Ambition olympique

« Pas de cœur lourd, mais la satisfaction d’avoir œuvré pour la reconnaissance des échecs dans le tourbillon mondial du sport. Notre ambition olympique ne s’éteint pas suite à la décision du comité d’organisation des Jeux Olympiques de sélectionner le surf, le skate, l’escalade et le breakdance comme disciplines additionnelles en 2024 à Paris. Pas plus qu’elle n’est née le 30 janvier quand nous avons présenté cette candidature. Cette ambition olympique nous guide depuis des années et nous continuerons à la porter. » La suite de l’article sur le site FFE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *