Cracovie

Anne-Laure nous écrit de Cracovie :

Cracovie – Sukiennice, la halle aux draps

Bonjour à tous ! Valentin et moi sommes actuellement au Tournoi international de Cracovie en Pologne. Arrivés sous la neige hier, nous avons déjà disputé 2 rondes, les conditions de jeux sont impressionnantes : 5 Opens de chacun une centaine de joueurs, dans un hôtel 5 étoiles. Le cadre est magnifique et les joueurs, dont de nombreux étrangers (russes, espagnoles, allemands… à noter que nous sommes quatre français), sont d’un niveau impressionnant.

La suite sur notre page 

Autographe

Des nouvelles de notre site Le Patrimoine des Échecs. Après quelques mois d’arrêt, je le réalimente à nouveau. Pensez à y jeter un coup d’œil. Étrangement, cet été, le site enregistrait une petite trentaine de visites quotidiennes. Après 6 mois d’abandon, les visiteurs ont plus que doublé avec des pics à 200 parfois sur quelques jours. Bonne motivation pour reprendre le collier !

marhall_autographe

Frank James Marshall (1877 – 1944), joueur d’échecs américain, l’un des plus forts du début du XXe siècle, fut champion des États-Unis de 1909 à 1936. En 1900, Frank Marshall s’assied pour jouer un match contre le joueur britannique Amos Burn (1848-1925) au tournoi international de Paris. Burn était un fumeur impénitent et aimait tirer sur sa bouffarde pendant qu’il étudiait l’échiquier. Après deux mouvements, Burn commence à fouiller ses poches à la recherche de sa pipe et de son tabac. Au quatrième coup, Burn a enfin trouvé sa pipe, mais recherche son cure-pipe. Au huitième coup, il bourre sa pipe de tabac. Marshall joue quelques coups rapidement et au douzième coup, Burn cherche ses allumettes. Au quatorzième coup, il a gratté sa première allumette, mais se concentrant sur la position, se brûle les doigts. Au quinzième, Burn a trouvé une autre allumette et l’a allumé. Au seizième coup, il a finalement allumé sa pipe, mais il est trop tard. Burn est échec et mat au dix-huitième coup. Il ne put jamais fumer sa pipe.

Plus de 500 articles sur  Le Patrimoine des Échecs

Une surprise pour Noël !

Jean-Michel Péchiné, auteur et journaliste à la revue bisontine Europe-Échecs.

Petite affluence au club pour cette veille de Noël. On s’en serait douté ! Mais une surprise : l’ex-tépégiste Jean-Michel Péchiné, en petit Jésus qui nous rendit visite et joua quelques blitzs avec J.R.

Poupard en reste (Ali) Baba

Se faire voir par un Grec

Coupe de France

Besancon Tpg 3 – 0 Belfort
m  SERMIER Guillaume 2373 1 – 0 LANZ Stephane 1904
f    VESIN Jean-Robert 2223 X – X GRUNFELDER Anthony 1874
     POIGNOT Quentin 2194 1 – 0 TENEV Preslav 1781
f   NAUDIER Serge 2164 1 – 0 SONET Kelly 1701

Ce dimanche, la Tpg rencontrait Belfort pour la troisième ronde de la Coupe de France. Steve Richard nous envoie amicalement cette petite vidéo où nous pouvons voir les joueurs en pleine action. Atention ! Les scènes d’une rare violence, pourront heurter les âmes sensibles.

Bachar Kouatly, Président de la FFE

Ce samedi 10 décembre, l’Assemblée Générale élective qui a suscité un vif intérêt auprès des clubs dont témoigne le taux de participation élevé a procédé au renouvellement du Comité Directeur. Trois listes étaient en présence : l’une conduite par Philippe Dornbusch, la seconde par Stéphane Escafre, la 3e par Bachar Kouatly. La liste de Bachar Kouatly obtient 62,29 % des voix et 20 sièges au Comité Directeur ; la liste Stéphane Escafre 35,69 % et 4 sièges au CD. La liste Philippe Dornbush a totalisé 2,02 %. Kouatly devient donc président de la FFE.

