Y volveré

En hommage à Porfirio Díaz décédé le 4 mars dernier, l’association Latinoamericalli le retrouvera le 14 septembre au Scénacle à 20 h 30 avec tous ceux qui encore une fois veulent lui montrer son attachement, avec la projection du film d’Elvira Diaz « Y volveré ». Ancien réfugié politique chilien, Porfirio Diaz vit en France depuis janvier 1974. Au Chili, en 1972, un an avant le coup d’Etat du général Pinochet, Porfirio est militant d’extrême gauche, engagé dans un groupuscule armé qui prévoit de résister à un éventuel putsch militaire. Lors d’un entraînement, une explosion de dynamite lui fait perdre définitivement la vue et lui enlève toute possibilité de devenir guérillero. Au lendemain du coup d’Etat, fiché terroriste et recherché par la junte, il choisit l’exil. Trente ans plus tard, guidé par sa fille et filmé pendant 3 mois par sa nièce, il revient au Chili pour la première fois en espérant trouver une confirmation à son parcours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *