Un Président en Colère

Voici le mot du président Philipe Demange tiré du bulletin de la TPG pour l’année 1987 pour le moins acerbe. Qu’elle fut donc ce comportement honteux et scandaleux des prédécesseurs ? Cela laisse imaginer de sombres histoires louches et sulfureuses. C’est aussi rassurant que, dans ce monde où tout fout le camp, rien n’ait vraiment changé au royaume des Échecs !

Notre président fulmine et fustige ces joueurs à l’individualisme forcené et à l’esprit quelque peu larvaire, se gobergeant bien à l’abri du cocon tissé. Au-delà du ton quelque peu hargneux, il pose cependant une question essentielle de toute vie associative : que donnons-nous en échange de notre passion à notre club ?

Sur ce même buletin, nous trouvons la liste des membres (une cinquantaine). Nous y retrouvons certains dinosaures d’aujourd’hui : Daniel Blardone, Maxellend Coulon, Bernard Courtot, Philippe Guyot, René Gallerne, notre Sergio, Bernard Pellaton, les Sermier père et fils, Jean-Pierre Sonnet et notre lâcheur de ChessShadow, Jean-Rober Vesin.

On y découvre aussi le tout jeune Sonnet malmener un MI de 2415 point elo !

sonnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *