Bibliothèque

S
Robert Poly au centre à la Brasserie Brelin en 1976. Cliché de Bernard Faille pour l’Est Républicain

Notre bibliothèque s’enrichit d’une quinzaine de livres offerts par la sœur d’un de nos anciens présidents, Robert Poly, malheureusement trop précocement disparu. “Robert Poly jouait à un niveau de 1900 élo, mais il s’était surtout construit une réputation de dirigeant à la fois rigoureux et parfois un peu folklorique notamment dans ses luttes contre… Jean Paul Touzé” se souvient Bernard Pellaton. L’un deux, Échecs et Mat de Kurt Richter, fut traduit de l’allemand par Robert.

Un clic sur Nouveautés dans le sélecteur pour les découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *