Du rififi à la FFE !

diego_salazar
Diego Salazar destitué

Le résultat de l’exercice 2015 de la FFE accusant une perte de 169 531 € (dépenses 1 939 179 € pour 1 769 648 € de recettes), l’Assemblée Générale du 26 mars 2016 vote la destitution du Président Salazar à une écrasante majorité : 623 pour, 92 absentions, 303 contre. Une élection anticipée aura lieu en septembre 2016. L’intérim de la présidence est assumée par Didier Frétel, bénévole et secrétaire du Comité directeur.

Une destitution en AG d’un président est un fait rarissime. L’image du monde échiquéen auprès du public, mais surtout des partenaires publics et privés risque d’en souffrir, mais l’on pourrait aussi souhaiter que l’idée fasse son chemin en politique, « que tous les présidents, incompétents, mégalo, sachent bien qu’ils ne peuvent pas faire n’importe quoi, et que les comptes doivent être rendus chaque année, et pas seulement au terme de leur mandat », écrit  Jean-Marc Dionisi sur Humeurs et Escapades. Plus d’informations sur  Chess & Strategy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *