel Roos (1932–2002), éminent joueur par correspondance.

Médecin, puis professeur émérite à la faculté de médecine, vice président d’université, il œuvra beaucoup pour le développement des Échecs en animant l’un des plus importants club français, le Cercle d’Échecs de Strasbourg, mais aussi en collaborant à la revue Europe Echecs et en participant au développement de la FFE.

Le jeu d’Échecs et ses rapports avec les arts, les sciences humaines, la politique, le quotidien, etc. sur Le Patrimoine des Échecs.

Histoire des Échecs

Fort prisé des chevaliers au Moyen Age et au XIXe, des officiers à la retraite — Napoléon compris, le jeu d’Échecs reste du coté de la bataille. Et, au temps des grands championnats médiatisés des années 1970-1980, il participa activement à la lutte finale est-ouest. La conversion intellectuelle des humeurs guerrières n’est décidément pas chose aisée. Mais les Échecs étant aussi une machine à rêver, on peut imaginer qu’ils y contribuent. La Marche de l’histoire, émission de France Inter de Jean Lebrun du 28 novembre 2012 sur Le Patrimoine des Échecs.

Les fous de la diagonale

Tout se lit sur un échiquier, et ce qui s’y joue, c’est l’amour, la loi, la guerre ou la mort. La parole de joueurs anonymes, petits ou grands, illustre ces métaphores : « J’ai joué une fois contre Kasparov à un championnat d’étudiants en 1981, dit l’un d’entre eux. Chacun de ses coups sur l’échiquier, c’est un coup de poing de Cassius Clay qu’on reçoit en pleine figure ».

the_chess_players_III_by_sashcko
The chess players III par Sashcko

Le jeu d’Échecs comme métaphore une émission d’Olivier Biegelman et  Gislène David, diffusée sur France-Culture dans les années 90 sur Le Patrimoine des Échecs.

Mikhaïl Botvinnik parle de Prokofiev

ProkovievMa première introduction à Prokofiev et à sa musique eu lieu à l’une des leçons de musique qui faisaient partie du programme régulier à l’école n° 157 à Leningrad à laquelle j’ai assisté dans les années vingt. Ces leçons, essentiellement des concerts de chambre avec des explications données par le professeur. De la musique classique, en générale, mais un jour notre professeur a dit qu’elle allait jouer quelque chose hors du commun.

Lire la suite dans notre nouveau site Le Patrimoine des Échecs.

Naissance

Figurines de Lewis datant du Moyen Âge

Grâce à l’aide technique de Franck Chevassu, le site de la Tpg a depuis peu un petit frère : Le Patrimoine des Échecs. Encore en construction, il aura pour objectif de proposer un vaste panorama reflétant toute les connexions du Jeu des Rois avec notre vie : psychologie, littérature, cinéma, publicité, etc. Dans Le Gambit du cavalier de William Faulkner, l’un des personnages affirme qu’« un jeu où se reflètent et où s’avèrent toutes les passions de l’homme, sa folie et son espoir, a toujours été autre chose qu’un simple jeu ». Le jeu d’échecs semble si vaste qu’il décourage toute tentative d’exhaustivité. C’est donc très modestement que je vous en proposerais au quotidien quelques aspects. Vous accéderez à ce site par l’onglet Patrimoine du menu supérieur.