Bachar Kouatly, d’origine syrienne, devient maître international en 1975, puis émigre en France. Champion de France en 1979, deuxième en 1984 et troisième en 1991, il devient grand maître international en 1989, premier Français à obtenir ce titre depuis les années 1960. Depuis la fin des années 1980, jouant moins, il s’investit plus dans l’organisation d’événements échiquéens. Il a notamment été candidat à la présidence de la Fédération internationale des échecs en 1994 et 1996 et dirige la revue d’échecs Europe Échecs depuis 97. Après avoir repris une activité de joueur entre 2004 et 2008, il est devenu inactif de 2008 à 2015, mais rejoue épisodiquement depuis 2015. Au 1er avril 2016, son classement était de 2450 Elo.

Le site de sa campagne

Cours Adulte

Les pions doublés

Comment les Blancs exploitent la faiblesse des pions doublés ?

Un clic pour la solution :

Les pions doublés désignent deux pions de la même couleur sur une même colonne. Cette disposition résulte obligatoirement d’une prise. En règle générale, les pions doublés sont une faiblesse. Moins mobiles, ne pouvant se défendre l’un l’autre, une majorité de pions en finale comportant des pions doublés sera plus difficile à valoriser qu’une majorité de pions intacte.

Les avantages : les pions doublés contrôlent plus de cases. S’ils sont centraux, ils présentent un avantage de contrôle crucial. Les inconvénients : les pions doublés et isolés sont difficiles à défendre. Le pion le plus proche de l’adversaire est souvent capturé. Toutefois, ces désavantages statiques sont souvent compensés par des contreparties dynamiques.

Pour évaluer la faiblesse des pions doublés, il est nécessaire de différencier deux cas :

  • quand le pion fait partie d’un groupe compact, ils peuvent être défendus plus facilement. Leur faiblesse réside dans leur avance, ne pouvant défendre certaines cases alentour et dans le peu d’utilité du pion le plus arriéré.
  • quand les pions sont doublés et isolés : sans l’appui d’autres pions sur les colonnes voisines pour les appuyer. Ils seront plus difficiles à défendre qu’un simple pion isolé, le plus avancé ne peut recevoir de l’aide de l’arrière, la colonne étant obstruée par son compagnon.

Cependant, le traitement des pions doublés est devenu de plus en plus complexe à notre époque, les joueurs modernes sont plus disposés à sacrifier certains facteurs tactiques et positionnels afin d’infliger des pions doublés dans le camp de l’adversaire. Une fois de plus, avec talent, Valentin nous inicie à ces subtiles notions.

Il n’est pas trop tard pour vous inscrire à ces cours ouverts à tous, adhérents ou non !

À vot’bon cœur, M’sieur Dame

dons

La Fédération relance, cette année encore, l’opération nationale d’appel à dons J’coeurLES ÉCHECS. Les dons que nous percevrons à cette occasion seront affectés à 100 % à notre club pour mener ses actions de développement. L’opération J’coeurLES ÉCHECS n’a pas d’ambition démesurée, mais elle sera, à n’en pas douter, un moyen complémentaire de faire face à cette période de réduction des subventions.

Vous trouverez ci‐joint le tract de l’opération, que vous pouvez distribuer auprès de toutes les entreprises locales de votre ville (PME, artisans, indépendants…) jusqu​’​au 15 janvier, période plutôt favorable pour les appels à don et qui compteront encore dans l’exercice fiscal 2016.

Vous souhaitez aider notre club à promouvoir les Échecs, imprimez ce formulaire et renvoyez le à Tour, Prend Garde ! 4 rue des Chalets 25000 Besançon avec votre don*.  Un reçu vous sera adressé. Merci !

* Les dons des particuliers à des associations d’intérêt général bénéficient d’une réduction de 66 % du montant du don, dans la limite de réduction d’impôt à 20 % du revenu imposable. Les éventuels excédents pourront être reportés et déduits lors des cinq années suivantes.